Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

15 février 2016

Ecole du graniol

Arzon. L’école Notre-Dame-du-Graniol fermée à la rentrée

L’école Notre-Dame-du-Graniol accueillait les élèves de maternelle et de primaire.
L’école Notre-Dame-du-Graniol accueillait les élèves de maternelle et de primaire.

L’école privée va fermer ses portes définitivement. Des parents surpris et en colère, des présidents d’associations de parents d’élèves plus tempérés, et un maire déçu.

Construite en 1939, la petite école privée Notre-Dame-du-Graniol a vu passer plusieurs générations d’enfants. Elle fermera ses portes définitivement à la fin de l’année scolaire.

Aurélie Voidy, présidente de l’Association de parents d’élèves de l’enseignement libre (Apel), et Alain Darsonval, président de l’Organisme de gestion de l’enseignement catholique (Ogec), ont été convoqués à une réunion extraordinaire par Nathalie Houssin, chargée de mission à la direction de l’enseignement catholique du Morbihan. "Elle était attristée et a mis un certain temps avant de nous l’annoncer", raconte Aurélie Voidy. C’est le diocèse qui gère les postes octroyés par l’inspection académique. Six postes 1/2 doivent être supprimés pour restriction budgétaire, et avec ses 25 élèves, Notre-Dame-du-Graniol est la plus petite école du Morbihan.

Une décision "raisonnable"

"On va se battre pour toutes les écoles rurales", déclare la présidente de l’Apel. Mais pas n’importe comment. Elle ne veut pas partir en croisade, mais réfléchir et agir tranquillement. Elle estime "dommage qu’on n’attache pas plus d’importance à la psychologie de l’enfant et à la qualité de l’enseignement des petites structures au profit de restrictions budgétaires."

Le président de l’Ogec espère une entente avec Saint-Gildas, afin que l’école du Graniol, dont les structures ont été rénovées et sont adaptées, puisse garder les petits et mettre les grands dans la commune voisine : "Une réunion organisée par le diocèse est prévue avec l’école privée de Sarzeau et de Saint-Gildas, le 14 mars, pour connaître leur possibilité d’accueil."

Les parents décidés à agir

"On savait l’école fragilisée mais on nous avait promis qu’elle ne serait pas fermée si on ne passait pas sous les 25 élèves, déclare Fabienne Kara Dulac, trésorière de l’Apel. On devait avoir de nouvelles inscriptions à la rentrée et les suivantes. La mairie veut faire venir de jeunes familles avec un programme de logements accessibles. On ne comprend pas cette décision."

Les écoles de Sarzeau et de Saint-Gildas déjà surchargées, les familles s’inquiètent pour leurs enfants. Ils déplorent que le diocèse ne se soit pas déplacé pour leur annoncer la nouvelle apprise la veille des vacances, coupant court à tout échange. "On va se battre, ne pas baisser les bras, l’école n’est pas encore fermée", déclare Carinne Bouvet.

Le maire préoccupé

"La sanction est tombée sans que je sois consulté, déclare le maire, Roland Tabart. Dès que je l’ai appris, en même temps que les parents, j’ai appelé Françoise Favreau, directrice académique des services de l’éducation nationale."

 

Une photo des élèves en 1951, de la classe du maire, Roland Tabart. À l’époque, ils étaient plus de 80.

 

Cette dernière lui a précisé que cette décision avait été prise en parfait accord avec Armel Gillet, adjoint au directeur du diocèse et responsables des écoles, dans une logique de rationalisation des besoins et des moyens. "J’ai ensuite contacté tous les intervenants qui avaient organisé ou étaient présents aux réunions. Mais mon curseur d’intervention est ridicule, je n’ai qu’un avis consultatif."

L’élu pensent aux conséquences : "Il va y avoir deux institutrices sans poste. Faut-il créer un autre poste à l’école Tabarly ? Les Temps d’activités périscolaires vont-ils pouvoir être maintenus à Arzon ? S’il n’y a plus qu’une école, peut-être faudra-t-il rejoindre l’intercommunalité… Et que va devenir le site ? Autant de questions préoccupantes qu’il va nous falloir étudier", conclut le maire, en précisant qu’il était prêt à recevoir les parents.

Posté par portnavalo1 à 12:00 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Ecole du graniol

Nouveau commentaire