Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

22 février 2018

Environnement

Photovoltaïque au sol. Un blocage littoral ?

 Publié le 13 février 2018 

le telegramme

La décharge réhabilitée de Bonnervo, à Theix-Noyalo, fait partie des trois sites ciblés par le PNR et Morbihan Énergies, pour accueillir un parc photovoltaïque au sol.

La décharge réhabilitée de Bonnervo, à Theix-Noyalo, fait partie des

trois sites ciblés par le PNR et Morbihan Énergies, pour accueillir un parc photovoltaïque au sol.

La loi Littoral est-elle un frein au développement des énergies renouvelables dans les communes... littorales ? C'est en tout cas l'avis du syndicat Morbihan Énergies et du Parc naturel régional (PNR) du golfe du Morbihan, qui s'insurgent de l'interdiction actuelle d'installer des panneaux photovoltaïques au sol dans les communes côtières, du fait de la loi. Un amendement visant à corriger ces dispositions a été porté au Sénat par certains élus, dont l'ensemble des sénateurs morbihannais, et voté il y a quinze jours. Le texte doit maintenant être soumis à l'Assemblée nationale.

Énergies : le territoire de Vannes agglo très en retard


Actuellement, la production d'énergie renouvelable sur le territoire de GMVA (Golfe du Morbihan Vannes agglomération) n'est que de 3 % des consommations d'énergie finale, quand le taux est de 13 % pour le département du Morbihan.
 Un niveau très faible, au regard de l'objectif fixé par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en août 2015 (23 % de consommation d'énergie renouvelable pour 2020).

Trois sites ciblés dans le golfe du Morbihan


Trois sites ont notamment attiré l'attention du syndicat d'énergies du Morbihan et du PNR : la carrière de la Motte et l'ancien site de stockage des boues de dragage de la Lande du Matz, à Sarzeau, et la décharge du Bonnervo, à Theix-Noyalo. « Ce sont des espaces où on ne fera rien d'autre, insiste encore Christophe Laly. L'agriculture y est impossible. Ne serait-il pas de bons sens d'autoriser l'implantation de ces centrales photovoltaïques dans l'esprit de la loi de transition énergétique pour une croissance verte ? ». Ces sites permettraient notamment d'alimenter en électricité un tiers de la commune de Sarzeau et de couvrir 20 % des besoins de la population de Theix-Noyalo. Reste qu'en l'état actuel, « ces projets de bon sens n'ont que peu de chances d'aboutir », selon Christophe Laly. Comment, alors, réussir à combler l'écart et rentrer dans les objectifs de la loi de transition énergétique, pour les communes littorales ?


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/photovoltaique-au-sol-un-blocage-littoral-13-02-2018-11849541.php#xoZtTxXTXztp8E2t.99

Posté par portnavalo1 à 14:18 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2018

commerce

L'atelier Gourmand d'Eric et Julien, une affaire de famille

Karine, Eric et Julien Trémelo, avec Mélissa Volant.
Karine, Eric et Julien Trémelo, avec Mélissa Volant. | 

 

Depuis quelques jours, Karine et Eric Trémelo ont repris la boulangerie d'Annick et Roger Le Chénadec, place de l'Église. Vannetais d'origine, ils ont tenu pendant quatorze ans une boulangerie à Quéven, près de Lorient. Ils ont choisi de venir s'installer à Arzon car ils adorent le golfe du Morbihan.

« Nous proposons des pains à base de blé breton dont les farines viennent de la minoterie Le Moulin de Cadillac, à Noyal-Muzillac. Nos spécialités sont la Crousti-maïs et l'Arzonnaise », explique le couple. Un rayon salé a aussi vu le jour avec sandwiches, pizzas et quiches.

Du côté des pâtisseries, c'est Julien, leur fils, et Mélissa Volant qui sont aux commandes. « La pâtisserie fine est une de mes passions. Je prends beaucoup de plaisir à revisiter les classiques comme la tarte au citron et les éclairs. J'ai créé le rocher mousse au chocolat à base de praliné et de caramel, le karabreiz avec du caramel et des pommes », raconte Julien, 19 ans, titulaire d'un bac pro en pâtisserie.

Dans deux semaines, une vitrine accueillera une autre spécialité de la famille, des macarons.

L'atelier Gourmand d'Eric et Julien, ouvert tous les jours de 6 h 45 à 19 h 30, sauf le lundi et le dimanche après-midi. 12, place de l'Église. Renseignements au 02 97 53 73 90.

