Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

16 août 2018

Lire face à l'Océan

Un espace lecture installé face à l'océan

L'aménagement, face à la grande plage à Port-Navalo, est réalisé avec du bois de récupération.
L'aménagement, face à la grande plage à Port-Navalo, est réalisé avec du bois de récupération. | 

La commune a fait appel à deux créateurs de Sarzeau, Florent Boulanger et Arlette Carrié, pour aménager un lieu de convivialité et de lecture en bois, face à l'océan, dans le parc de la place Pouplier, à Port Navalo.

« Nous avons travaillé le mobilier avec des matériaux de récupération. Nous partageons tous les deux les mêmes valeurs, celles de l'économie circulaire et voulons les mettre en cohérence avec nos activités. Il est inutile, pour nous, d'acheter des matières premières alors que les rebuts et le jetable peuvent être valorisés pour créer du mobilier et des objets de décoration », expliquent les créateurs.

Installés sur le site de la Pépiterre à Sarzeau, ils sont membre d'une association qui accompagne des porteurs de projets. Le public pourra découvrir, dans le parc, un banc imaginé pour décliner le logo d'Arzon en reprenant la forme du A, aussi bien dans la vue de profil que dans la vue du dessus.

Sa forme et sa charpente s'inspirent également de la structure d'un voilier. « Nous l'avons baptisé le brise-glace, car il est à la fois un espace de convivialité et l'évocation, par sa flèche, de la proue d'un bateau. Les chaises longues et l'armoire à lire qui l'accompagnent créent un ensemble de détente et d'échanges ».

Posté par portnavalo1 à 16:18 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2018

Spiruline

Spiru'Breizh voit son avenir en grand à Kerners

Le nouveau chantier de Kerners, vu du ciel, où se développera l'activité Spiru'breizh. Marie Gabrielle, dans son nouveau chantier de Kerners.
Le nouveau chantier de Kerners, vu du ciel, où se développera l'activité Spiru'breizh. Marie Gabrielle, dans son nouveau chantier de Kerners. | LAURENT RANNOU

Après avoir lancé et développé le projet « Concentré algue » à la Nurserie du Golfe, à Sarzeau (Morbihan), Marie-Gabrielle Capodano déploit sa production de spiruline à Kerners.

« La Nurserie du Golfe a été le lieu de mon émancipation, Kerners sera le lieu de mon avenir. » Marie-Gabrielle Capodano est ravie.

L'entrepreneuse, qui avait débuté son activité sur le chemin de Benance à Sarzeau (Morbihan), en 2012, par la production de naissains d'huîtres creuses (2 mm), vient d'inaugurer son nouvel espace d'activité dédié à la production de spiruline, à Arzon (Morbihan).

Spiru'Breizh déménage

Depuis 2013 et le lancement de son projet Spiru'Breizh, elle cultive la spiruline en eau de mer pour en faire des produits cosmétiques ou des perles à consommer comme ingrédient.

L'espace créé à Kerners, rendu possible par le soutien de la commune et de Vannes Agglo, sera consacré à son déploiement. De quoi « voir plus grand » et passer « à une production plus mécanisée, avec de plus gros volumes et un meilleur rendement », se réjouit Marie-Gabrielle Capodano.

Bénance se consacre à l'huître

Car la Nurserie du Golfe était devenue une coquille trop petite pour les ambitions de l'ostréicultrice convaincue et combattante. « La Nurserie du Golfe va devenir un chantier d'écloserie. Je veux produire mes propres huîtres, les faire grandir à la spiruline marine pour qu'elles prennent le goût du terroir. »

Développer l'accueil d'événements

En plus de booster son activité, Marie-Gabrielle veut créer à la pointe de Bénance un espace propre à la recherche et au développement de ses nouveaux produits en gestation.

Parmi ses projets, là-bas, la dégustation des « Huîtres de Jade » (huîtres du Golfe affinées à la spiruline), des visites aux entreprises ainsi que l'organisation d'événements familiaux, de groupes, d'entreprises en partenariat avec la jeune start-up, Imagina.

Elle milite pour produire son « or vert » dans l'eau de mer

Trois questions à Marie-Gabrielle Capodano, gérante de l'entreprise Spiru'Breizh.

Quelles sont les particularités de votre spiruline ?

