Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

20 mai 2017

Eaux de baignade

Qualité des eaux. Une nouvelle zone à l'étude

 Publié le 19 mai 2017  Le Télégramme

La commune d'Arzon, de 2014 à 2015, a conduit une vaste opération de contrôle de conformité des raccordements privés aux réseaux d'assainissement d'eaux pluviales et d'eaux usées en complément des investissements réalisés par la commune et le SIAEP (Syndicat intercommunal d'assainissement et d'eau potable) de la Presqu'île de Rhuys sur le réseau public. Le bassin-versant Port Lenn et Tréno avait été ciblé en priorité. 859 visites ont été faites chez les particuliers sur cette période et 14 % de ces branchements ont été jugés non acceptables. Bon nombre ont déjà été remis à niveau.

Encore 170 contrôles à réaliser cette année


Il ne reste sur ce bassin que 170 contrôles à réaliser qui sont planifiés sur 2017. Il est à noter que le classement des eaux de baignade est passé de « suffisant » à « bon » sur la plage de Port Lenn et de « bon » à « excellent » sur la plage de Port-Blanc. Une nouvelle zone est mise à l'étude de 2017 à 2019. Il s'agit du bassin-versant du Port du Crouesty et celui du Fogéo. Des tests à la fumée seront réalisés entre le 12 et 16 juin. Des rendez-vous individuels seront planifiés par zone en juin pour des visites sur site entre le 10 juillet et le 18 août.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/arzon/qualite-des-eaux-une-nouvelle-zone-a-l-etude-19-05-2017-11519546.php#7E0JbYUJLOhsvOml.99

Posté par portnavalo1 à 22:45 - ENVIRONNEMENT - Permalien [#]
Tags :

Nautisme

Une échappée à bord d'un catamaran hybride

Avec ses 9, 50 m de large et ses 18 m de long, le Z2015 est impressionnant. Il reste à quai jusqu'à samedi et Michel Desjoyaux sera là pour le ressortir jeudi et samedi.
Avec ses 9, 50 m de large et ses 18 m de long, le Z2015 estimpressionnant.
Il reste à quai jusqu'à samedi et Michel Desjoyaux sera là pour le ressortir jeudi et samedi. | Le navigateur Michel Desjoyaux.
Miche Desjoyaux
 | La construction a débuté en 2015. Les deux flotteurs et le mat existaient déjà.
La construction a débuté en 2015. Les deux flotteurs et le mat existaient déjà. | 

 

Projet novateur mené par le marin Michel Desjoyaux depuis 2015, le Z2015 combine voiles et moteur. Dimanche, il a pris la mer pour un test grandeur nature.

Reportage

6 h 30, dimanche matin. C'est l'heure du briefing pour les pêcheurs du Barracuda Tours, le grand concours de pêche en mer.

À quelques pas de là, aux abords du ponton visiteur, nous sommes une dizaine à avoir la chance de monter sur le grand catamaran amarré depuis vendredi, au port du Crouesty. Un marin de choix nous accueille : Michel Desjoyaux.

Le catamaran, affrété par Suzuki, est impressionnant avec ses 9, 10 m par 18 m de long. Il fait partie de l'écurie de course de Mer Agitée. Après une sortie tranquille du port, avant les trente-six Barracudas, nous devons gagner le large pour les voir prendre le départ.

Nom de code Z2015

7 h 30, le soleil se lève sur le Crouesty au moment de passer le chenal. Un instant magique. À la barre, Michel Desjoyaux, vainqueur de deux Vendée Globe, nous rappelle le moment privilégié que nous vivons sur ce bateau agrémenté d'une grande plate-forme à l'arrière, qui plus est couverte. Le grand luxe.

