Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

15 novembre 2016

migrants

Arzon. La manifestation anti-migrants dégénère

Ce lundi soir, une trentaine de manifestants sont réunis devant la mairie d'Arzon pour s'opposer à l'accueil des migrants dans un centre de vacances de la commune.
Migrant

Ce lundi soir, une centaine de manifestants se sont réunis devant la mairie d'Arzon pour s'opposer à l'accueil des migrants dans un centre de vacances de la commune. Ce rassemblement lancé par des identitaires bretons fait suite à l'agression sexuelle d'une habitante de 67 ans par un homme originaire du Soudan. Vers 21 h 30, alors qu'ils tentaient de pénétrer dans le centre, après avoir cassé le portail, les gendarmes ont répliqué avec du gaz lacrymogène.

A Arzon, dans le Morbihan, une centaine de personnes manifestent ce lundi soir devant la mairie. Un appel à manifester a été lancé par des identitaires bretons sur les réseaux sociaux contre l'accueil des migrants dans notre région.

 

Les manifestants ont fait le déplacement notamment de Rennes mais aussi de Saint-Brévin-les-pins après l'agression à caractère sexuel dont a été victime une Arzonnaise âgée de 67 ans jeudi par un homme originaire du Soudan hébergé dans le centre d’accueil et d’orientation pour mineurs (CAOMI) installé à Port-Navalo. Le jeune homme y est hébergé depuis quelques jours.

Seuls cinq manifestants arzonnais

Parmi la centaine de manifestants seuls cinq sont d'Arzon. Après les discours des identitaires bretons, ils regrettent et contestent la récupération politique. Ils voulaient simplement voir le maire pour lui poser des questions et obtenir des réponses. La manifestation est encadrée par une vingtaine de gendarmes.

Portail cassé, réplique avec du gaz lacrymogène

Vers 21 h, les manifestants ont pris à pied la direction du centre d'accueil dans lequel ils ont tenté de rentrer après avoir cassé le portail. Les gendarmes ont répliqué en projetant du gaz lacrymogène. En vain, une poignée de manifestants est parvenue à pénétrer dans le centre. Plusieurs interpellations ont eu lieu au sein du centre. Les manifestants restés à l'extérieur réclament la libération de leurs camarades.

Les gendarmes se sont positionnés devant le portail en plastique qui a été défoncé pour éviter toute nouvelle intrusion. 

 

Vers 21 h, les manifestants ont pris à pied la direction du centre d'accueil.
Vers 21 h, les manifestants ont pris à pied la direction du centre d'accueil. | OF

 Les manifestants viennent de négocier avec les gendarmes en accord avec le parquet la libération des personnes interpellées contre la dispersion de la manifestation.

Posté par portnavalo1 à 14:52 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur migrants

Nouveau commentaire