Les Amis de Port-Navalo

27 septembre 2022

À Arzon, une maison médicale en cours de réflexion

Le Télégramme Publié le 27 septembre 2022 à 17h32

À Arzon, une maison médicale en cours de réflexion

Arzon a tenu son conseil municipal lundi 26 septembre.

Arzon a tenu son conseil municipal lundi 26 septembre. (PHOTO CLAUDE PRIGENT/Archive LE TELEGRAMME)

Le conseil municipal s’est tenu lundi 26 septembre. Outre le débat sur la place ou non d’Isabelle Rondot à la commission urbanisme/logement, un recours et la maison médicale ont été évoqués lors de la séance.

Roland Tabart a évoqué lors du conseil « un recours ». Il s’agit d’un recours contentieux visant l’indemnisation des frais engagés par la Société Créadim dans un projet de construction rue de la Gendarmerie et s’élevant au 31 mars 2022 à 85 000 € HT. Une indemnisation non recevable de la part de la minorité. Isabelle Rondot, sous la signature du groupe minoritaire Les indépendants, avait réagi en qualité de contribuables considérant que ce n’était pas aux Arzonnais de régler la facture.

Le sujet de la maison médicale a également été abordé. « Je vous informe, a dit le maire, que la situation professionnelle et personnelle des médecins généraliste sur Arzon a profondément changé. Ils sont au stade de la réflexion (on les accompagne) pour créer eux-mêmes leur propre maison médicale ».

Posté par JPL56 à 21:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


26 septembre 2022

Golfe du Morbihan. La dégradation des sentiers dans le Parc naturel engendrera des contraventions

Ouest-France Publié le 25/09/2022 à 20h03

Golfe du Morbihan. La dégradation des sentiers dans le Parc naturel engendrera des contraventions

Les sentiers côtiers recouvrent l’ensemble des chemins qui permettent de longer le littoral. Ce dimanche 25 septembre 2022, le Parc naturel régional du golfe du Morbihan (PNR) a organisé une matinée de sensibilisation dans douze communes littorales. Les vélos sont, entre autres, interdits sur ces sentiers. A partir d’aujourd’hui, les contrevenants sont susceptibles d’être sanctionnés.

Une opération de sensibilisation des usagers s’est déroulée, ce dimanche 25 septembre 2022, dans les douze communes littorales du Parc naturel régional du golfe du Morbihan.
Une opération de sensibilisation des usagers s’est déroulée, ce dimanche 25 septembre 2022, dans les douze communes littorales du Parc naturel régional du golfe du Morbihan. 


Le golfe du Morbihan, c’est 550 km de côtes, 390 km de sentiers côtiers, 310 km de GR34 et 284 km de SPPL (servitude de passage des piétons sur le littoral). Sur ces chemins, la Loi de 1976 oblige une servitude de trois mètres. Ces sentiers font partie du patrimoine du golfe du Morbihan, ils permettent d’accéder librement et gratuitement à la mer, afin d’apprécier les paysages, ​explique Jean-Philippe Willaume, en charge des sentiers côtiers pour le Parc naturel régional. Nous essayons de faire passer les bonnes pratiques et réfléchir sur les enjeux, telle la fréquentation de ces sentiers et le chemin douanier. Cela passe par la sensibilisation des personnes à préserver le littoral et à respecter les consignes.

Les sentiers littoraux interdits aux vélos

Les espaces littoraux sont riches et diversifiés (prés salés, marais, vasières, plages…). Ces milieux sont importants pour de nombreuses espèces animales et végétales qui s’y nourrissent, s’y reproduisent et s’y reposent. Les sentiers côtiers sont exposés à la rudesse de la mer, au ruissellement des eaux de pluie ainsi qu’au passage continu et répété d’activités (balades, randonnées, trail). Certains sentiers se tassent, se creusent ou s’érodent. Les piétons et de nombreux vélos fréquentent ces chemins. Ils circulent sur des sites Natura 2000 d’intérêt européen. C’est pour les préserver qu’ils sont interdits aux vélos. Les bâtons de marche ne sont pas interdits dans quelques communes. Toutefois, il faut mettre des embouts, car la pointe crée des trous dans le substrat. L’eau, s’y infiltrant, causant une perte de cohésion du sol. Pour les pneus des vélos, qui causent des ornières, les conséquences sont les mêmes. Des pans entiers de sentiers peuvent ainsi s’effondrer. Dans les années 50, des cyprès ont été plantés. soixante-dix ans après, les racines sont souvent à nu, au fil des passages de piétons. La prise au vent fait souvent tomber l’arbre qui, au passage, arrache le sentier côtier avec lui.