Posté par portnavalo1 à 12:39 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2018

Casino

Le casino Joa peine à recruter du personnel

Olivier Bourrée, Victoire Hervé du Penhoat, Caroline Jarlégan, Sébastien Assailly, Estelle Ménard et Stéphane Couturier.
Olivier Bourrée, Victoire Hervé du Penhoat, Caroline Jarlégan, Sébastien
Assailly, Estelle Ménard et Stéphane Couturier. |

 

Croupiers, serveurs, caissiers. Le casino de la Presqu'île manque de personnel et cherche à recruter. Diplôme et expérience ne sont pas une nécessité.

L'entreprise

La difficulté à recruter est une réalité pour les employeurs de la presqu'île de Rhuys. L'exemple avec le casino Joa, d'Arzon : « Peu de gens s'imaginent la diversité des postes proposés au sein d'un casino, confie son directeur du casino, Olivier Bourrée. Nous sommes en reconversion des équipes et avons des emplois à pourvoir. Nous avons malheureusement très peu de candidatures. »

Depuis quelques jours, le Casino Joa d'Arzon, qui représente trente employés à l'année, cherche à recruter des personnes en CDD et CDI, dans les métiers relatifs aux jeux (croupier et caissier pour la distribution des jetons) et à la restauration (serveurs).

La question du logement

Travail de nuit et jours fériés, réglementation pointilleuse et stricte... Travailler dans un établissement des jeux s'accompagne de contraintes, « ce qui peut être un frein quand on a une vie de famille », reconnaît le dirigeant.

De l'avis de tous, le plus difficile reste la question du logement, en bout de presqu'île de Rhuys. « C'est pourquoi lors du recrutement nous avons du mal à trouver des candidats. Souvent ce sont des jeunes qui habitent Vannes, Surzur ou Penvins. Dans nos métiers il y a parfois des coupures alors quand on n'habite pas sur place, il y a beaucoup d'allers-retours à faire. C'est ce qui dissuade les éventuels candidats. »

D'infirmière à maître d'hôtel

Les profils recherchés ? « Nous recherchons des personnalités possédant un bon relationnel et démontrant une réelle orientation client. »

Ni diplôme ni expérience ne sont requis pour la plupart des postes. La formation est assurée par l'entreprise et il y a possibilité d'évolution au sein du groupe.

Estelle Ménard, 43 ans, est caissière depuis 2011. « Je suis entrée au Casino pour un remplacement de deux mois... », sourit-elle. Au quotidien, elle transforme l'argent des joueurs en jetons ou en ticket, puis encaisse leurs gains et leur donne l'argent en échange.

Stéphane Couturier, 44 ans, est chef de cuisine depuis 2013. Père de deux enfants, il habite Sarzeau depuis 4 ans. « Je propose une carte qui varie en fonction des saisons, en plus de la carte du groupe. » Le restaurant est ouvert de 12 h à 13 h 30 et de 19 h 30 à 21 h et 21 h 30, 7 jours sur 7 et 364 jours par an car le restaurant est fermé le 1er janvier.

L'Arzonnaise Victoire Hervé du Penhoat, 26 ans, se destinait à être infirmière. En 2015, j'ai commencé en qualité de serveuse, en CDI. Depuis juillet 2017, je suis maître d'hôtel et responsable des stocks. « Ce qui est agréable dans mon travail c'est la relation avec les clients... » Le Casino recherche des personnes pour la seconder dans le service. « Chaque mois nous avons des objectifs à atteindre ce qui entraîne une motivation des équipes ».

« Apprendre à faire des siestes »

Sébastien Assailly, 34 ans, est papa d'un petit garçon d'un an. Il habite la commune depuis 8 ans et occupe un poste de croupier. « À la suite d'un accident de voiture, j'ai dû changer de filière professionnelle. » Selon lui, « il faut aimer le contact avec la clientèle, le travail en équipe et le jeu. Je commence à 20 h et termine à 1 h en semaine et 3 h le week-end ».

Caroline Jarlégan, 34 ans, travaille au Casino depuis 13 ans et habite Penvins. Son travail consiste à vérifier le bon état des 70 machines à sous et de veiller à ce que les gens passent un bon moment. Son secret pour tenir les heures durant ? Elle confie avoir appris à faire des siestes pour rester en forme.

Posté par portnavalo1 à 12:36 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2018

Miramar

Le parcours aquatique se refait une santé

 Fermé depuis 10 ans, en raison de malfaçons, le parcours aquatique du Miramar se refait une santé ! Sur le côté droit de l'établissement, on voit depuis quelques jours s'animer des tractopelles.

Le lancement des travaux de refonte totale du parcours aquatique est lancé. Les 400 m2permettront d'agrandir l'espace accueillant l'équipement qui, à lui seul, s'étendra sur 200 m2 et viendra ainsi compléter l'offre du spa océanique de la partie thalasso de l'hôtel.

