Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

22 novembre 2017

Ilur

Golfe du Morbihan. Ilur est autonome en eau et en électricité

Conservatoire du littoral et parc naturel régional travaillent main dans la main à Ilur.
Conservatoire du littoral et parc naturel régional travaillent main dans
la main à Ilur. | Isabelle Jégouzo

Isabelle JÉGOUZO.

Ce petit bout de terre au milieu du golfe du Morbihan est estampillé durable, comme trente autres îles dans le monde. Prochain objectif : ouvrir un gîte de douze places pour le public.

 Dans le golfe du Morbihan, en face de l’île d’Arz, Ilur. Il n’y a pas de transports organisés pour s’y rendre, mais 15 000 visiteurs la foulent chaque année, dont un bon tiers d’écoliers.Après avoir serpenté entre des vergers bordés de murets en pierre, on ne peut que tomber sous le charme de son ambiance, de sa douzaine de maisons, sa chapelle…Ici, pas de raccordement en électricité au continent, mais des panneaux photovoltaïques sur le toit de l’ancien hangar à varech réaménagé. Pas d’eau du réseau non plus, mais une pompe sur un puits relié à une nappe phréatique.« Et quand il n’y a plus d’électricité, il n’y a plus d’eau non plus »,commente Vincent Chapuis, gardien de l’îlot depuis plus de 5 ans.Les travaux réalisés, 650 000 €, ont reçu le soutien d’Enedis à hauteur de 150 000 €. « Ici on ne vient pas avec deux sèche-cheveux, des batteries à recharger. Il n’y a pas non plus de sèche-linge »,sourit Gwenal Hervouët, directeur-adjoint du conservatoire du littoral. « À Ilur, on adapte sa consommation d’eau et d’électricité en fonction de la ressource, et non l’inverse. »L’île appartient, en effet, en grande partie (37 ha sur 42), au conservatoire du littoral, géré par le parc naturel régional du golfe du Morbihan.

Un gîte en projet

« Ilur est un petit monde en réduction, la vitrine du parc naturel régional, selon David Lappartient, son président. Elle fait d’ailleurs partie d’une association qui regroupe une trentaine d’îles dans le monde, reconnues durables. »Au XIXe siècle, une trentaine de personnes vivait déjà en quasi-autarcie sur cette île, grâce à l’élevage, la culture et la pêche. Dans les années 30, un propriétaire privé a racheté lopin de terre après lopin de terre pour en faire un lieu de villégiature et de chasse. Un projet pédagogique permet d’ailleurs aux visiteurs de comprendre comment la vie y est organisée. Et comment la respecter.Aujourd’hui, le gardien, Vincent Chapuis, y habite quelques semaines par an. Une vingtaine de moutons broutent en liberté, et un bélier vient d’intégrer le troupeau.Demain, il y aura aussi peut-être un gîte. Un projet de douze places est à l’étude. « C’est un travail de longue haleine », admet le président du PNR.« Ilur est vraiment un laboratoire de développement durable sous toutes ses formes ! 

Posté par portnavalo1 à 19:48 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2017

Associations

Financement aux associations : un effort de tous

Le club de gymnastique volontaire J. Lhuillier tiendra son assemblée générale, vendredi 17 novembre, à 15 h, à la maison des associations.
Le club de gymnastique volontaire J. Lhuillier tiendra son assemblée
générale, vendredi 17 novembre, à 15 h, à la maison des associations. |
 Archives Ouest-France

 

Lors de l'assemblée du comité de coordination des associations arzonnaises, le maire a redit sa volonté de tendre à l'autofinancement des structures. Le planning des animations a été établi.

Vingt-quatre équipes et représentants ont participé à l'assemblée générale du comité de coordination des associations arzonnaises (CCAA).

L'occasion pour Catherine Leclerc, conseillère municipale, déléguée à la vie associative, a donné les grandes lignes de l'année écoulée : 28 % des événements qui ont été organisés en 2017 ont concerné la musique, 18 % le nautisme, 10 % le sport, 12 % les arts, 4 % la littérature et 23 % d'autres types.

45 % des événements venaient du monde associatif, « ce qui est énorme, a déclaré l'élue.Merci à tous pour votre aide. »

Les événements de la partie touristique, qui sont concentrés de juin à début novembre, représentent 50 %.

Vers l'autofinancement

« La vie associative est indispensable et incontournable pour l'image de marque de la commune », a déclaré le maire Roland Tabart.

Selon l'élu, Arzon est la commune de l'intercommunalité qui dispense le plus de subventions (sur 34 communes) au prorata de la population (2 100 habitants).

