Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

29 août 2014

La SNSM et ses hommes.

 

Les sauveteurs de la SNSM veillent sur les plaisanciers

  • Dominique Samuel et Manu Jacobée sur la vedette SNS 145 « Félicien Glajean », du nom de l'ancien président de la station.
  •  
Dominique Samuel et Manu Jacobée sur la vedette SNS 145 « Félicien Glajean »,du nom de l'ancien président de la station.

À l'appel de la sirène, ils ont 15 minutes maximum pour rejoindre le quai et appareiller.
Disponibles jour et nuit, par tous les temps, les bénévoles de la station SNSM d'Arzon veillent toute l'année sur les plaisanciers et les marins du Golfe.

« Notre mission : assister les gens qui sont dans des situations compliquées et ramener tout le monde à terre », explique Max Jacobée, président de la station placée sous la tutelle du Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage d'Étel (Cross). Après quarante-cinq années d'exercice, l'homme n'est « pas encore fatigué », poussé par sa volonté d'être utile. « C'est une vocation, il faut avoir envie de se donner. »

Il y a trois ans, son fils Manu est devenu capitaine de la vedette SNS 145 Félicien Glajean, une vedette de première classe, nouvelle génération. Une fierté et une importante responsabilité. Il est à la tête d'un équipage de dix-neuf canotiers, âgés de 35 à 63 ans, tous issus de la plaisance. Il doit assurer l'entretien du bateau et maintenir l'esprit d'équipe indispensable à la réussite des missions.

« Rendre service »

« Lorsque l'on part en mission de sauvetage, il y a toujours une tension extrême à gérer, explique Manu Jacobée. Il ne faut pas se louper. Chaque personne a son poste. Cela exige une corrélation absolue et une importante part de confiance. Parfois, c'est un peu tendu mais, au retour, on débriefe pour que chacun puisse partager ce qu'il ressent. » Pour pouvoir travailler en toute sécurité, les bénévoles s'entraînent tout l'hiver, à la tombée de la nuit.

Dominique Samuel est patron en second. Pour ce marin dans l'âme, s'investir en tant que sauveteur bénévole est une « manière de mettre ses compétences au service des autres. » Manu Jacobée acquiesce. « Nous ne faisons que rendre service. On prend des risques mesurés et on fait de notre mieux. Nous ne sommes pas des héros. »

La maquette de la vedette SNSM au 1/10e

La vedette SNS 145, baptisée Felicien Glajean en hommage à une figure historique du sauvetage en mer à Arzon, a été reproduite au 1/10e par Jean-Louis Cipriotti, président du club de modélisme « Naval o » et membre de l'Association des plaisanciers de Port Navalo.

Elle a été mise à l'eau samedi dernier dans le port du Crouesty où elle a rejoint la vraie vedette de sauvetage en mer, inaugurée en 2003.

Construite à partir de plans achetés à la SNSM, cette réalisation d'une longueur de plus de 1,40 mètre pesant 22 kg a demandé environ 1 000 heures de travail. Entièrement télécommandée, elle est équipée de deux moteurs.

La maquette sera visible lors de prochaines expositions, notamment pendant le prochain Mille Sabords, et à Arzon l'année prochaine.

 

Posté par portnavalo1 à 15:05 - INFORMATIONS - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La SNSM et ses hommes.

    Chapeau à ces hommes qu'on sollicite souvent à cause d'inconscients mais qui ont malgré tout toujours le même esprit de bénévoles humanitaires.
    Alain Blanchet

    Posté par blanchet alain, 30 août 2014 à 18:09 | | Répondre
Nouveau commentaire