Le bureau d'études, qui développe toute la partie technique, affine l'espace qui se veut ludique. Un hammam et un sauna en feront partie, un espace coiffure également, le tout avec vue sur le lac marin, au bord duquel pourrait être également aménagé un bar éphémère. « Ce nouvel espace sera également ouvert aux clients extérieurs à l'hôtel, tout comme le restaurant et le bar », rappelle le directeur général.

Posté par portnavalo1 à 11:57 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Miramar

Le nombre de nuitées en hausse

 Avec une hausse de l'activité de 10 % et un accroissement du nombre de nuitées, qui sont passées de 22 800 en 2016 à 23 900 en 2017, Sergio Tosati se dit satisfait des résultats, essentiellement au premier semestre.

« L'hôtel affiche régulièrement un taux d'occupation élevé durant les week-ends, les petites et les grandes vacances. Nous sommes confiants sur les démarches entreprises par l'office de tourisme de la nouvelle agglomération pour booster les ailes de saison. » Satisfaction donc du côté des actionnaires, la progression suit les objectifs fixés.

Les nouveaux travaux devraient permettre de progresser encore, en 2019. « Notre souhait : devenir premier parmi les meilleures références de centre de thalasso et de bien-être de France », conclut le directeur général.

Posté par portnavalo1 à 11:52 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Miramar

Les travaux se multiplient au Miramar-La Cigale

L’extension du Miramar se compose de 2 bâtiments, l’un comprend deux étages et un autre un seul. Surface totale supplémentaire de 4 273 m2. En haut, la perspective finale. En bas le chantier.
L’extension du Miramar se compose de 2 bâtiments, l’un comprend
deux étages et un autre un seul. Surface totale supplémentaire de
4 273 m2. En haut, la perspective finale. En bas le chantier. | Ouest-France

Par Ouest-France

Au rond-point de Leen-Vihan, à Arzon (Morbihan), c’est le chassé-croisé des camions qui œuvrent pour l’extension de l’hôtel-thalasso et la création d’un nouveau parcours aquatique.

L’hôtel-thalassothérapie Miramar-La Cigale (cinq étoiles) est fermé durant trois semaines. L’activité continue de plus belle dans une atmosphère de lieu déserté.

Offre d’hébergement à la hausse pour la presqu’île de Rhuys

Sur le terrain vague, face à l’hôtel, a commencé en avril 2017 un vaste chantier qui sera terminé fin juillet 2018. Vingt-quatre appartements suites, huit boutiques, deux salles de séminaire et un parking vont être aménagés. Objectif affiché ? « Répondre à une nouvelle demande plus familiale, à un tourisme plus alternatif », explique le directeur général, Sergio Tosati.

 

Une nouvelle capacité d’accueil de cent personnes enrichira donc l’offre d’hébergements sur la presqu’île.

Posté par portnavalo1 à 11:45 - EXPOSITIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2018

Usagers du port du Crouesty

Maryse Massulteau, capitaine des usagers du port

Maryse Massulteau nouvelle présidente de l'Association des usagers du port du Crouesty (Asuc).
Maryse Massulteau nouvelle présidente de l'Association des usagers
du port du Crouesty (Asuc). | 

 Elle succède à Jean-Pierre Rose à la tête de l'Association des usagers du port du Crouesty qui compte 300 adhérents. Elle prépare l'assemblée générale, pour un nouveau cap.

Les gens d'ici

Arzonnaise de coeur depuis 40 ans et résidente principale depuis 2014, Maryse Massulteau est la nouvelle présidente de l'Association des usagers du port du Crouesty (Asuc). Elle succède à Jean-Pierre Rose qui a mis un terme à son mandat de président, le 31 décembre.

Sa nomination, le 4 janvier, doit permettre d'assurer une certaine pérennité à l'association, au moins jusqu'à la tenue de l'assemblée générale, le 21 avril. À ses côtés, Dominique Valentin est élu trésorier, Jean-Pierre Hilleret de Laulanié, secrétaire.

La navigation est une histoire de famille chez les Massulteau puisque ses trois fils ont été moniteurs à l'école de voile du Fogeo. « La mer fait partie de mes passions. Dès que j'ai eu mon First 31.7, je me suis inscrite à l'Asuc », explique la présidente.

Morbi'embark

L'association, qui existe depuis 1999, compte 300 adhérents. « Sa vocation première est de veiller au bien-être, à la sécurité, aux intérêts des usagers du port, et de remédier autant que faire se peut aux dysfonctionnements qu'ils soient administratifs ou matériels », précise-t-elle. Et de rappeler que « toutes les personnes qui ont un contrat de stationnement au port du Crouesty peuvent adhérer ».

