Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

29 janvier 2013

La Belle Hortense

Un Sinagot à Port Navalo 

BH-copie

Pendant l’été 2012 est paru un petit livre : «  La Belle Hortense, un Sinagot à Port Navalo « , écrit par Jacques Orluc,  membre de l’Association des Amis de Port Navalo.

Beaucoup d’  Amis de Port Navalo connaissent  et ont déjà  lu ce témoignage absolument jubilatoire des  années 60  .

 Presque tous  les ados  de l’époque passant l’été à  Port Navalo  se souviennent  de ce sinagot aux voiles rapiécées ,  à la coque noire  liston jaune ,  pontée s’il vous plait !  et surtout de la bande d’énergumènes étranges et  sympathiques qui  semblait mener une vie joyeuse et débridée dans le ton de la mode zazou de l’époque .   Les expressions  «   baba cool, hippies.. » n’existaient pas encore.

Cette liberté  affichée nous faisait envie,  nous qui,   plus jeunes de quelques années,   naviguions sur des plates, vauriens, petit-gars , parfois canetons, snipes ,   mais toujours sous l’œil vigilant des  parents … C’est dire combien la «  bande à Crado «  a suscité de rêves et  de fantasmes. 

                                                                                                                                                                                       La lecture de ce livre , d’une écriture fluide et précise , nous  envoie en pleine figure tel un embrun  ,    une  bouffée de bonheur  nostalgique, en même temps qu’elle remet les pendules à l’heure.  Car  il ne faut pas croire que sous ces allures délurées  les choses allaient de soi ; on s’amuse certes , mais on assume . Cette volonté de mener le projet au bout , quoiqu’il en coûte de sacrifices, d’efforts dans l’inconfort , d’énergie à  déployer, de discipline votée en commun..  - le bateau possède  des fers arrimés à fond de cale ! – est passionnante à lire…   Et puis , nous nous retrouvons dans le Port Nav  de notre jeunesse  avec  les personnages hauts en couleur que nous avons tous connus .

Je le répète ce livre est une régalade  à consommer sans modération.  Merci Jacques de nous l’avoir servi

Posté par janerve à 09:13 - SOUVENIRS - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur La Belle Hortense

    La Belle Hortense

    En effet que de souvenirs ! et c'est vrai que les + jeunes d'avaient pas le droit d'aller à bord j'en faisais partie !
    je m'empresse de l’acquérir
    j'adoooooooooooooore les histoires sur Port Navalo
    merci Jacques et à vous de nous avoir informés
    bizzzz

    Posté par fanfan54, 29 janvier 2013 à 10:36 | | Répondre
  • Longue vie à cette nouvelle rubrique

    Merci Hervé d'ouvrir avec "La Belle Hortense" cette nouvelle rubrique du blog des Amis de Port Navalo.
    Je suis certain qu'elle va faire remonter en chacun de nombreux souvenirs qui viendront alimenter la rubrique "Souvenirs".
    Il serait sans doute utile de rappeler dans tes prochains" billets" tes coordonnées où les personnes peuvent t'adresser un écrit ou bien te contacter pour te raconter leur souvenir afin que tu le transcrives.

    Posté par portnavalo1, 29 janvier 2013 à 11:43 | | Répondre
  • Que de souvenirs merveilleux me reviennent en mémoire . Tandis que la Belle Hortense cherchait encore un mât et des voiles, que cette sympathique équipe de jeunes gens s'affairait autour de CRADO, je découvrais le Paradis, Port Navalo, l'eau de vie de cidre au café derrière le rideau de fer baissé après l'heure tardive de la fermeture. Je découvrais surtout la voile, en commençant par des heures de calfatage, avant de hisser enfin le gréement aurique du PEGASE sous l'autorité bienveillante du Capitaine GAUTIER, maître exigeant mais généreux, à qui je dois mon initiation et ma passion qui a repoussé lentement mes horizons pendant bientôt 60 ans. Merci aux Amis de Port Navalo et à Jacques d'avoir réveillé d'aussi beaux souvenirs. Je me souviens du récit de Madame GAUTIER du premier voyage de la Belle Hortense auquel le père réconcilié avec son fils avait été convié, récit ô combien savoureux par les anecdotes qui émaillèrent cette première sortie mais surtout magnifié par l'accent martiniquais de mon amie l'épouse du capitaine GAUTIER.

    Posté par Triskell 351, 15 juin 2017 à 15:51 | | Répondre
Nouveau commentaire