Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

12 juillet 2014

Histoire des Grandes Régates de Port-Navalo . III

 

suite de notre rétrospective des Grandes Régates..

 

 En 1895 , on peut dire que la Plaisance atteint un niveau spectaculaire par le nombre de régates courues, la qualité des bateaux, les innovations techniques, les recherches sur les formules de jauge  qui permettent de faire courir ensemble des bateaux différents.  Ainsi  la jauge de 1892  regroupe les bateaux en séries, exprimées en "tonnage": les demi-tonneau,  un tonneau, deux et demi, cinq  jusqu'au dix , vingt tonneaux pour les plus gros .

Ces bateaux sont magnifiques, en attestent ces  quelques photos de yachts souvent cités au palmarès de la victoire ou de l'élégance. 

 

MARGARET  1ère , catégorie des 10 tx le 30 juin 1894.        

Margaret 02

       

 

tutu

  TUTU    vainqueur le 22 juin 1894

            

SIMONE qui a gagné devant Margaret en temps compensé le 30 juin 1894                                   

 

Simone

 

 

Les 25 et 27 mai 1895, 

 « Les Régates Internationales de Port Navalo données par la SRV, sous le patronage de l’Union des Yachts Français.

« le parcours est de 19 milles dans la baie de Quiberon. Le départ est donné devant le môle de Port-Navalo, devant une foule de bateaux et d’embarcations diverses qui doivent rester au mouillage pour dégager la ligne de départ des yachts, tandis qu’évoluent çà et là les torpilleurs de la Marine Nationale  et les steam-yachts remplis de curieux ; plus de 3000 personnes se pressent sur le quai, à la pointe…..

Du haut de la butte du Phare, le coup d’œil est splendide ;  Alfred Vincent, président de la SRV et Amiet, vice-président, peuvent savourer le merveilleux spectacle des 37 yachts engagés prenant le départ de cette régate. Les plus grands d’abord : Margaret,  Dis,  Saint Thual,   Amphitrite, Marguerite , Simone, Djinn,  Saint Cadoc,  Penn Duick ;

Puis Mylio, Lotus, Iota, Jane, Kerastel, Jeannette, Yalch’ik, Saphir, Vénéta…

Et les petits qui font un parcours réduits : Gaité, Souris, Epsilon, Congo, Tutu, Turlututu, Sarcelle, Tracassin, Alcyon, Margot, Pitchoun,  Folichonne.

«  Six concurrents  abandonnent  au cours des épreuves....

 

Le 24 juin 1898

Course Croisière Saint-Nazaire  -  Port-Navalo

Organisée par la SRV , avec le concours du SNO ( Sport Nautique de l’Ouest à Nantes) cette course recueille  un réel succès . La page Yachting du Figaro de  juillet 1898  s’en fait l’écho !

 

 

figaro 1898 07 04 regat pn

 

 

la  chronique locale nous livre plus de détails :

«  18 yachts sont engagés :   Marguerite à M. Normand,  Luna à M. Valton,  Viviana à M.Gadeceau,  Simone à M.Douault,   Valkyrie à M. Haraner,  Zig Zag à M. Delecluze,  Bobby à M. Quennessen,  Siola à M.Marcotte ,  Veneta à M.Laroche,  Triton à M. Roussin, Narval à M.Dauchez,  Saint Cadoc II à M de Malherbe,  Menhir à M. de Broc,  Mylio à M. Maisonneuve et M.Merceron,   Idalia à M.Cronier,  Flirt à M.Gauffreteau,  Yalch-ik à M.du Perray,  Margaret à M.de Thomasson.  

La ligne de départ ouverte à 8 heures est franchie par Mylio suivi de Veneta et Triron. Saint Cadoc casse alors sa corne et rentre au bassin.

 

«  Le vent est N-O et le temps un peu menaçant. La flotille court des bordées pour doubler les Charpentiers.     ( devant La Baule)        Là, chacun serre le vent de son mieux pour doubler la pointe du Croisic. Le vent tourne au Suroit et les coureurs ont le plaisir de filer un peu les écoutes mais la mer est clapoteuse, le vent toujours fraîchissant et la pluie en rafales vient s’ajouter aux embruns qui volent

Mylio gèné par cette mer courte, rentre au Pouliguen ; Flirt abandonne aussi et se dirige vers Le Croisic tandis que Saint Tudy qui accompagne la régate perd son canot près du Four après l’avoir vidé deux  fois !

Le jury se tient devant la pointe sud de Port-Navalo. C’est un spectacle rare de voir les 14 bateaux en file indienne, le dernier n’étant encore qu’un point blanc.

Les yachts franchiront la ligne dans l’ordre suivant : Luna à 1h22, Siola à 1h44, Margueriteà 2h01, Simone à 2h09, puis Zig Zag, Valkyrie, Triton, Viviana, Margaret, Menhir, Yalch’ik à 3h15, Veneta à 3h20 et Narval à 3h41.

« Margaret et Yalch’ik avaient leur canot à la traine, Idalia est rentré directement à la Trinité.

 

régate st nazaire

 

 

 

 

 

                                                        le vainqueur passe la ligne

 

 

 

 

 

 

 Le départ des Grandes Régates de Port-Navalo a ensuite été donné .

 

Poursuivant l’ordre chronologique,

l’article qui suit,  déniché dans le Figaro de 1900

rubrique « le Monde et la Ville « est  en marge du sujet des Grandes  Régates, mais mérite d’être relaté car il s’agit du baptème à Port-Navalo  d’un canot de sauvetage.  S’agit-il du canot alors en service à Port-Navalo « l’Amiral Lafont » sous l’autorité d’Auguste Pouplier ?   ou plutôt d’un autre canot destiné au sauvetage dans le golfe ?  Nous n’avons pas  plus de précisions.  Qu’importe , l’anecdote est sympathique.

                                                                    

figaro 1900 08 20 canot hsb

   

GRPN 023

                                                                                            figaro 1900 08 20 canot hsb2 (1)

 

 

 

berder

 

 

Revenons à notre sujet , dans le Ouest Eclair de 1902 ,l’entre-filet suivant nous rappelle que quatre journées à suivre ne sont pas un problème pour les Grandes Régates Internationales, mais on n’en saura pas plus .

    

ouest 1902 06 12 (1)

 

 

 Pas de trace de ces régates de juin ! aucun commentaire même dans l'excellent livre " Yachting en Morbihan".-éditions Gradlon-

Heureusement Vincent  d'Aubigny collectionneur averti de cartes postales nous donne le nom du vainqueur de la journée du 22 juin : c'est Suzette, 10 tx, qui remportera par la suite de nombreuses victoires, dont la coupe de France en 1903. Mais quid des autres journées??

 

 

suzette 22 06 1902

 

 

 

par contre  on a le compte–rendu de la régate organisée le  10 août 1902 par la SRV. Du vent cette fois  et  de la casse : 

10 aout 1902

« Le matin petite brise de N-O ; puis à, 14 h le vent se lève et la brise devient même assez lourde pour obliger la plupart des bateaux à prendre un ris.

Aussi au signal, » Turlurette », Goémone », et « Turlututu » restent au mouillage ainsi que «  Maïta » qui  ne veut pas prendre de ris dans sa voilure de course.

Le départ volant à peine effectué, « Triton » déchire sa grand-voile et mouille. M.Roussin son propriétaire, sans perdre une seconde, s’élance sur son deuxième yacht le 1 tonneau «  Folichonne », hisse sa grand voile en toute hâte et réussit à partir moins de 5 minutes après les concurrents à la poursuite desquels il s’élance ; mais à peine « Folichonne » a-t-elle parcouru quelques mètres que son mât casse net à un mètre du pont ; cette fois M.Roussin se voit contraint de renoncer à la lutte.  Les yachts restants luttent courageusement contre le vent et la mer et terminent sans incident ce parcours un peu dur de 9 milles. »

Vainqueur «  Walkyrie » 10 Tx de M. Pontois en 2h07 ; «  Margot », 1 Tx à M.Seveno 2h30, « Ponnette » 1 Tx à M.Chevillotte  2h33,  «  Veneta »  2,8 Tx à M. Laroche 2h34,  «  Jeanne Marie » 1Tx1/2  à M.Maheo  2h41 .

 

Régates du 28 juin 1903

Nos habitués sont toujours là ,  quelques "fortunes de mer" .

Parcours 19 milles, jolie brise d’Ouest

Yachts de 10 à 20 tx : Saint Tudy ( 11tx) en 3h07, Marguerite (17tx) en 3h11

« Deirdré » démate alors qu’il est fort bien en course et  « Yalch’ik s’échoue au départ.  Saint Tudy casse son bout-dehors  mais continue sous trinquette.

Yachts de 5 à 10 Tx : Suzette (10) en 2h49, Yolande (6) en 3h09 ; Simone (6) en 3h23.

Yachts de 2,5 à 5 Tx : Saint Cadoc III ( 5) en 3h07, Zig Zag(5) en 3h09, Corsaire(3,5) en 4h.

Yachts de 1 à 2,5 Tx : Yette en 3h22, Triton en 3h29

Prix d’ensemble au Handicap : Suzette en 3h31, Saint Cadoc III en 3h38, Zig Zag en 3h41, Yette en 3h42  

DEIRDRE dématé

Deirdré démate

 

                                                                                         à suivre .....        

                                                                                                                                      HJ  

 

partagez vos souvenirs : hervejan@amisdeportnavalo.fr

 

Posté par janerve à 08:13 - SOUVENIRS - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur Histoire des Grandes Régates de Port-Navalo . III

    Bravo Hervé pour ce travail de recherche qui nous plonge dans l'histoire des Grandes Régates de Port-Navalo.
    Pour les 120 ans, nous ferons tout pour être à la hauteur de cet évènement nautique et festif.

    Posté par portnavalo1, 13 juillet 2014 à 20:18 | | Répondre
Nouveau commentaire