L'association, qui ne reçoit pas de subvention, vit grâce aux cotisations de ses adhérents et fonctionne avec des bénévoles. Elle envisage de baisser la cotisation, qui est actuellement de 25 €. « C'est à l'étude. »

Maryse Massulteau va désormais siéger au conseil portuaire ainsi qu'au Clupipp (Comité local des usagers permanents des installations portuaires de plaisance).

La présidente s'est déjà entretenue avec Marc de Ghellinck, le directeur du port du Crouesty, concernant une éventuelle collaboration à Morbi'embark. La plateforme numérique gratuite met en relation les propriétaires de bateaux, clients des ports gérés par la Compagnie des ports du Morbihan, avec des équipiers désireux de naviguer. « Nous allons étudier de près cette proposition lors de notre prochaine réunion de bureau, glisse la nouvelle élue. Notre but est de faire avancer notre association en échangeant nos savoirs sur la navigation. »

Samedi 21 avril, à 14 h 30, assemblée générale de l'Asuc, à la Maison des associations.

Posté par portnavalo1 à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2018

Conseil municipal du 10 février

Conseil. Bon équilibre recettes et dépenses

 Publié le 12 février 2018 


Le conseil municipal d'Arzon, réuni le 10 février, s'est déroulé dans un contexte tendu mais constructif. Nadine Rio, secrétaire générale a présenté aux élus les budgets primitifs pour 2018. Pour le budget principal de 2017 entre les recettes de 8.325.400 € et les dépenses de 6.273.632 €, il ressort un résultat positif de 2.051.768 €. Ces finances soutenues par une bonne trésorerie (3 millions d'euros) offrent à la commune une possibilité d'investissement pour de 2018 de l'ordre de 5,5 millions d'euros. La dette reste maîtrisée et aucun nouvel impôt n'a été activé. Au vu de ces résultats 2017, un autofinancement à hauteur de 80 % pour le budget principal et 100 % pour les budgets annexes est envisagé.

Les budgets annexes

Campings, zones de mouillages, Port de Port-Navalo : les recettes couvrent les futurs investissements. Parmi les recettes, les résidences principales représentent 16,61 % de l'impôt et les résidences secondaires toujours en évolution constante 83,39 %. Les recettes liées aux droits de mutations découlant des ventes immobilières représentent 605.000 €.
Investissements à venir

De nombreux investissement sont à venir autour des bâtiments comme l'extension de la mairie pour intégrer un ascenseur ou l'extension du centre technique. La poursuite des travaux engagés pour la maison rue de la poste, les sanitaires de la maison du port et plage de Kerver ou encore les sanitaires et vestiaires de l'école de voile du Fogeo continueront. La voirie verra son programme d'enfouissement des réseaux s'élargir. La viabilisation des terrains et la préparation des réseaux pour le second cimetière (Clos Fardel) se poursuivront ainsi que le projet « hydrolienne » de Pen- Castel.

Zone Plancho

Un avis favorable a également été donné pour l'acquisition de neuf parcelles dans la zone Plancho (dite zone d'aménagement différé), représentant 7.418 m². Elles seront achetées au prix de 0,40 € le m², tout comme l'acquisition sous réserve de quatre autres parcelles situées en NDS et zones agricoles soit : 2.897 m². L'acquisition de N.D du Graniol, parcelles BA 367 et 368, et après estimation pour réalisation d'un projet social (résidence autonomie et logements accessibles) des Domaines pour un montant de 565.000 € , a reçu un avis favorable malgré la demande de report pour informations complémentaires de la part de certains conseillers. Yves Roussel et Maryse Massulteau ont voté contre
EN COMPLÉMENT
De nouvelles zones de stationnement
Le stationnement réglementé connaîtra de nouvelles extensions sur le secteur de la pointe de Port-Navalo pour les rues du Général-De-Gaulle (jusque descente embarcadère) et la rue du Phare. Parking de Bilouris. Par horodateurs avec introduction d'un tarif de 1 € par mois pour les usagers du port de Kerners/Bilouris (Soit : 1 € juillet et 1 € août). Stationnement réglementé (non payant). Zone bleue avec apposition obligatoire du disque. Deux types de secteurs sont concernés. Secteur touristique Port-Navalo : Boulevard de la Résistance (des deux côtés) entre carrefour de Labert et carrefour du Toulassais. Secteur Kerjouanno : Parking du Fogeo. Ces stationnements seront limités à 4 h. Secteur commercial. Limitation du stationnement à 1 h 30 pour assurer la rotation des véhicules. Il concerne la place de l'église (des deux côtés) jusqu'à l'intersection avec la rue de la gendarmerie. Une amende de 35 € et non plus 17 € pour dépassement horaire sera appliquée.


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/arzon/conseil-bon-equilibre-recettes-et-depenses-12-02-2018-11848967.php#2Fmms5MQR3tLGL3e.99

Posté par portnavalo1 à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]