Il existe des bateaux à voiles et des bateaux à moteur pour suivre les courses. Jusqu'à présent, il n'y en avait pas un capable de faire les deux en même temps. C'est dorénavant chose faite avec l'hybride sur lequel nous nous trouvons. Une création de Michel Desjoyaux et son ami Denis Juhel, qui a piloté la construction. Au départ, le projet portait le nom de code Z2015. Il deviendra son nom de baptême.

La construction a commencé en 2015. Les deux flotteurs et le mat existaient déjà. Devant l'idée originale d'un bateau qui aurait la stature d'un voilier de course et la puissance d'une vedette, Suzuki est devenu partenaire du projet. « On s'est rencontré il y a plus de dix ans sur les courses au large. Sa demande était tellement originale que nous n'avons pas pu dire non », explique Christophe Vassas, directeur de l'activité marine chez Suzuki France.

Le projet aboutit finalement à ce grand catamaran équipé de deux moteurs de 300 CV hors bord à réglage hydraulique, placés de chaque côté de la plateforme. Ce dimanche matin, tous les passagers ont hâte de voir les réactions du bateau. Nous voilà donc embarqués pour le test.

Trente personnes à bord

Au large, Michel Desjoyaux règle ses voiles, barre le bateau et discute avec nous. Les trois concepteurs analysent toutes les réactions du bateau. Car ce dernier doit remplir sa fonction : transporter jusqu'à trente personnes et notamment des photographes au plus près des compétiteurs.

À la voile, c'est un vrai bateau de course, avec le plaisir de la vitesse et du silence. Nous passons tout près des Barracudas, à bord desquels les pêcheurs s'affairent. Certains s'arrêtent pour prendre en photo le catamaran géant.

Encore quelques mises au point

Les voiles sont affalées et la réaction du bateau analysé. « Attention, vous allez être arrosés », nous prévient Michel Desjoyaux, qui a décidé de mettre les moteurs à plein régime. Ceux qui n'ont pas bougé se retrouvent trempés. Nous sommes tous surpris de la vitesse du bateau qui n'est allé qu'à 22 noeuds, alors qu'il peut aller bien au-delà.

« On a encore un peu de mises au point à faire autour de l'hydraulique, travailler sur la protection des moteurs pour éviter ses projections, voir les stabilisateurs pour améliorer encore le tangage », nous explique Christophe Vassas.

Après quatre heures de navigation, nous rentrons au port sous le regard des curieux, peu habitués à voir un si gros catamaran dans le port.

Posté par portnavalo1 à 18:27 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :

19 mai 2017

Pêche

Des pêcheurs du monde entier en compétition

Les « Barracuda » ont envahi le port du Crouesty, depuis vendredi. En ouverture, l'équipage Navionics (en bas à gauche), composé à 80 % de femmes, est arrivé premier au classement des amateurs ; ils affronteront les 31 équipes officielles pour tenter de remporter la compétition. Samedi, on décernera aussi le titre aussi de la plus belle décoration de Barracuda.
Les « Barracuda » ont envahi le port du Crouesty, depuis vendredi. En
ouverture, l'équipage Navionics (en bas à gauche), composé à 80 %
de femmes, est arrivé premier au classement des amateurs ;
ils affronteront les 31 équipes officielles pour tenter de remporter la
compétition. Samedi, on décernera aussi le titre aussi de la plus belle
décoration de Barracuda.  | 

 

L'ouverture du 5e Barracuda Tour a eu lieu vendredi, avec l'entrée en lice des équipes amateures. Au total, 300 participants venus de France et du monde s'affrontent jusqu'à samedi.

L'événement

Les Barracuda ont envahi les pontons visiteurs pour une dizaine de jours. Attirant les curieux, flambant neuf, ils sont arrivés mercredi et se sont rangés les uns à côté des autres aux pieds de la capitainerie sur les pontons visiteurs.

Ces bateaux à moteur, des pêche-promenade construits par Beneteau ont depuis 5 ans leur compétition très prisés des pêcheurs. « Tout le monde peut s'inscrire, il faut juste faire vite », explique Nelly Vincent, assistante commerciale.

L'ouverture officielle du 5e Barracuda Tour a eu lieu ce vendredi en présence du maire, Roland Tabart, et de l'un de ses adjoints. Yannick Hemet, directeur commercial à Beneteau et directeur de la compétition, a remercié le Yacht-club Crouesty Arzon (YCCA) et la commune pour son accueil « dans cet environnement exceptionnel. L'événement prend de l'ampleur et devient même international », assure-t-il. Ils sont 20 personnes, dans le staff Beneteau, pour encadrer la compétition.

Au centimètre près !

Les règles sont simples : un pilote, trois pêcheurs, trois cannes à pêche, un pilote. Seuls le bar commun de plus de 42 cm et le bar moucheté de 36 cm sont comptabilisés. Un cm donne un point.

« Vous êtes dans une zone de pêche exceptionnelle entre Houat et Hoedic, il y a pas mal de courant, ajoutait Yannick Hemet lors du briefing, le matin. Chaque bateau a le même équipement et les pêcheurs le même matériel. Vous ne péchez que du bar avec un quota de cinq poissons comptabilisés. Ils seront tous relâchés. »

Au total, 36 bateaux prennent les départs à raison de 75 équipes de 4 par bateaux, soit 300 compétiteurs. Samedi, peu de prise et seulement neuf poissons comptabilisés. Dimanche, le score était meilleur avec 18 bars comptabilisés.

Les femmes se distinguent

Les amateurs ont leurs vainqueurs avec l'équipe Narvonics, à 80 % féminin, ce qui est rare. Jusqu'à samedi, ils reviendront se mesurer aux 31 équipes sélectionnées par les concessionnaires de Beneteau. Des équipes venant entre autres de la Rochelle, d'Antibes, de Dunkerque, mais aussi d'Espagne, de Norvège, de Turquie, d'Angleterre.

Posté par portnavalo1 à 18:24 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :

15 mai 2017

Immobilier

Roland Tabart, Marc Noury et David Milin.
Roland Tabart, Marc Noury et David Milin. |

Jeudi matin, en présence du maire d'Arzon, Roland Tabart, et de quelques élus, Lamotte Promoteur a posé la première pierre de son nouveau projet, la résidence Blue Baie, située rue de La Poste.

« Cette nouvelle résidence de 6 405 m2 sera composée de 112 logements, du T2 au T4, répartis dans quatre bâtiments à deux pas des commerces, du port et des plages avec des cheminements paysagers », a expliqué Marc Noury, directeur régional Lamotte promoteur. Le maire s'est félicité du projet en harmonie avec l'environnement qui a été proposé par l'architecte David Milin, d'ACDM architecture, société basée à Vertou (Loire-Atlantique).

« Aujourd'hui, à mi-mandat, je constate le nouvel essor économique que nous avions promis pour la commune qui se concrétise, déclarait l'élu. Ce qui nous intéresse, c'est bien sûr d'attirer un maximum à la fois de résidences principales et secondaires, car nous en avons extrêmement besoin. Ici, grâce à ce chantier, ce sont des milliers d'heures d'emploi. Vingt et un logements sont réservés à des jeunes souhaitant investir et s'installer. C'est fondamental pour nos écoles. »

La commercialisation des bâtiments A et B ayant été une réussite le promoteur a lancé dernièrement la phase numéro deux de son projet correspondant à la construction et à la commercialisation des bâtiments C et D. La livraison des deux premiers bâtiments est prévue pour le 4e trimestre 2018, celle des deux autres pour le 4e trimestre 2019.

La commune vient de signer la création d'une résidence appartement hôtel sur la Zac du Redo 3. Un ensemble d'immeubles sur le port du Crouesty sera prochainement réhabilité. « La compagnie des ports du Morbihan va continuer sa réhabilitation du port, avec notamment les parkings d'avant-port », a annoncé Roland Tabard.