Le Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) prévoit, à l’horizon 2100, une montée des eaux de 40 cm à 1 mètre. Les sentiers côtiers sont en première ligne.

Une amende de 90 € à 750 €

Douze communes participent à cette opération de sensibilisation. A Séné, deux sites sont concernés, le Pont-Lisse et Bilherbon. De 10 h 30 à 11 h 30, ce dimanche 25 septembre 2022, nous avons compté les vélos et les piétons sur une période. Nous comptabilisons aussi les chiens non tenus en laisse. Cela nous donnera une statistique sur la fréquentation des sentiers.

Pour l’instant, nous ne verbalisons pas. Nous faisons exclusivement de la pédagogie. Par contre, à partir d’aujourd’hui, les contrevenants sont susceptibles d’être sanctionnés. L’amende de 4e classe, de 90 € à 750 €, est fixée par l’officier du ministère public, ​explique Jean-Paul Cario, de la police municipale. En une heure, nous avons comptabilisé 37 piétons, 16 coureurs et 22 cyclistes. C’est une opération que l’on va reconduire, car le taux de fréquentation justifie une telle politique de sensibilisation », ​complète Yvan Fertil, conseiller municipal.

Posté par JPL56 à 13:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2022

Dans le pays de Vannes, le traitement des déchets va coûter plus cher

Le Télégramme Publié le 22 septembre 2022 à 09h00

Dans le pays de Vannes, le traitement des déchets va coûter plus cher

Gérard Thépaut, président du Sysem.

Gérard Thépaut, président du Sysem. (Le Télégramme / Bertrand Le Bagousse)

Le traitement des déchets va coûter plus cher dans la région de Vannes. Leur coût pourrait augmenter de 8 à 24 %.

Le rapport d’activité 2021 du Syndicat de traitement des déchets ménagers (Sysem), qui tenait son comité syndical ce mercredi 21 septembre à Vannes, fait état de 45 895 tonnes d’ordures ménagères résiduelles traitées (soit 202 kg/habitant) dont 33 % de déchets fermentescibles et 18 % de textiles sanitaires et autres plastiques ; 15 558 tonnes de recyclage reçus soit 48 kg/habitant) et 29 195 tonnes de végétaux traités (soit 129 kg/habitant).

Le coût du traitement des déchets en 2021 (coût aidé par tonne, c’est-à-dire en déduction des reventes de matières) est de 246,43 €/t (soit 49,43 €/habitant) pour les ordures ménagères, 234,33 €/t (soit 12,43 €/habitant) pour les recyclables et de 21,73€/t (soit 3,10€/habitant) pour les déchets verts.

Hausse du coût du traitement des déchets

Le coût de traitement des déchets pourrait subir une hausse comprise entre 8 et 24 %, Une augmentation qui s’ajouterait aux + 40 % enregistrés en 2021. Une évolution liée à la hausse de la taxe générale sur les activités polluantes, à la guerre en Ukraine et à la hausse des prix des matières premières et de l’énergie.

« Nous allons devoir répercuter cette hausse sur les contributions aux agglos, qui vont sans doute la répercuter sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Et dans le futur, cela augmentera toujours compte tenu des exigences environnementales de plus en plus fortes », explique Gérard Thépaut, président.