Elle est cultivée en mer à 100 %. Cette cyanobactérie, associée aux micro-algues bleues et vertes, existe depuis 3 milliards d'années. Spiru'Breizh a relevé le challenge de la produire dans son milieu de vie ancestral, une eau de mer purifiée par nos soins. Elle est produite dans une démarche écologique et dans un processus de développement durable.

Qu'est-ce que le « fil vert innovation » ?

Depuis 2015, et après deux ans de recherches, nous proposons une déclinaison de nos produits à l'hôtel thalasso et spa Miramar La Cigale d'Arzon. C'est notre premier client pilote. C'est ça, le « fil vert Innovation ».

Actuellement, la spiruline « Spiru'Breizh » se décline sous deux axes, cosmétique et gastronomique. Pour cette dernière, nous proposons un « caviar vert », des « perles » (chocolat et spiruline), des « macarons de mer » ou encore un « caramel iodé » (pâte à tartiner).

Quels sont vos principaux soutiens pour votre implantation à Arzon ?

La Technopole Vipes Vannes Agglo et le Département à hauteur de 17 000 € (bourse innovation) ; la Région Bretagne, 5 000 € (brevet) ; la fondation Jean Guyomarc'h pour 5 000 € et BPI France à hauteur de 50 000 € (innovation cosmétique).

Posté par portnavalo1 à 16:15 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2018

Ateliers

Justine Paroisse propose des ateliers de pêche à pied

Justine Paroisse.
Justine Paroisse. | 

Justine Paroisse organise des ateliers pêche à pied pour initier les plus curieux et gourmands à la pratique. « Je montre tout ce qu'on peut pêcher dans le coin et avec quelle technique. Comme ça, ils peuvent y retourner sans moi ! » Elle livre même ses précieux coins de pêche. « Mais il faut respecter l'environnement ! Si on soulève une pierre, on la repose au même endroit. C'est peut-être la maison d'une espèce. »

Pour ses prochaines sorties, les coefficients seront encore suffisamment élevés pour profiter pleinement de la pêche à pied. Justine Paroisse propose de nombreux autres ateliers, de la cuisine à la réalisation de bijoux.

Just'Evénements, mardi 14 août de 13 h à 15 h et jeudi 16 août de 14 h à 16 h. Tarifs : 6 € adulte, 3 € enfant et gratuit pour les moins de 3 ans. Infos & réservations : 06 20 07 66 44

Posté par portnavalo1 à 18:11 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 août 2018

Assemblée générale

img076

 

img077

Posté par portnavalo1 à 11:49 - ASSOCIATION - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

cyclisme

Grand prix cycliste, ce soir dans le bourg d'Arzon

Dimanche dernier déjà, Jérôme Lapartient avait donné le départ du grand prix cycliste de la ville de Sarzeau. Le président du vélo sport de Rhuys fera de même ce soir, à Arzon.Dimanche dernier déjà, Jérôme Lapartient avait donné le départ du grand prix cycliste de la ville de Sarzeau. Le président du vélo sport de Rhuys fera de même ce soir, à Arzon.

Adressée aux amateurs comme aux compétiteurs, cette épreuve urbaine devrait rassembler plusieurs centaines de personnes pour sa deuxième édition. Top départ devant La Poste, à 19 h 30.

Une trentaine de coureurs sont attendus sur la ligne de départ du grand prix cycliste de ville d’Arzon, ce vendredi soir. Ouverte aux trois premières catégories et aux juniors licenciés de la Fédération française de cyclisme, l’épreuve s’annonce pimentée. « Il y aura des bons amateurs bretons, mais aussi du haut niveau. Je pense à Nicolas David, qui a brillé sur plusieurs courses bretonnes, à Piotr Zieli?ski du VC pays de Lorient et à Jérôme Le Breton, de la Team pays de Dinan, qui a terminé c

Posté par portnavalo1 à 10:07 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 août 2018

Cairn du petit mont

Le cairn du Petit Mont

 

Le cairn du Petit Mont et son blockhaus.Le cairn du Petit Mont et son blockhaus. (PNR Golfe du Morbihan)