Une situation que l'élu aimerait bien voir évoluer : « Nous devons rester attentifs à l'utilisation de l'argent public », a-t-il précisé.

En contrepartie ? « Nous devons mettre en place un maximum de moyens pour que les associations puissent avoir des finances venant de l'extérieur et leur permettre, au maximum, d'atteindre leur autofinancement. »

Escale du Père Noël à Port-Navalo

Le rendez-vous de samedi a aussi permis d'établir le planning des manifestations et des rencontres pour 2017 et 2018.

Parmi les prochains temps forts, il y aura la venue du Père Noël, à Port-Navalo, le 23 décembre. À partir de 15 h avec de nombreuses animations et, à 18 h, feu d'artifice.

En début d'année prochaine, la Compagnie Glou présentera son spectacle participatif de musique burlesque et corporelle, non verbale. À partir de 3 ans, dimanche 18 février, à 16 h, à la maison du Port.

Le 6e salon du livre, qui se déroulera dimanche 25 février, aura pour thème les vins et la gastronomie, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30, à la maison du port.

Renseignements à la maison des associations au tél. 02 97 53 77 88.

Posté par portnavalo1 à 21:22 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2017

navigation

Il navigue à terre avec ses bateaux

Gilles Vuillemin devant un de ses bateaux
Gilles Vuillemin devant un de ses bateaux | 

Gilles Vuillemin, 76 ans, a toujours été passionné d'informatique. Mais pas seulement. Depuis 1985, il construit et navigue à distance ses magnifiques bateaux à voile. « Ce ne sont pas des maquettes, mais bien de vrais bateaux avec des règles de jauges internationales comme pour des grands », précise-t-il.

Ces miniatures ont même une catégorie au sein de la Fédération française de voile. Gilles Vuillemin a participé aux championnats de France et même du monde avec ses voiliers radiocommandés.

Il possède trois quillards et deux trimarans. « Je n'ai pas pu les emmener, ils font chacun 2 m de large sur 2,80 m de haut. Le but n'est pas la vitesse mais la technique. C'est une très bonne école pour apprendre les règles de courses y compris pour les juges. On est à terre et on voit tout. On apprend le sens du vent, l'importance de l'eau, les voiles. On peut commencer par un optimist dès l'âge de 7 ans. »

Selon lui, l'idéal serait un bassin circulaire sur la plaine du Fogeo, pour pouvoir planter un parcours. Ce serait unique en France, il n'y a que des lacs pour ces bateaux. Le maire a reçu très favorablement cette idée.

Posté par portnavalo1 à 21:17 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2017

Yacht-club

Michel Dubois passe la barre du Yacht-club

Michel Dubois, président du yacht-club du Crouesty jusqu'à vendredi prochain.
Michel Dubois, président du yacht-club du Crouesty jusqu'à vendredi prochain. |

 

Après deux années à la tête du Yacht-club Crouesty Arzon, Michel Dubois laisse son siège de président sans vraiment quitter le navire.

Ému, c'est devant une salle pleine qu'il a entamé sa dernière assemblée générale.

Président du Yacht-club Crouesty Arzon (YCCA) depuis 2015, Michel Dubois, ainsi que sept autres membres du bureau de l'association, passent la barre à un nouveau groupe.

Aucun désaccord au sein du club, mais pour certains, des soucis de santé, de fatigue ou de surcharge professionnelle.

La Jacques-Vabre en direct

« Avec 85 jours sur l'eau et de gros challenges cette année, les bénévoles ont souvent été mis à contribution, a rappelé Michel Dubois. Une nouvelle équipe va se mettre en place, ils auront une aide sans faille de notre part à tous, vive l'YCCA ! »

« Au-delà des compétences techniques et de l'excellente équipe, vous avez été l'homme de contact, de chaleur, d'apaisement et d'efficacité », a salué le maire, Roland Tabart.

Puis, surprise, un échange vidéo en direct avec le skipper Romain Attanasio, membre du club, en pleine préparation au départ de la Transat Jacques-Vabre tout comme Benoît Hochart.

La relève assurée

Pressenti à la succession de Michel Dubois, Jacques Montecot a ensuite pris la parole. « On peut développer la croisière, la pêche. Il y a une passerelle intéressante à faire entre l'école de sport avec les jeunes et le yacht-club. »

Parmi les autres candidats à la présidence, Philippe Ravel souhaite attirer des régates internationales.

Verdict des urnes lors de la prochaine réunion du conseil d'administration, vendredi 10 novembre.

