Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

03 août 2015

Grandes régates de Port-Navalo: un grand cru.

Vent et soleil dans les voiles des Grandes Régates de Port Navalo

Cette 121ème fête du patrimoine maritime a une fois de plus attiré les foules sur la jetée de port Navalo à Arzon. À terre comme en mer, le spectacle était au rendez-vous.

13 h ce dimanche à Port Navalo. En attendant que la mer monte, les baigneurs ont le droit à un joli spectacle. Devant la grande plage, les sinagots - invités d’honneur - et autre vieux gréements au mouillage attendent au son du biniou le top départ des régates. Quand la bombarde retentit, les festivités commencent.

Les
s "Anciens du Bagad de Lann Bihoué" | Ouest-France

Un spectacle grandeur nature

Les voiles auriques de couleur ocre se déploient et les bateaux déboulent au plus près des côtes, jouant avec le courant de la Jument. La corniche de port Navalo prend alors des airs d’amphithéâtre à ciel ouvert où s’empressent un public nombreux afin d’admirer au mieux ces bijoux du patrimoine maritime.

« C’est vraiment la fête de la Bretagne avec un paysage maritime magnifique et des bateaux splendides » lance Yannick Montigné, le commentateur. Des navires élégants, mais aussi performants. Côté résultats, Alibi d’Alain Gautier s’impose en catégorie Osiris ; La Gabrielle, de Frédéric Moreau en Guépards et Go Fast de Guy Drula remporte la régate des Gazelles.

Les bateaux participants aux Grandes Régates de Port Navalo paradent dans la baie de Quiberon.
Les bateaux participants aux Grandes Régates de Port Navalo paradent
dans la baie de Quiberon. | Ouest-France

Beau temps, belle mer

« Tout se passe magnifiquement, avec du soleil, du vent, et du public » se réjouit Luc Ballain, organisateur de l’événement. Et le public, justement, est conquis. Carmen vient de Damgan avec ses deux petits fils. « Mon mari navigue sur l’un des vieux gréements, et nous venons tous les ans » dit-elle, avant que l’un des garçons ne s’exclame : « Moi aussi j’ai envie de m’éclater sur l’eau ».

Car les bateaux sont si prêts que l’on pourrait presque grimper à bord. Lucie et Raphael en rêvent, assis sur les rochers presque les pieds dans l’eau. « On est originaire du nord de la France et on vient faire du camping à Port-Navalo, on a donc la chance de profiter de ce beau spectacle ».

La fête n’attend pas les marins

Quand le vent faiblit, au grand dam du défi des Sinagots, c’est le port qui assure le spectacle. Les danses bretonnes, jeux bretons et autres animations répondent à la fête proposée au public en baie de Quiberon.

À 16 h, les plus téméraires participent à la course à la godille dans le port organisée par les Amis de Port Navalo. Yannick, 79 ans, n’a pas godillé depuis 40 ans. Il affronte Pierre, 71 ans, qui remporte cette première manche sous les applaudissements.

Après l’arrivée à la voile des bateaux de travail et autres vieux gréements, la fête peut continuer toute la nuit sur le port, et dans le ciel avec le feu d’artifice qui clôture une journée pleinement réussie pour les voiles traditionnelles.

Le cercle de danses bretonens
Le cercle de danses bretonens "Arzhon e Koroll" a fait danser les initiés
comme les novices. | Ouest-France
 

Posté par portnavalo1 à 17:04 - EVENEMENTS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Grandes régates de Port-Navalo: un grand cru.

Nouveau commentaire