Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

16 octobre 2015

le débat et les prises de position se poursuivent concernant la communauté de communes

La presqu'île de Rhuys devrait rejoindre Vannes Agglo

Selon le projet dévoilé par le préfet, la communauté de communes de la presqu'île de Rhuys devrait rejoindre Vannes Agglo.
Selon le projet dévoilé par le préfet, la communauté de communes
de la presqu'île de Rhuys devrait rejoindre Vannes Agglo. | 

Le préfet a présenté son projet de nouvelle carte des intercommunalités. Les cinq communes n'ont d'autre choix que de se fondre dans l'agglo. « Logique », estime David Lappartient.

Entretien

David Lappartient,

président de la communauté de communes de la presqu'île de Rhuys.

Dans sa nouvelle cartographie des intercommunalités, le préfet a décidé de proposer le rattachement de la presqu'île de Rhuys à Vannes Agglo. Est-ce logique ?

Le préfet a un exercice réglementaire à réaliser. Il doit proposer une nouvelle carte qui supprime les communautés de communes de moins de 15 000 habitants. Il ne peut raisonner que par blocs actuellement. C'est donc aux communes, si elles le souhaitent, de réfléchir à d'autres organisations. En l'état actuel, le préfet n'avait donc d'autre choix que de proposer le rattachement de la presqu'île à Vannes Agglo. Et c'est logique !

Cette solution fait-elle l'unanimité ?

Les élus de la presqu'île de Rhuys qui sont indépendantistes dans l'âme auraient souhaité rester seuls. J'aurais moi-même préféré cette solution. Mais la loi est la loi. Comme on doit fusionner, on est tous d'accord pour se tourner vers Vannes Agglo.

Il a un temps été question d'un rattachement possible avec Arc Sud-Bretagne. Une piste utopique ?

Il n'y a pas de continuité avec ce territoire par la terre car Surzur est dans Vannes Agglo. Ça n'est pas notre lieu de vie.

Et l'option d'élargir la communauté de communes en invitant notamment Surzur à vous rejoindre comme l'a suggéré le maire d'Arzon, était-ce envisageable ?

On a eu une demande écrite du Hézo pour rejoindre notre intercommunalité. Mais ça ne nous permet pas encore d'atteindre les 15 000 habitants ! Si Surzur exprimait le souhait de venir avec nous, les choses pourraient être différentes, mais c'est à cette dernière de se manifester. Si tel n'est pas le cas, notre avenir est scellé.

Mais c'est vrai que pour soutenir les propos du tonitruant maire d'Arzon, je ne peux que faire un constat : 1 h 06 de route sépare Arzon et Brandivy. De quoi va-t-on parler quand on rencontrera les élus du Loc'h ? Car nos problématiques sont différentes. On n'est clairement pas favorable à l'agrandissement de Vannes Agglo en dehors de la presqu'île de Rhuys.

Qu'avez-vous à perdre en rejoignant Vannes Agglo ?

Notre indépendance ! Et celle-ci a-t-elle un prix ? Par chance, nous avons de bonnes relations avec les élus de Vannes Agglo. On a un gros point commun avec le Golfe du Morbihan. Pour autant, on a des sujets propres à la presqu'île. Demain, on sera un parmi trente-six alors qu'aujourd'hui on est un parmi cinq seulement. On est géographiquement un peu éloigné du centre de l'agglo, on pourra donc souffrir un peu de ça.

Et à gagner ?

Une meilleure cohérence dans la gestion du Golfe du Morbihan et ça n'est pas rien.

Quid des agents...

Quand on fusionne des entreprises privées, les salariés peuvent avoir des inquiétudes. Quand on fusionne des collectivités, il n'y a pas d'inquiétude à avoir car les postes des titulaires sont garantis. Nous n'avons pas encore eu de réunion technique avec Vannes Agglo. Je fais les choses dans l'ordre. Ce mardi, le bureau de la communauté de communes se réunit. Je réunis l'ensemble des élus des conseils municipaux le 30 octobre. Ensuite, je recevrai les agents.

Concrètement, qu'est-ce que ça va changer au niveau des services rendus aux citoyens ?

Les permis de construire ont déjà été transférés à Vannes Agglo. Reste la question des médiathèques, du centre culturel, du conservatoire de danse qui, chez nous, sont communautaires. Tout ça reste à discuter car Vannes Agglo peut décider dans les deux ans de ne pas prendre cette compétence et de la redonner aux communes.

Dans la même dynamique, Le Hézo se verrait bien fusionner avec Saint-Armel. Ça va dans le bon sens selon vous ?

Elles ont une extrême proximité. Elles doivent savoir que quand on est deux petites communes avec peu de moyens, on n'en a pas forcément plus en fusionnant. Je ne condamne pas l'idée mais elles doivent bien réfléchir.

Lionel CABIOCH.

Posté par portnavalo1 à 14:51 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur le débat et les prises de position se poursuivent concernant la communauté de communes

Nouveau commentaire