L'année 2017 se termine avec 597 licenciés contre 451 en 2016. Côté finances, après une année 2015 déficitaire, le résultat financier du club est repassé dans le vert en 2016, pour culminer cette année à 48 000 €, sur un exercice de neuf mois. Une jolie remontée applaudie par tous.

Posté par portnavalo1 à 21:15 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Conseil municipal

L'éclairage public fait encore débat en conseil municipal

Le maire Roland Tabart avait prévenu, lundi, avant même son ouverture. « Un conseil municipal doit se dérouler dans des règles de disciplines et de courtoisie ou chacun peut s'exprimer dès qu'il en fait la demande. »

Pétition contre pétition

Plusieurs points à l'ordre du jour ont pourtant suscité des débats houleux. À commencer par les horaires d'extinction de l'éclairage public à 22 h 30 en période hivernale. Plusieurs élus réclamant le maintien de celui-ci jusqu'à minuit.La décision s'inscrit dans « une logique environnementale et financière », a précisé le maire. L'édile a alors produit des contre-pétitions à celles signées par ses opposants. Parmi les supporters du maire sur cette question, un club d'astronomie et l'association nationale pour la protection du ciel nocturne qui, selon l'élu, « félicitent la commune pour ces mesures ».

« Lors du conseil privé, vous avez déclaré n'avoir reçu aucune demande de la population, a déclaré Maryse Massulteau, conseillère municipale. Nous étions dix élus à nous manifester en faveur de cette prolongation de l'éclairage. L'idée a été de consulter la population. » Au tour de l'élue de l'opposition de fournir sa pétition pour le prolongement de l'éclairage. « 520 signatures d'Arzonnais qui vivent là au quotidien. Ça n'a rien à voir avec l'écologie. C'est pour leur confort et leur sécurité. » Le maintien de l'extinction de l'éclairage public à 22 h 30 a été voté, par onze voix pour.

Autre point à l'ordre du jour, la voix qui reliera le secteur Est et Ouest du Rédo portera le nom de rue des Terre-neuvas. Les élus municipaux ont également voté la poursuite de la politique du logement en faveur des jeunes et actifs, avec une zone ciblée à proximité du lotissement de la Ligne. Ils ont également validé le transfert de compétences à GMVA (Golfe du Morbihan - Vannes agglomération)concernant Rédo I et Rédo II, avec des charges d'entretien évaluées à 29 226 € et des charges de renouvellement évaluées à 24 631 €. « À noter que ces montants seront déduits de l'attribution de compensation annuelle versée par GMVA », indique Stéphane Hautin, adjoint au développement économique. Concernant les travaux à réaliser sur le port Navalo, le coût est estimé à 900 000 €. « Il n'y aura pas d'aide de département qui a supprimé son dispositif d'intervention sur les infrastructures portuaires sous concession communale, explique Claude Bourin, adjoint à l'aménagement. La prochaine réunion du conseil portuaire est prévue le 6 novembre. »

Posté par portnavalo1 à 13:15 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2017

Eclairage public

 Eclairage public : une pétition est lancée

Des élus se sont prononcés en faveur de la prolongation de l’éclairage public au-delà de 22 h 30 en période d’hiver, souhaitant qu’il aille jusqu’à minuit.

 Fin septembre, des élus se sont prononcés en faveur de la prolongation de l’éclairage public au-delà de 22 h 30 en période d’hiver, souhaitant qu’il aille jusqu’à minuit. Ils ont décidé de mettre en place une pétition (sur change.org : oui à l’éclairage jusqu’à minuit pour Arzon l’hiver ou www.change.org/…/m-le-maire-roland-tabart).

Les pétitionnaires rappellent cependant qu’ils n’ignoraient pas la nécessité de faire des économies d’énergie, ni l’écologie, mais que la sécurité des Arzonnais ainsi que la qualité de leur vie sociale étaient plus importantes.

Les élus remettront la pétition au maire qui a « promis de mettre cette question à l’ordre du jour du prochain conseil, le 6 novembre », précise Yves Roussel, conseiller municipal.

Le maire estime « inconséquent qu’un élu provoque une pétition alors qu’on a déjà échangé sur le sujet ».Pour Roland Tabart, cette décision s’inscrit dans une logique environnementale et financière.

« J’entends les remarques »

« D’ailleurs l’ensemble des 34 communes de l’intercommunalité, par soucis écologique et financier, à une demi-heure près, ont les mêmes horaires. Je crois que nous sommes bien vis-à-vis des générations futures ».Il s’interroge sur la représentativité de la population au travers de cette pétition. « J’entends les remarques. Par exemple, j’ai promis de mettre en place un éclairage spécial à la Maison des associations où les réunions sont tardives. Mais à ce jour, je n’ai reçu aucune réclamation d’Arzonnais. »

Posté par portnavalo1 à 18:31 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2017

Le mille sabords

Après quatre jours de salon, le Mille Sabords dresse le bilan

Certains bateaux ont fait rêver les visiteurs.
Certains bateaux ont fait rêver les visiteurs. | Ouest-France

La 33e édition du Mille Sabords s’est terminée avec succès, sous le soleil, lundi 30 octobre. 700 bateaux, allant du kayak au voilier de 16 m, à flot ou à terre, étaient exposés dont 457 par des professionnels.

Le Mille Sabords a permis à 33 % de bateaux de trouver un nouveau propriétaire« Cette année, le marché était qualitatif, avec des unités de taille plus importante, moins de bateaux mais plus gros à flot, chez les professionnels comme chez les particuliers », explique Caroline Martin, responsable du salon.

Effectivement, cette année, les visiteurs pouvaient rêver devant des bateaux qui pouvaient atteindre les 400 000 €. Dans les vendus, les bateaux à moteur ont eu autant de succès que les voiliers. Le ponton flottant qui traversait le port, dont le coût était de 5 500 €, a remporté un vif succès avec plus de 10 000 passages par jour.

Mickaël Josso, président du salon, est satisfait. « Le terre-plein nord a bien plu dans sa nouvelle configuration. Les clients ont été nombreux, prouvant que le nautisme était de qualité. »

Un peu moins d'entrain du côté des commerçants qui ont signalé une baisse significative de leurs ventes ou de la fréquentation dans les restaurants.

Retrouvez notre rubrique Economie de la mer

Salon connecté

La 2e édition du Pôle rénovation a eu un vif succès, ainsi que le développement du pôle pêche où les professionnels pouvaient faire des démonstrations. Un Mille Sabords connecté pour la première fois et sur lequel les exposants ont bien joué le jeu en publiant des notifications régulières.

Posté par portnavalo1 à 18:49 - EXPOSITIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2017

Un port dans la ville

Arzon. « Il faut que le port retrouve un lien avec le quartier »

Le port du Crouesty est au cœur d'une réflexion de réaménagement.
Le port du Crouesty est au cœur d'une réflexion de réaménagement. 

Par Ouest-France

Une première concertation sur l’aménagement urbain autour du port du Crouesty s’est tenue cette semaine à l’initiative de la commune et de la Compagnie des ports du Morbihan. Diagnostics et enjeux.

« Aujourd’hui, c’est le lancement d’une nouvelle aventure économique qui ne peut se faire sans vous. » Roland Tabart, maire de la commune, s’est réjoui de la présence des habitants, plaisanciers, commerçants et artisans, à la réunion de concertation pour l’aménagement du port du Crouesty, en début de semaine.

 

Le porte-parole de chaque groupe est passé poser des pos-it sur le plan du port avec les points à améliorer.

 

« L’objectif de cette étude est le développement économique, politique et social, souligne l’élu. Notamment en matière de logement, pour attirer les jeunes. L’esprit est de faire participer tout le monde. »

Car avec 198 entreprises et commerces couplés au port, la commune au budget d’investissement annuel de 2 500 000 € veut un projet d’aménagement global. Une décision aussi en lien avec les investissements du secteur privé récents comme le Miramar La Cigale qui construit son extension et le groupe Lamotte qui va faire sortir de terre quatre immeubles.

Plateformes paysagères et bâtiment

Martin Didier, architecte urbanisme de l’agence Magnum de Nantes et chef du projet, a développé : « L’étude a commencé en septembre. Nous sommes au tout début du diagnostic. Le port construit dans les années 1970 a généré sa propre économie, il faut à présent qu’il retrouve un lien avec le reste. Reprendre conscience d’un grand territoire. »

Plusieurs sujets ont été abordés. Pêle-mêle, la modernisation du port, l’accessibilité à la plage, le rapport avec l’eau, les plateformes paysagères, des casiers pour les usagers, l’emplacement de la maison du port et de l’office de tourisme.

À la suite de la présentation, réunion par table mélangeant les élus, les usagers, les habitants, les commerçants et artisans.

 

Quant à la stratégie commerciale à adopter pour être plus « qualitatif » et « attractif » ? L’architecte invite tous les participants à se prononcer. « Plus la réflexion sera commune et plus la réalisation sera facile », a-t-il annoncé en invitant les présents à se diviser en cinq tables de travail.

L’agence Magnum prévoit la construction de son projet pré-opérationnel avec une vision et des orientations pour Pâques 2018.

Posté par portnavalo1 à 11:52 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :