Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

07 avril 2013

Une histoire de plates, suite 1.....

Après avoir défini  les objectifs de la construction des "Plates pour Port Navalo", il nous fallait établir un cahier des charges, rechercher des plans et un architecte, trouver un atelier pour leur construction et boucler le financement.

Second épisode d'une histoire de plates.

Le cahier des charges

Les 2 plates qui seront construites devaient répondre à divers critères. Il nous fallait: 

  • Des plates destinées à un usage portuaire  pouvant embarquer au moins 3 personnes, le godilleur ou le rameur plus 2 passagers.
  • Des plates d'une longueur comprise entre 3.60 m et 4.00 m.
  • Des  plates suffisamment lourdes pour une bonne pratique de la godille mais restant très manoeuvrables pour les compétitions.
  • Des plates auto-videuses pour éviter les séances d'écopage.
  • Des plates solides et faciles d'entretien.

La construction devait être accessible à des bricoleurs plus ou moins expérimentés  et associer techniques traditionnelles et plus modernes (Bois et résines époxy).

Le choix d'un plan et d'un architecte

Après différentes recherches, le choix s'est porté sur un plan de François Vivier, architecte Naval basé à Pornichet et concepteur de bateaux traditionnels.

img022

1 clic pour agrandir le plan

Son plan de plate « Er Lannig » correspondait à notre cahier des charges et a donc été choisi pour notre projet.

  • Longueur : 4 m
  • Largeur : 1.65 m
  • Tirant d’eau : 0.16 m
  • Nombre de personne embarquées: 2 à 6 en fonction de l'éloignement de la côte
  • Plate auto-videuse.

Concours de circonstance, 2 plates du même type avaient été construites pour le Krog e Barz et l'une d'elles a pu être essayée à la Petite Cale en présence de l'architecte, ce qui nous a permis de lui demander d'apporter quelques aménagements à son plan.

DSC_0203

Tests de chavirage

DSC_0215

Essai de godille

Le local pour la construction .

L'association des Vieilles Voiles de Rhuys, association amie avec laquelle les Amis de Port Navalo organisent les Grandes Régates de Port Navalo nous a ouvert les portes de son atelier, situé à Keret en Sarzeau, et a mis à notre disposition un espace couvert pour la construction des 2 plates. C'est dans cet atelier, ancien hangar agricole, que sont restaurés les bateaux de l'association et de ses membres.

Le financement

Compte-tenu de l'intérêt du projet qui n'était pas seulement destiné aux adhérents  de l'association des Amis de Port Navalo mais allait bien au-delà d'où son intitulé "Des plates pour Port Navalo", le dossier a été soumis à Max Jacobée, en responsabilité des ports et mouillages d'Arzon, avant d'être présenté à Gérard Labove pour une demande de subvention.

Celle-ci a été accordée à l'unanimité des membres du Conseil Municipal.

Elle représente environ 30% du coût de la construction.

 

Tous les éléments étaient maintenant réunis pour engager la construction.

A suivre pour un troisième épisode........

 

 

 

 

 

 

Posté par portnavalo1 à 12:05 - INFORMATIONS - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Une histoire de plates, suite 1.....

  • La suite ?

    Bonjour,

    Après ma mise en bouche, à quand la suite ?

    Roland

    Posté par Roland, 18 août 2013 à 19:15 | | Répondre
  • Le plan

    Bonjour,

    Le "clic" pour agrandir le plan ne marche pas, can you help ?

    Roland

    Posté par Roland, 18 août 2013 à 19:17 | | Répondre
Nouveau commentaire