<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

15 septembre 2010

Complexe du Kerver

Le complexe du Kerver: Un projet contesté.

En 1986, quand le Conseil Général devient propriétaire des espaces du Kerver, soit environ 62ha, la volonté des élus de protéger ce milieu naturel est clairement exprimée:

"l'installation du terrain de golfe a le mérite de respecter, à la fois le caractère naturel de cette dune et de créer un centre d'attraction sportif et touristique".

"Une protection de la nature absolue, une sauvegarde de la dune garantie,une promenade écologique à la portée de tous".

Formule_golf

Le 21 mai 2010 le conseil général, suite à un appel à projet, entérine l'offre de Bouygue, Lagrange et Formule Golf.

"Formule Golf" qui exploite le golf depuis 20 ans pour le compte du Conseil Général devient propriétaire des 58ha du golf.

"Bouygues Immobilier" assurera la promotion immobilière du projet et le "groupe Lagrange" sera l'exploitant gestionnaire du complexe qui comprendra:

Un complexe résidentiel de tourisme de 532 lits (80 appartements et 18 maisons).

Un pôle d'espaces communs (centre de remise en forme, spa, espace séminaire, restauration et club house).

img245

Les réactions:

Les élus de Saint Gildas ont rapidement pris position et fait savoir qu'ils "ne sont pas pas opposés à un petit projet hôtelier pour faciliter et favoriser l'exploitation du golf mais en aucun cas un projet démesuré de parc résidentiel qui ne respecte ni la loi littoral ni les espaces classés en vue de protéger cette zone sensible et d'intérêt environnemental"

Dominique Voinard, Maire de St Gildas a également précisé que "la commune ne laisserait personne d'autre décider à sa place de l'avenir de cette zone.

David Lappartient, maire de Sarzeau:"Le projet me semble en décalage avec ce que nous prévoyons dans le SCOT. On ne peut pas construire quelque chose de démesuré... Mais nous avons la possibilité de développer une structure beaucoup moins grande en bordure du restaurant déjà existant...Nous devons évaluer ce que nous pourrions faire au regard de la loi littoral et de l'implantation du site dans un milieu naturel sensible".

13 associations, dont Sémaphore, s'opposent fermement au projet et font circuler une pétition.

golf_kerver

...et le Conseil Général.

Yves Bourius, conseiller général du canton pense "qu'il faudra tout reprendre de façon concertée".

Des clarifications le 20 septembre:

Les élus de la communauté de commune se réunissent le 2O septembre à huis clos (pratique exceptionnelle) pour discuter du projet du Kerver et du SCOT (schéma de cohérence territoriale).

Une position commune des élus devrait voir le jour car comme le soulignait David Lappartient " J'imagine difficilement que le conseil communautaire puisse imposer un projet à une municipalité qui n'en veut pas".

Rappelons que le projet du Kerver sera examiné au regard du SCOT qui doit respecter les objectifs de développement durable, notamment par l'utilisation économe des espaces naturels et la protection des sites, des milieux et paysages naturels".

Il devra également être en adéquation avec le P.L.H (Plan Local de l'Habitat) de la communauté de commune adopté en février 2010 qui prévoit de réduire les constructions neuves et de favoriser les résidences principales en fixant des quotas.

A suivre.....

   

                            

Posté par portnavalo1 à 10:51 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Complexe du Kerver

Nouveau commentaire