Cyclisme. Lappartient renonce à la fédération française de cyclisme

Le Morbihannais David Lappartient, président de la Fédération française de cyclisme (FFC) a annoncé ce vendredi qu'il ne briguerait pas un troisième mandat en mars. Mais il a d'autres ambitions...
Le Morbihannais David Lappartient, président de la Fédération française
de cyclisme (FFC) a annoncé ce vendredi qu'il ne briguerait pas un troisième
mandat en mars. Mais il a d'autres ambitions... | OF

Le Morbihannais David Lappartient, président de la Fédération française de cyclisme (FFC) a annoncé ce vendredi qu'il ne briguerait pas un troisième mandat en mars. Mais confie qu'une candidature à la présidence de l'Union cycliste internationale "pourrait l'intéresser à terme".

Le Morbihannais David Lappartient, président de la Fédération française de cyclisme (également maire de Sarzeau et conseiller départemental), a annoncé, vendredi, qu’il ne se représenterait pas pour un troisième mandat en mars prochain.

« Mon implication en tant que président de l’Union européenne de cyclisme (UEC), vice-président de l’Union cycliste internationale (UCI) et président du conseil du cyclisme professionnel, me paraît de moins en moins compatible avec la conduite d’une fédération aussi grande que la nôtre », a-t-il expliqué.

David Lappartient en a profité pour annoncer sa candidature à un deuxième mandat à la présidence de l’UEC, dont l’élection se déroulera en mars. Il ne cache pas qu’une candidature à la présidence de l’Union cycliste internationale « pourrait l’intéresser à terme ».