L'élu a rappelé que la commune a généré l'an passé 450 000 € de taxe de séjours et 467 000 € de droits de mutation. « Des ressources non négligeables pour la commune », a conclu le maire.

Posté par portnavalo1 à 19:14 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2017

Entreprises

Une première entreprise va s'installe au Redo 3

Éric Garaud.Éric Garaud. |
 Première réunion de chantier pour Éric Garaud sur son terrain zone du Redo 3.
Première réunion de chantier pour Éric Garaud sur son terrain zone du Redo 3. | 

Éric Garaud sera le premier à construire dans la zone d'activités Redo 3. La première réunion de chantier a eu lieu, mardi, avec le maître d'oeuvre, Philippe Cormier, de Sarzeau.

L'entreprise

Le chantier du Redo, implanté actuellement sur l'entrée de la zone du Rédo 1, va déménager pour la zone du Redo 3. Éric Garaud, son dirigeant, a racheté le chantier il y a 6 ans.

« Le déménagement est surtout lié à l'importation du Sargo et à l'aménagement de l'activité de service qui est toujours constante. Nous avons besoin d'un outil à la hauteur de nos besoins et des bateaux que l'on vend aujourd'hui », précise-t-il.

Ce chantier a 36 ans d'existence et il en est le 3e propriétaire. Tourné déjà vers demain, il fait construire deux bâtiments qui lui apporteront 1 000 m2 couverts.

Le premier bâtiment sera situé juste à côté du Joa Casino. Il comprendra un atelier de 550 m2 sur deux niveaux, dont une mezzanine équipée de passerelles mobiles qui permettront d'accéder juste à la hauteur des bateaux.

Le 2e bâtiment, un peu plus loin derrière le Super U, sera un espace de stockage sur 3 200 m2. Il aura donc en totalité 4 500 m2« C'est un choix financier et, de plus, il n'y avait pas la possibilité de le faire autrement. On a un matériel de manutention suffisamment performant et déjà existant qui nous permet de faire les transferts très rapidement donc pas de gêne », précise-t-il.

800 m2 de panneaux solaires

Les bâtiments répondront tous aux nouvelles normes notamment RT 2012 et accueil handicapé. Les 800 m2 couverts du bâtiment de stockage seront recouverts de panneaux solaires.

L'électricité qu'ils fourniront sera réinjectée dans ERDF. « C'est un choix économique qui va nous permettre de descendre le coût du bâtiment. Dans un deuxième temps, on espère s'en servir pour le bâtiment », explique Eric Garaud.

Cette démarche écologique, on la retrouve également dans le mélange de bois et de tôle, dont seront faites les structures. Cet espace lui permettra de stocker une centaine de bateaux.

Mardi matin, avait lieu la première réunion de chantier sur place avec tous les professionnels du bâtiment. Premier coup de pelle cette semaine pour une fin de travaux prévue en septembre.

Son équipe actuelle est composée de cinq personnes plus lui. Un commercial est en cours de recrutement. Les projets ne manquent pas et, parmi eux, la possibilité de construction d'un bateau dans les nouveaux ateliers.

La commercialisation des terrains se poursuit

La voirie de la zone du Redo 3 Ouest (côté Joa Casino) est déjà faite et les m2 en cours de commercialisation au prix de 70 à 100 € le m2, en fonction de l'exposition.

La commercialisation se poursuit

La deuxième partie de la zone du Redo 3 se trouve derrière CMC pour rejoindre le parking du Sanseo. Là, les prix vont de 55 à 85 € le m2« Après plus de 15 ans, et trois mandatures, la zone sort enfin de terre. Deux terrains sont déjà vendus et deux autres sont en cours de commercialisation », détaille Stéphane Hautin, adjoint chargé de l'économie. La première partie fait 12 000 m2, la deuxième 35 000 m2, elles sont lancées.

Posté par portnavalo1 à 19:12 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :

11 mai 2017

Hello l'Europe

img018

Posté par portnavalo1 à 12:34 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2017

Association

Amis de Port-Navalo. Un après-midi détente

 Publié le 10 mai 2017

Le Télégramme

Vendredi, dès 14 h, plus de soixante adhérents de l'association des Amis de Port-Navalo se sont regroupés aux abords du cinéma dans le cadre de leur sortie annuelle. L'après-midi détente offrait cette année deux options. Un concours de boules ou une randonnée pédestre autour du thème « Puits et fontaines ». Côté boulistes ou côté marcheurs, la bonne humeur était au rendez-vous tout au long de l'après-midi.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/arzon/amis-de-port-navalo-un-apres-midi-detente-10-05-2017-11507307.php#B3JMeWJFIPSwk09z.99

Posté par portnavalo1 à 10:07 - ASSOCIATION - Permalien [#]
Tags :

08 mai 2017

Union des commerçants

Les commerçants veulent une course de l'extrême

Les commerçants étaient attentifs aux propositions de l'Ucaa.
Les commerçants étaient attentifs aux propositions de l'Ucaa. | 

 Les commerçants réunis mardi soir ont évoqué leurs projets. Parmi eux, une course de l'extrême et le recours à un artiste peintre.

L'assemblée générale de l'Union des commerçants et artisans d'Arzon a eu lieu, mardi, dans la salle du Yatch-club du Crouesty.

L'Ucaa échange avec les organisateurs de la course Izenah-Xtrem pour qu'elle puisse avoir lieu sur la commune. « Nous essayons de trouver une manifestation de grande ampleur qui puisse se faire tous les deux ans en alternance de la Semaine du Golfe, explique Florence Billy, membre du bureau. Les prises de contact sont en cours, cela pourrait avoir lieu sur la plaine du Fogeo. Il nous faut l'accord de la municipalité. Cette manifestation peut entraîner la participation de 2 500 à 6 000 concurrents. ».

Les participants doivent s'affronter sur un parcours de 13 km comprenant 30 obstacles, un peu le parcours du combattant. La deuxième nouveauté de l'Ucaa est de travailler avec un artiste peintre à qui ils ont demandé de croquer les scènes de vie et plus particulièrement des croquis de Port-Navalo, le Crouesty et le bourg d'Arzon pour les imprimer sur des sacs qui seront en vente dans les boutiques de la commune avec le logo de l'Ucaa et le site internet. Le bénéfice sera reversé au Mille Sabords pour sa pérennité.

Chaque commerçant adhérent pourra, moyennant 50 €, avoir une page publicitaire sur le site. Ce peintre croquera le 1 000 Sabords et exposera ses oeuvres. « C'est notre coup de coeur et ce sera notre animation au salon », précise Florence.

Les marchés nocturnes seront déplacés du jeudi au vendredi, cet été.

Vers un changement de président

« J'ai été président de l'Ucaa durant 12 ans, je reprends l'intérim suite à des problèmes de santé du président, Gilles Pommerat, mais je désire reprendre le poste de vice-président », souligne Patrick Chauchard.

Lors de sa prochaine réunion, le conseil d'administration élira donc son nouveau président. Il a spécifié que cette association de commerçants est la seule du département à fonctionner avec un permanent salarié. Après avoir fait la liste des démissionnaires, et des nouvelles recrues le bilan de l'année passée a été votée. Avec des recettes de l'ordre de 73 000 € pour des dépenses de 75 000 € le bilan malgré ses 2 000 € de perte est satisfaisant. Les recettes ont permis de combler une partie des déficits de l'année précédente. Elles proviennent essentiellement des marchés, auxquelles vient s'ajouter la subvention municipale. L'association compte 81 adhérents.

Posté par portnavalo1 à 12:02 - INFORMATIONS - Permalien [#]
Tags :