<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

04 janvier 2015

les résultats du recensement

Presqu'île. Les enjeux du recensement
2 janvier 2015 / Gabriel Simon / Le télégramme

le-centre-bourg-de-sarzeau-le-programme-francheville-va_2201920_513x405

 Le centre-bourg de Sarzeau. Le programme Francheville va permettre de densifier l'habitat.
Les cinq communes de la presqu'île de Rhuys sont confrontées au pari de pouvoir fixer une population nouvelle, plus jeune, résidant sur place. Comment y arriver ? Par des logements à prix plus accessibles et aussi par l'emploi. Les chiffres du dernier recensement confirment la tendance de fond dans la presqu'île de Rhuys : des communes qui voient, exception faite d'Arzon, leur population progresser, mais qui continuent à vieillir, du moins pour les plus résidentielles.
Demandes au Tour-du-Parc
C'est Le Tour-du-Parc qui a la palme de la croissance, mais aussi celle de la jeunesse. Entre 2007 et 2012, les dernières dates de référence de l'Insee, le nombre d'habitants a augmenté de 2,8 % par an. Il est actuellement de 1.772. C'est la commune de la presqu'île où la tranche d'âge des 0-14 ans est la plus élevée (16,4, %) et celle des 60 ans est la plus faible (33,1 %), avec toutefois une évolution au vieillissement. L'école a vu son effectif diminuer de 10 % cette année. Le maire, François Mousset, n'est pas trop inquiet. Des jeunes souhaitent habiter Le Tour-du-Parc, indique-t-il. Et conformément au Plan local d'urbanisme, un lotissement de 35 lots est programmé. Six T3 et quatre T2, construits par Espacil, seront des logements aidés. Le lotissement du Bois de la Salle, dont on parle depuis plus de dix ans, est aussi en bonne voie. Un permis d'aménager a été délivré et il pourrait démarrer dans l'année.
Saint-Armel est la plus petite commune de la presqu'île : 861 habitants et une progression de 1,3 % annuelle moyenne sur cinq ans. Elle rivalise « en jeunesse » avec Le Tour-du-Parc. 14,2 % de la population se situe entre 0 et 14 ans et 33,2 % entre 60 ans et plus. La tranche d'âge des plus jeunes est, toutefois, en diminution sur cinq ans, tandis que celle des plus âgés est en progression.
Avec 7.710 habitants et une évolution annuelle de 1 % sur cinq ans, Sarzeau continue à progresser. Mais cette évolution est due pour beaucoup à l'arrivée de nouveaux habitants. On constate, d'ailleurs, que la part des résidences principales (40 %) est en augmentation sur celle des résidences secondaires (60 %). Mais les 60 ans et plus constituent 43,2 % de la population (en progression) et celle des 0-14 ans 12,4 % (en baisse). Francheville va démarrer « La population va continuer à progresser. On devrait atteindre les 8.000 habitants à la fin du mandat », estime David Lappartient. Les deux gros programmes de centre-ville, Poulmenach (30 logements) et Francheville (140 logements dont 42 logements sociaux) devraient permettre à la commune de se rajeunir. Les écoles en ont bien besoin. Le démarrage des premiers travaux est prévu en janvier. La réalisation de ce programme prendra quatre à cinq ans. « Une politique de l'habitat ne peut faire sentir ses effets que sur plusieurs années », précise David Lappartient.
 le danger du vieillissement
C'est à Saint-Gildas et à Arzon que la situation est la plus délicate sur le plan démographique. Ces deux communes sont aisées. En témoignent les revenus nets déclarés moyens par foyer fiscal, parmi les plus hauts de Bretagne : 31.916 à Saint-Gildas, 30.608 à Arzon (23.427 pour le Morbihan). Elles jouissent d'une économie résidentielle et d'une forte attractivité l'été avec de gros niveaux d'équipement publics et privés. Mais derrière cela, se cache un vieillissement qui semble actuellement inexorable, d'autant que la démographie de ces deux communes ne progresse plus que très peu pour Saint-Gildas (1.676 habitants, + 0,6 % par an) et diminue pour Arzon (2.103 habitants, - 0,7 % par an). Il ne faut pas compter sur le solde naturel pour inverser la tendance : 7 naissances et 34 décès à Arzon en 2014, 7 naissances et 27 décès en 2014
A Saint-Gildas.
Alain Layec, maire de Saint-Gildas, table sur la décision de modifier le Plan local d'urbanisme prise le 18 mai dernier pour pouvoir lancer un lotissement communal de deux fois quinze lots et à des prix qui soient abordables.
A Arzon,
Roland Tabart mise aussi sur le logement. Des programmes accessibles sont prévus dans le bourg, près du presbytère, au sud. « Nous avons aussi un lotissement qui pourrait sortir mais qui pose des soucis, c'est Broussetisse », ajoute-t-il.
L'emploi pour attirer les jeunes
Roland Tabart estime que l'autre levier sur lequel il faut jouer, c'est l'emploi. « Trois à cinq artisans vont s'implanter, indique-t-il, et je compte beaucoup sur l'arrivée de sociétés nouvelles sur la Zac 3 ». La relance du nautisme va aussi dans ce sens, selon le maire. « Nous avons passé une convention avec la Compagnie des ports du Morbihan. Nous aurons en début d'année une analyse du marché à Arzon. Je pense implanter une société de haute technologie pour la fabrication de bateaux électriques de travail », annonce-t-il. Roland Tabart évoque aussi le tourisme. « Avec Arnaud Burel, le directeur de l'office intercommunal et les maires, nous voulons développer un tourisme d'excellence quatre saisons. Nous avons présenté un dossier à la Région avec d'autres territoires. Le nôtre a été retenu dans les tout premiers ». Il ajoute la rénovation du Miramar « qui va amener 40 emplois en plus ».

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/sarzeau/presqu-ile-les-enjeux-du-recensement-02-01-2015-10479870.php

Posté par portnavalo1 à 17:46 - INFORMATIONS - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur les résultats du recensement

  • Tres bonne etude de l'article lu dans les journeaux :

    il faut absolument faire qqch pour que les jeunes qui travaillent dans la presqu'ile puisse y habiter( reserve fonciere a des prix tolerables pr accession a la proprieté de nos jeunes "travailleurs " a ne pas confondre avec les jeunes "profiteurs "... d'allocations )
    ce doit etre une priorite de nos elus

    Pierre Ferré au "Petitmousse"

    Posté par keravelech, 04 janvier 2015 à 18:25 | | Répondre
Nouveau commentaire