Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

12 février 2013

Souvenirs, souvenirs

 

 Beaucoup de réactions à l'évocation de "la belle Hortense"

  Alain Vibert    nous livre  ses  souvenirs  :

  Rappel pour les anciens qui passaient  leurs vacances à  « Port Nanas » dans les années 60 ( au siècle dernier !)  et à découvrir pour les nouveaux estivants de Port Navalo.

En ce temps, sur la rade les commerces étaient nombreux, voici les disparus :

arzon1652

 4 épiceries, 2 boucheries , 1 superette, 1 quincaillerie, 1 pharmacie, 1 mercerie         ( Lequéo chez qui on allait acheter des penons pour mettre sur les haubans des dériveurs) , 1 cabine téléphonique ( qui faisait aussi café et taxi ), un chausseur ( les célèbres frères Cello rue des Hortensias, avec le sol de la boutique en terre battue et essayage des sabots sur les morceaux de cartons), 1 hôtel ( l’hôtel de Rhuys de la famille Le Coz)

Et dans le reste du village : le garage Pilon ( rustique station d’essence ) et son gendre surnommé Noeil-noeil.  Le bar des Pins des Calage au décor de canisses et rendez-vous de tous les jeunes.  Un autre bar : le Modern Bar tenu par Madame Quellec qui se transformait en piste de danse le soir et où nous avons appris à danser le bop sous l’œil vigilant des parents derrière la vitre( la boisson :p’tit rhum coupé d’eau !).  Le coiffeur souvent incontournable en début des vacances  accolé à la Criée des Scolan et face aux pompes à essence du port où était amarrée La Belle Hortense pendant sa reconstruction. Le « bureau » de Mahé et

 Gonidec qui mouillait les corps- morts coulés en forme de pyramide par Ceria, avec des alignements  quelque peu fantaisistes.

Une boite de nuit : la Biscorne de Gilbert Le Coz sous l’hôtel de la plage avec des soirées animées par les Vénètes, il y eu même Rony Bird ( artiste presque célèbre à l’époque !.) Un cinéma dans une chapelle désaffectée d’ Arzon avec lancer de tomates, saupoudrage de farine, lâcher de grenouilles et concerts de cornes de brumes ( le ciré était conseillé)..Une douane avec Nénesse,  Félicien le facteur  et des fins de journées parfois  difficiles.. Un bar tabac : chez Profit avec une superbe vue sur le port. ..

La grande plage avec ses cabines et une bonne vingtaine de dériveurs ainsi qu’une école de voile 

plage P Nav

gérée par la Société des Régates de Vannes et animée par Pascal Hérold dont le local se trouvait dans ce qui est le cinéma la Locomotive aujourd’hui. Elle organisait les régates avec une cinquantaine de bateaux où chaque participant  recevait des récompenses : un pot de peinture, 2 mètres de bout, une écope, un saucisson de Couplé.....La remise des prix avait lieu sur le perron du bar de la plage..

C'était un autre temps mais Port-Navalo reste le bon temps..

Korrig

 

Merci Alain pour  cet inventaire à la Prévert,   petit film très complet de ces vacances  passées.


 NB : A propos du Garage de Martin Pilon , quelqu'un peut-il raconter comment un beau matin les rues de Port Navalo ont été rebaptisées,  la rue de Larmor devenant "rue du marteau pilon" . Je ne me souviens pas des autres noms, , c'était très drole !

contact: hervejan@amisdeportnavalo.fr  / 06 58 13 64 60

Posté par janerve à 09:13 - SOUVENIRS - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Souvenirs, souvenirs

  • belle hortense

    bravo Alain pour ce rappel de notre enfance à Port-Navalo.
    tu as oublié de parler de Léa et de son café

    Posté par Quini, 12 février 2013 à 12:20 | | Répondre
    • Bonjour Pascale et Jipi de Rennes voir info nous concernant plus bas,nous avons bien connu le café de Jean, Restaurant de Rhuys la place Vieux Port,remonter sur Arzon et Jean avait un bar à droite en montant,deux belles années.

      Posté par Pascale Jean Pie, 23 mai 2016 à 22:30 | | Répondre
  • Quelle mémoire !

    Bravo petit frère pour cette évocation de nos années d'ados à PN et je suis admiratif pour ta mémoire des noms. Après avoir évoqué la vie à terre, il faudra aussi sans doute parler de la vie en mer, car si Mme Quellec et la Biscorne occupaient nos fins de soirées, les journées se passaient plutôt sur l'eau, avec la plate à dérive Eole, puis le Bélouga Domino, le cotre La Belle Hélène, et d'autres dont j'ai un peu oublié les noms, les balades avec pic-nic vers Méaban (on pouvait y accoster à l'époque), Houat ou les îles du Golfe en fonction de la marée. Mais il y aura bien d'autres anciens (avec qui nous passons toujours des moments agréables à PN 50 ans après) qui nous raconterons...

    Posté par J-F Vibert, 12 février 2013 à 15:58 | | Répondre
  • Les Jacobée, premier chantier naval à Port-Navalo avant même ma création du port du Crouesty et qui se situait à peu près là où est maintenant le terre-plein des "J24" et J80".

    Posté par korrig, 12 février 2013 à 17:55 | | Répondre
  • merci pour cette évocation

    Merci Alain.
    Que de souvenirs sympas et assez magiques. Quelle liberté!
    Et le Bélouga qui nous a permis de tant naviguer, les rendez vous du soir sur le petit mur (de ce qui allait s'appeler " la grande plage") et le BEDA

    Posté par chantou, 15 février 2013 à 23:28 | | Répondre
  • Avons travaillé restaurant le rhuys port navalo en 1980 /1981 saisons été pour ces 2 annés.Port Navalo aujourd'hui en gardons de bons souvenir.
    Jipi et pascale deux rennais

    Posté par Jipi, 23 novembre 2014 à 23:32 | | Répondre
  • C'est Pascale de Rennes il y a 15 ans sommes allés à Port Navalo et au hasard d'une rue nous rencontrons un monsieur qui promenait son chien,nous sous arrêtons et nous lui demandons s'il connait un certain Monsieur Patrice et juré c'était le Patrice que nous cherchions alors ça c'est incroyable,un homme dans la rue et c'était lui,à ma connaissance il habite toujours Arzon ou Port Navalo.
    Avons travaillé avec Monsieur Sanchez gérant été 1980 restaurant Le Rhuys,
    Et en Monsieur et Madame Marguerite leurs succèdent en 1981.
    En 1980 la personne qui faisait la plonge Elisabeth de son prénom et son mari construisaient un bateau.
    Que de bons souvenirs j'ai servi à table le Directeur de chez Laurent Perrier(Champagne) je me souviens à chaques repas servis en pourboire ce Monsieur et sa femme me donnaient 100 francs, durant tout leur séjour de 15 jours prenaient tout leurs repas du soirs au restaurant et à chaque repas donc ils me donnaient 100 francs qui pour l'époque représentaient une coquette somme.Les deux saisons que j'ai passé en tant que serveuse,nous avions un jour de congé par semaine,et donc tous les mardis avec mon conjoint qui était cuisinier dans ce restaurant,tous les mardis donc nous allions à Vannes à Continent supermarché de l'époque.Tous les mardis midi nous mangeions à La Marée Bleue à Vannes pas facile d'être client alors que nous même mon mari était chef cuisinier et moi serveuse,mais à la Marée Bleue nous mangeions fruits de mer,nous avons eu par un serveur et ce toujours le même une carte des menus.Quel bon temps eh oui ça fait déjà 35 ans, les années passées à Port Navalo furent pour nous enrichies de rencontres très riches.
    Nous avions une chambres à disposition mais très sommaires,la chambre donnait sur le parking à l'arrière de l'hôtel qui à ce jour je ne sais pas si cet accès existe toujours.Mon mari et moi avions acheté une télé,et nous regardions le tour de France fenêtre de notre ouverte,et quand les clients de l'hôtel rentraient de la plage mais avant ils s'installaient sur le bord de notre fenêtre pour regarder la fin du tour de France.
    Deux saisons d'été donc très riches sur tous les points pour nous deux.
    Nous passerons à Port Navalo cet été si nous trouvons un logement pouvant recevoir personnes en fauteuil roulant,si quelqu'un connait quelque chose et à prix raisonnable merci de me faire signe.
    Kénavo et bon début de printemps à Port Navalo et aux personnes qui nous reconnaitront.
    Pascale et Jean Pierre Amice Boscher
    183 bd st j b de la salle
    Rennes 35000
    Merci à tous ceux qui me liront
    Pascale et Jean Pierre

    Posté par navalo, 01 mars 2015 à 18:04 | | Répondre
  • Bonsoir de Rennes
    Si des habitants de Port-Navalo de Arzon connaissaient le Docteur Yeurk(je ne suis pas sur (de l'ortographe) merci de me contacter en m'écrivant à l'adresse çi,dessous.Merci pour votre aide.
    Madame Boscher Pascale
    183 Boulevard Saint Jean Baptiste DE LA SALLE
    RENNES 35000

    Posté par navalo, 05 mars 2015 à 21:59 | | Répondre
  • Pascale et Jean Pierre Amice
    52 bd de verdun. Rennes 23 /05/2016
    Rennes.
    Bonjour aux amis de Port Navalo,nous voudrions passer une semaine à Port Navalo soit en juin 2016 ou en septembre 2016, Hôtellerie,la Restauration notre passion.... nous nous tournons vers vous les amis,je suis à mobilité réduite donc une chambre en rez de chaussée avec salle de bain douche et wc au rez de chaussée également,nous vous remerçions,vous pouvez nous joindre au 0299316550.Merci à tous. Nous connaissons bien Port Navalo,voir çi dessus,avons travaillé en 1980/et/1981 Restaurant de Rhuys,deux belles saisons passées dans un lieu sublime,très riches,ses îles,Aux Moines,Hoëdic,Vannes par Le Golfe,Sarzeau,Arradon.......tous les restaurants de la région de Vannes à Port Navalo,le mardi,notre jour de repos nous avons visité toute la pointe de Port Navalo et ce 6 mois en 1980/et en 1981.Avons impression que c'était hier.Merci de votre aide,de votre confiance.
    Pascale et Jean Pierre

    Posté par Pascale Jean Pie, 23 mai 2016 à 22:12 | | Répondre
Nouveau commentaire