Que le site du Petit Mont fasse partie du patrimoine, cela ne fait aucun doute. Ce cairn, dont la construction a débuté au Ve millénaire avant notre ère, est un site mégalithique majeur. Mais qu’on le retrouve dans l’inventaire du patrimoine maritime bâti du Parc naturel, voilà qui est plus curieux, même s’il peut parfois servir d’amer. Notre carte postale du jour se classe dans les sites de défense militaire des côtes. Si, au Néolithique, les hommes n’y avaient pas vue sur mer, ce point de vue remarquable en a fait un lieu stratégique à travers les âges. Les Gallo-Romains l’ont utilisé… et l’armée allemande aussi. En 1943, l’organisation Todt bétonne une grande partie du littoral français pour repousser toute tentative de débarquement allié. Le golfe du Morbihan n’est pas aussi stratégique que la base de Lorient, mais son embouchure n’échappe pas au Mur de l’Atlantique. Côté presqu’île de Rhuys, le site du Petit Mont cumule les avantages : à 36 mètres au-dessus du niveau de la mer, il permet de surveiller l’océan, Belle-Ile, Houat, Hoëdic et l’ensemble du golfe. En plus, il recèle un camouflage tout trouvé : le cairn. Il est en partie détruit pour qu’un bunker s’y insère. Heureusement, toutes les pierres gravées n’ont pas disparu. C’est donc pour sa page d’histoire de la Seconde Guerre mondiale que le Petit-Mont a intégré cet inventaire.


Pratique

Visite du site du Petit-Mont. Horaires : tous les jours de 11 h à 18 h 30. Tarifs : 6 €/ 5€ pour les 10-17 ans et étudiants/gratuit pour les moins de 10 ans/15 € pour deux adultes et enfants. Renseignements et réservations : 02 97 53 74 03 ou www.morbihan.fr

 

Inventaire du patrimoine maritime bâti : parc-golfe-morbihan.bzh ;

kartenn.region-bretagne.fr ou patrimoine.bzh


© Le Télégramme

Posté par portnavalo1 à 11:37 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Site du petit mont

Gilles Servat, conteur d'histoires au cairn du Petit Mont

  • Le chanteur Gilles Servat viendra accompagner le spectacle, se glissant dans la peau d'un conteur d'histoires.
    Le chanteur Gilles Servat viendra accompagner le spectacle, se glissant dans la peau d'un conteur d'histoires. | LE SANT LIONNE

Le site mégalithique d’Arzon accueille ce jeudi 9 août la troisième édition de Skedanoz. Le chanteur Gilles Servat viendra accompagner le spectacle, se glissant dans la peau d'un conteur d'histoires.

Entretien

Gilles Servat, auteur-compositeur-interprète

On vous connaît comme chanteur et vous serez conteur d’histoires ce soir…

Oui, c’est ma première participation à cette édition de Skedanoz. J’étais au tumulus de Kernours, au Bono, la semaine dernière. C’était quelque chose de nouveau avec un texte qui n’avait pas été fait. On m’a demandé de prêter ma voix pour quatre représentations. L’histoire tourne autour de la cité légendaire d’Ys, engloutie sous l’océan où je joue le rôle du roi Gradlon. Je rejouerai ce personnage ce soir, au cairn de Petit Mont.

Comment vous êtes-vous préparé pour le rôle ?

À vrai dire, je n’ai pas appris le texte par cœur. Je ne me contente pas de le lire, je l’interprète. Ça m’a pris du temps pour me préparer. Celui qui a imaginé ce spectacle, Nicolas Houel, m’a envoyé le texte, il y a un mois et-demi. À partir de là, j’ai bien étudié ma posture, quel ton il fallait donner à chaque chapitre de l’histoire.

C’est votre première expérience en tant que conteur ?

Non. J’écris des romans provoqués par la mythologie irlandaise. Au roman, il manque la dimension scénique : le conte est un exutoire des romans. Quand j’étais étudiant à la faculté de Rennes, je suis tombé sur un livre contenant un conte du Ve siècle intitulé L’Histoire du Cochon, de Mac Datho. J’ai mis trois mois pour traduire ce conte rédigé en irlandais ancien.

Quel est le lien entre la cité d’Ys et les mégalithes ?

Le spectacle de Skedanoz a pour but de mettre en lumière les monuments mégalithiques, mais aussi d’en faire une interrogation sur la montée du niveau de la mer que les hommes du Néolithique ont connu également. J’aime beaucoup les sites préhistoriques. J’habitais à Locoal-Mendon où le patrimoine mégalithique est important. À 11 ans, lors d’un voyage à travers la Bretagne, en compagnie de mes parents, la visite de Carnac m’avait vraiment emballé.

Ce jeudi 9 et vendredi 10 août, de 22 h 30 à minuit, Skedanoz, les Nuits scintillantes du cairn de Petit Mont, à Arzon (avec deux départs de spectacle prévus : à 22 h 30 et 23 h 15). Tarif adulte : 5 € (en ligne), 7 € (sur place) ; enfants de 10 à 17 ans : 4 € (en ligne) ; 6 € (sur place) ; enfants de moins de 10 ans : 3 € (en ligne) et 4 € (sur place). Afin de profiter pleinement de la scénographie, nous vous conseillons d’arriver 45 minutes avant l’heure de spectacle indiquée. Infos et réservations : www.morbihan.fr/petit-mont

Posté par portnavalo1 à 11:32 - EVENEMENTS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 août 2018

Tourisme

En juillet, les touristes ont manqué à l'appel

Les commerçants d'Arzon (ici, au Crouesty) ne mâchent pas leurs mots concernant le bilan du mois de juillet.
Les commerçants d'Arzon (ici, au Crouesty) ne mâchent pas leurs mots concernant le bilan du mois de juillet. | 
Au terme du mois du juillet, la majorité des commerçants de la commune ne se fait pas d'illusions. Tous ont constaté une baisse significative de la fréquentation touristique.

« Un mois terrible, une dernière semaine minable, une baisse des ventes flagrantes ». Les commerçants d'Arzon, ne mâchent pas leurs mots concernant le bilan du mois de juillet.

Quand on leur pose la question, tous font la grimace. Du côté de la biscuiterie La Trinitaine, on ne s'explique pas ce phénomène. « À Pâques, c'était presque un 15 août tous les jours ! Cet été, à partir du 15 juillet, il n'y a pas eu grand monde. »

Même constat dans une boutique de vêtements voisine. « La première quinzaine n'a pas été trop mal, mais on ressent qu'il y a moins de touristes. » Le dépit est perceptible de tous les côtés, même celui du glacier, à qui la canicule aurait pu profiter. « La fréquentation est en baisse, c'est une évidence ! Les gens sont restés chez eux. » Un sentiment que rejoint totalement Laurent, gérant de la crêperie L'Épidor. « C'est du jamais vu ! Le soir, c'est affreux, il n'y a plus personne », désespère-t-il.

De nouvelles habitudes de vacances

Cette année, il est pourtant difficile de pointer du doigt la météo. « L'an dernier, on a eu un été pourri, se souvient un commerçant, peut-être que ça a fait fuir les gens cette année ? » Chacun cherche une explication, et une idée semble émerger: le vacancier changerait de comportement.

Selon plusieurs commerçants arzonais, « les gens ne partent plus aussi longtemps l'été. Ils consomment des week-ends toute l'année et ne restent pas longtemps au même endroit ». Autre explication: les Français préféreraient partir à l'étranger. « Aujourd'hui, ça coûte moins cher de partir en Grèce, au Portugal ou en Croatie », avance-t-on du côté de La Savonnerie. Avec l'arrivée des Aoûtiens, tentent de se rassurer et préfèrent attendre la fin de la saison pour faire un bilan.

Une baisse de la clientèle française

Aux yeux d'Arnaud Burel, directeur de Golfe du Morbihan - Vannes Tourisme, plusieurs facteurs justifient cette tendance. « En juillet, on a constaté une baisse de 9 % de fréquentation des offices de tourisme. Mais ce qui est flagrant, c'est la baisse de la clientèle française. »

Le professionnel explique que le tourisme retrouve les chiffres des années 2014 et2015. Les années suivantes, les Français seraient moins partis à l'étranger à cause du contexte de menaces terroristes. « Cette année, la confiance revient et la promesse de soleil reste plus importante en Grèce, en Espagne, au Portugal ou encore en Tunisie. »

Outre leurs destinations, ce sont aussi les manières de consommer qui évoluent. « Depuis les 35 heures, les Français partent plus souvent, mais sur des périodes plus courtes. Avec l'arrivée de l'euro, il est devenu facile de voyager en Europe. Aujourd'hui, ce sont les nouvelles plateformes numériques, d'une puissance phénoménale, qui bouleversent les comportements des vacanciers. »

Néanmoins, Arnaud Burel parvient à relativiser. « Juillet, ce n'est qu'une tendance sur l'année, même s'il y a un recul flagrant. Mais la saison d'août est de plus en plus longue. Attirer une clientèle étrangère constitue un nouveau défi majeur. »

Posté par portnavalo1 à 18:46 - EXPOSITIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :