Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

18 octobre 2013

Municipales

Municipales - Arzon          vendredi 11 octobre 2013

 « Il n'est pas impossible que je me représente » 


Le maire Gérard Labove songe à se représenter. Il va consulter son conseil municipal mais attendra le Mille Sabords avant de se prononcer officiellement.

Entretien

Gérard Labove, maire d'Arzon et président de la communauté de communes.

Vous achevez actuellement votre premier mandat de maire. Avez-vous le sentiment du devoir accompli ?

Pas complètement. Il y a toujours quelque chose à terminer dans une commune. On a des projets mais malheureusement ça n'avance pas aussi vite qu'on le souhaiterait. On doit souvent faire face à une inertie administrative qui nécessite beaucoup d'énergie et des délais souvent incompressibles.

De quoi êtes-vous le plus fier ?

Le plus marquant, c'est certainement l'amélioration du cadre de vie avec la rénovation du moulin de Pen Castel, le réaménagement urbain à chaque fois accompagné de l'enfouissement des réseaux, comme au village de Béninze, route de la Pointe, boulevard de la Rade à Port-Navalo, boulevard de la Résistance (achevé d'ici la fin de l'année).

Autres motifs de satisfaction : la nouvelle dynamique donnée au bourg avec la réouverture de la boucherie, la création du petit marché quotidien et bien sûr le succès de l'Arzibus reliant l'été le casino à Port-Navalo. Nous sommes passés en trois ans de 50 000 passagers à 77 000...

Quels sont vos regrets ?

La difficulté à mettre en place Arzon animation pour des raisons de personnes. Mais aussi le retard pris pour l'aménagement de la liaison piétonne à Port-Navalo, entre la Criée et la Petit cale à cause des contraintes réglementaires. Enfin, je regrette de ne pas avoir pour l'heure le nom d'un hôtel à annoncer sur la zone du Rédo en cours d'extension. La crise économique freine les investisseurs...

Où en est justement l'aménagement du Rédo 3 ?

La plateforme technico-nautique devrait être terminée fin novembre. On y trouvera une fosse pour les quillards, une aire pour recevoir les activités polluantes (sablage...). A terme seront construits un bâtiment d'accueil comprenant des sanitaires ainsi qu'un showroom permanent permettant d'exposer des bateaux.

Dans un premier temps, 13 000 m 2 seront aménagés sur un total de 24 000. Le terrain reste la propriété de la Compagnie des ports du Morbihan qui gérera le site avec l'association des propriétaires du Crouesty et le Mille Sabords. L'objectif est que cette première tranche en appelle d'autres...

Et le Plan local d'urbanisme ?

On est en pleine phase de concertation. Après la réunion publique organisée fin août, nous avons reçu une trentaine de courriers. Nous les examinons en commission. Objectif : arrêter le Plu début 2014. Suivra l'enquête publique au deuxième trimestre. L'un des piliers de notre plan est la centralité avec cinq terrains identifiés au bourg représentant au total 2,5 ha sur lesquels il sera possible de construire des logements. Mais dans ce dossier, il n'y a pas d'urgence car le contexte en matière d'immobilier est peu propice aux projets.

La maison médicale est-elle toujours d'actualité ?

Oui, elle se situera rue de la Poste, au rez-de-chaussée d'un bâtiment dont la construction devrait démarrer début 2014. Le chantier durera quinze mois environ. Aujourd'hui, nous avons dix professionnels de santé intéressés. Mais pas forcément les médecins généralistes car les trois encore en activité qui ont plus de 60 ans partiront à la retraite dans les prochaines années. On espère attirer de nouveaux médecins grâce à cet équipement.

Le projet prévoit également la construction de 80 appartements pour les seniors et de 16 autres pour les actifs allant du T2 au T4 au prix de 2 500 € le mètre carré contre 4 000 € en moyenne sur le marché.

Serez-vous candidat à votre propre succession ?

Il n'est pas impossible que je me représente. Je vais prochainement consulter les élus du conseil municipal. Puis je me prononcerai. Car c'est bien de dire « je repars » mais il faut une équipe derrière, capable d'assurer la prochaine mandature.

Roland Tabart, chef de file de l'opposition, sera-t-il sur votre liste ?

Si je décide de me représenter, pourquoi pas, car nous avons travaillé ensemble de manière constructive.

Lionel CABIOCH.

Posté par portnavalo1 à 19:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Municipales

Nouveau commentaire