Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

07 mars 2013

Castle Given

Les souvenirs des uns ravivent ceux des autres. C’est précisement l’objectif de ce blog. Ainsi d’ Anaik Labornez, nous recevons ce très joli billet qui nous raconte avec humour l' éternelle histoire un gars,  une fille ,  un bateau .                                                                                                                

Castel Given

Cette photo ne dira sans doute pas grand chose à la plupart de celles et ceux qui la découvriront, mais les autres se souviendront de feu Castel Given, de sa plage, de sa cale et de ces débuts d'après-midi d'été où une brochette de filles et de garçons (surtout de filles), assis au bord du mur comme des hirondelles sur un fil téléphonique attendaient avec espoir que les heureux possesseurs de bateaux (que des garçons) les désignent comme dignes d'un embarquement à leur bord pour la balade du jour. Il n'y avait jamais assez de place pour tout le monde et les évincé(e)s s'en retournaient tristement au bar des Pins, leur ciré sous le bras, en espérant que leur tour viendrait le lendemain, peut-être....

Il est temps de démystifier et de dire les choses : nous étions, pauvres filles (à l'exception des "régulières" qui avaient leur place réservée), sous la domination absolue du moindre mâle détenteur d'un objet flottant muni de voiles, et prêtes à toutes les compromissions pour obtenir le statut de passagère, hormis peut-être les derniers outrages que ces post-adolescents n'auraient sans doute pas osé nous infliger. Bref, ça tenait un peu de la foire aux bestiaux et du marché aux esclaves. Cependant,  les esclaves étaient consentantes car elles savaient que leur statut social et mondain dépendait du nombre d'embarquements obtenus. Et puis, comment résister aux charmes d'un expert en godille au torse encore imberbe se faufilant avec dextérité et élégance parmi les bateaux au mouillage dans le port ? Plus d'un en aura fait rêver plus d'une, et bien des mariages ont sans doute eu lieu à cause de deux ou trois petits tours en prame et d'une virée à Houat... "

racontez vos histoires : hervejan@amisdeportnavalo.fr

Posté par janerve à 23:11 - SOUVENIRS - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Castle Given

  • Histoire très joliment racontée, un clin d'oeil à la journée de la femme (le féminisme n'existait pas encore à cette époque !!)

    Posté par Catherine, 08 mars 2013 à 07:59 | | Répondre
  • Lectures

    Amoureux de Port-Navalo où je passe toutes mes vacances d'été, j'aimerais, lorsque je suis loin, en Bourgogne, pouvoir lire à propos de ce lieu magique.
    Auriez-vous des références de livres à me communiquer ?

    Merci d'avance et à bientôt.

    Posté par alainregis89, 08 mars 2013 à 08:48 | | Répondre
  • Quelle plume!

    J'attends avec impatience la suite des aventures. Bravo

    Posté par cecilista, 08 mars 2013 à 09:26 | | Répondre
  • Quand je pense qu'à la place de ce ravissant petit coin ils nous ont construit un parking et une énorme maison du haut de laquelle nous nous faisions injuriés par une vieille dame pendant que nous carénons.
    Castel Given: de beaux souvenirs! (excepté un triste..)

    Posté par korrig, 08 mars 2013 à 18:12 | | Répondre
  • c'était où Castel Given ?

    Moi aussi j'aimerai savoir où se situait ce Castel Given.
    Merci de vos précisions géographiques et historiques.
    Bravo pour tous ces souvenirs de jeunesse qui nous confortent dans notre choix d'habiter Port Navalo que nous ne connaissons que depuis 15ans !

    Posté par momo, 11 mars 2013 à 10:29 | | Répondre
  • La petite plage de Castel Given était située à l'emplacement du parking payant actuel de la criée, et la petite cale se jusqu'au bassin de carène actuel. A l'époque la mer allait jusqu'à la route qui descend vers la grande cale. Entre le petit muret (qui existe toujours et l'eau se trouvait juste une pompe à essence pour les bateaux.

    Posté par korrig, 11 mars 2013 à 11:43 | | Répondre
  • Grand merci pour ce rappel, j'étais un des "un de ces mâles propriétaire d'un engin flottant", ce fier voilier était "L'Arpen" sur lequel l'auteur à Navigué , bon souvenir.

    Posté par Yves, 10 mai 2013 à 12:33 | | Répondre
Nouveau commentaire