Le centre de tri en travaux pendant un mois

Le centre de tri sera en travaux de mi-octobre à mi-novembre pour l’adaptation à la mise en place de l’extension des consignes de tri à partir du mois de janvier 2023. Ces extensions de consignes de tri permettront de mettre plus de choses dans la poubelle jaune, notamment les emballages en plastique et les pots de yaourt…

Posté par JPL56 à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2022

Le Mille Sabords

Le Télégramme Publié le 21 septembre 2022 à 16h10 Modifié le 21 septembre 2022 à 17h49

Le Mille Sabords et le Télégramme mettent le cap sur l’édition 2022 au Crouesty

Emmanuel Jacobée, président du Mille Sabords, et Aude Paturle, chargée de communication du Télégramme sur le Morbihan ont renouvelé le partenariat pour l’édition 2022 du Mille Sabords en présence de C

Emmanuel Jacobée, président du Mille Sabords, et Aude Paturle, chargée de communication du Télégramme sur le Morbihan ont renouvelé le partenariat pour l’édition 2022 du Mille Sabords en présence de Carole Crayou-Broudin, cheffe du territoire et de la rédaction de Vannes, et Sylvie Desmots, coordinatrice du Mille Sabords (au premier plan). (Le Télégramme/Bertrand Le Bagousse)

Le Télégramme et le Mille Sabords ont renouvelé leur partenariat en vue de la 38e édition du plus grand salon du bateau d’occasion en Europe qui se tiendra à Arzon du 29 octobre au 1er novembre.

Le partenariat entre le Mille Sabords et le Télégramme s’inscrit dans la durée ! Lancé en 2016, il a été renouvelé mercredi 21 septembre pour la 38e édition qui se déroulera au port du Crouesty, à Arzon, du samedi 29 octobre au mardi 1er novembre. La convention a été signée à la rédaction du Télégramme par Emmanuel Jacobée, président du Mille Sabords, et Aude Paturle, chargée de communication du Télégramme sur le Morbihan, en présence de Sylvie Desmots, coordinatrice du Mille Sabords et Carole Crayou-Broudin, cheffe du territoire et de la rédaction de Vannes.

70 000 visiteurs

Avec plus de 300 exposants particuliers et professionnels et entre 400 à 600 bateaux exposés à flot et à terre, le Mille Sabords, plus grand salon du bateau d’occasion en Europe, attire en moyenne 70 000 visiteurs sur quatre jours. Le volume d’affaires réalisées est toujours important avec près de 40 % des bateaux exposés vendus !

Cette 38e édition aura pour parrain le navigateur Yann Quenet, qui vient de boucler un tour du monde sur un bateau de quatre mètres. Il sera présent sur le salon avec son bateau.

La devise du Mille Sabords 2022 étant « Réalisez vos rêves d’enfants », le public pourra assister à des récits de voyages. Le temps fort sera le départ d’Alain Maignan, facteur à la retraite, qui partira le dimanche 30 octobre pour la traversée de l’Atlantique Nord, un défi de plus après son tour du monde à bord de 34 pieds.

Pratique

Le Mille Sabords : du samedi 29 octobre au mardi 1er novembre de 9 h 30 à 18 h 30 au port du Crouesty à Arzon. Entrée gratuite et nombreuses animations sur la sécurité en mer.

Posté par JPL56 à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Dix équipes au tournoi de pétanque d’Arzon

Le Télégramme Publié le 19 septembre 2022 à 10h13

Dix équipes au tournoi de pétanque d’Arzon

Le second et dernier tournoi de pétanque comptant pour l’année s’est déroulé dimanche 18 septembre en présence de 20 joueurs et de quelques supporters, à Arzon.

Le second et dernier tournoi de pétanque comptant pour l’année s’est déroulé dimanche 18 septembre en présence de 20 joueurs et de quelques supporters, à Arzon.

Dimanche 18 septembre s’est déroulé, au jardin de Lahinch d’Arzon, le second et dernier tournoi de pétanque comptant pour l’année. De 14 h 30 à 18 h 30, vingt joueurs par équipes de deux ont participé à la compétition. À l’issue de la journée et sous l’œil attentif d’Alain Ragot, président de la section Asa Pétanque, Jean-Luc et Gilles (équipe n° 7) ont remporté le tournoi. La section compte actuellement 49 membres.

 

Posté par JPL56 à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2022

Jean- Marie Zeller, conseiller municipal d’Arzon et président du Conseil de développement du pays de Vannes, est décédé

Le Télégramme Publié le 17 septembre 2022 à 16h17

Jean- Marie Zeller, conseiller municipal d’Arzon et président du Conseil de développement du pays de Vannes, est décédé

Jean-Marie Zeller lors d’une enquête publique, à Carnac, en 2019.

Jean-Marie Zeller lors d’une enquête publique, à Carnac, en 2019. (Photo d’archive Le Télégramme)

Conseiller municipal à Arzon, et président du Conseil de développement du pays de Vannes (Codev), Jean-Marie Zeller est décédé à l’âge de 74 ans.

Jean- Marie Zeller, figure d’Arzon, apprécié pour sa bonne humeur s’est éteint à l’âge 74 ans, le 14 septembre dernier, des suites d’une longue maladie. Il était conseiller municipal élu de la liste minoritaire « Cap vers un nouvel horizon », de Bruno de Renéville.

Commissaire enquêteur et expert judiciaire, il continuait à exercer des missions de service au public. Président du Conseil de développement du pays de Vannes (conseil consultatif de Golfe du Morbihan Vannes agglomération), il participait au quotidien aux travaux de l’intercommunalité notamment dans les domaines de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Ses obsèques ont été célébrées ce samedi 17 septembre à Arzon

Posté par JPL56 à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 septembre 2022

Le Télégramme Publié le 11 septembre 2022 à 11h39

Ker Ar Men a remis 300 € à l’Amicale des sapeurs pompiers d’Arzon

Remise d’un chèque de 300 € par l’Association Ker Ar Men à l’amicale des sapeurs pompiers d’Arzon samedi 10 septembre lors du traditionnel cochon grillé.

Remise d’un chèque de 300 € par l’Association Ker Ar Men à l’amicale des sapeurs pompiers d’Arzon samedi 10 septembre lors du traditionnel cochon grillé.

Samedi 10 septembre, l’association du village de Kerners, Ker Ar Men, s’est rassemblée pour le traditionnel cochon grillé. Entourée des bénévoles, la trésorière Manon Magré a remis un chèque de 300 € à l’amicale des sapeurs pompiers d’Arzon. Ce don correspond aux bénéfices du jeu « Un prénom pour le Homard », réalisé le 12 août dernier lors du fest-noz.

Posté par JPL56 à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2022

Arzon. Frédérique Gauvin est la nouvelle première adjointe

Ouest-France Publié le 10/09/2022 à 05h23

Arzon. Frédérique Gauvin est la nouvelle première adjointe

Laurent Bérenger, nouveau conseiller municipal ; Frédérique Gauvin, première adjointe ; Roland Tabart, maire d’Arzon ; et le nouvel adjoint, Philippe Druelles.
Laurent Bérenger, nouveau conseiller municipal ; Frédérique Gauvin, première adjointe ; Roland Tabart, maire d’Arzon ; et le nouvel adjoint, Philippe Druelles.

Jeudi, le conseil municipal a entériné la décision de Didier Berna de démissionner de ses fonctions de premier adjoint et de conseiller municipal.  Ma démission n’est motivée que pour des raisons strictement personnelles et familiales, et accessoirement de santé », a-t-il déclaré dans la lettre qu’il a adressé au préfet du Morbihan.

Installé au conseil municipal en 2014, il devient, en 2020, premier adjoint en charge de l’urbanisme, du développement durable, de l’environnement, du patrimoine et des espaces verts.

Le maire a tenu à le remercier pour tout le travail qu’il a effectué durant son mandat.

Il a ensuite proposé que les quatre adjoints en place montent d’un rang dans le tableau. Ainsi, Frédérique Gauvin devient la première adjointe ; Catherine Leclerc, 2e ; Pierre Loïc Kérino, 3e ; et Jean-Claude Verdonk, 4e.

Philippe Druelles, médecin cardiologue en activité et conseiller municipal, a postulé au poste de 5e adjoint. Sa candidature a été validée à l’unanimité par un vote à bulletin secret.

L’édile a aussi installé Laurent Bérenger au conseil municipal.

Posté par JPL56 à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :