Le complexe sportif a été officiellement inauguré

Coût du complexe : 4 millions d'euros, pour un coût de fonctionnement de 100 000 € par an.
Coût du complexe : 4 millions d'euros, pour un coût de fonctionnement de 100 000 € par an. | 

Clac ! Roland Tabart vient de couper le ruban bleu blanc rouge, entouré des maires précédents, des élus d'Arzon, de la presqu'île et des enfants de la commune.

Pour l'inauguration officielle du complexe sportif, le public s'est déplacé en masse, samedi. Le fils d'Yves Chapron, Olivier, est même venu spécialement pour découvrir la plaque à l'entrée du complexe en hommage à son père. Celui-ci a été maire d'Arzon de 1983 à 1986 et a été l'instigateur du premier complexe sportif de la commune. Le fils repartira de la cérémonie avec la médaille d'argent de la ville.

Lors de son discours, le maire félicite Paul Nungesser d'avoir continué la construction du premier complexe et Gérard Labove d'avoir permis la réalisation de l'actuel.

Il rappelle que sa construction coûte aux contribuables 4 millions d'euros et que son coût de fonctionnement est de 100 000 € par an. « Je compte sur vous pour ne pas admettre les incivilités dans ces lieux ! »

Vincent Le Garrec, un des architectes du cabinet Nomade architectes de Vannes, relate brièvement la construction. « Il y avait 80 dossiers, on a été trois à être présélectionnés et je pense que c'est l'enterrement de 2,50 m dans le sol qui a permis notre sélection finale. »

Les travaux se sont faits en trois phases : d'abord les deux salles de tennis, qui étaient les plus urgentes, puis la grande salle, avec 100 places assises, et la démolition de l'ancien complexe en même temps que la construction de la salle de gym et de la salle de danse.

Le chantier a commencé en mai 2014 et le complexe a été ouvert au public en décembre 2015.

Le groupe musical Jazz en Rhuys a animé le pot de l'amitié, tandis que les sportifs jeunes et moins jeunes faisaient des démonstrations pour animer les lieux.