Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

10 janvier 2017

Présidence de Vannes Agglo

Agglo. Pierre Le Bodo élu grâce à l'opposition

 Publié le 10 janvier 2017 à 00h00 Le Télégramme

Coup de théâtre lors de la création de Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, hier soir. Pierre Le Bodo a été élu face à David Lappartient grâce aux voix de l'opposition de gauche qui ont fait la différence au second tour de scrutin. Une situation inédite qui provoque déjà des crispations.

Pierre Le Bodo, président sortant de Vannes Agglo, a été élu hier soir président de Golfe du Morbihan Vannes Agglomération, la nouvelle intercommunalité issue de la fusion de Vannes Agglo, Loc'h Communauté et de la communauté de communes de la presqu'île de Rhuys (CCPR). S'il sort victorieux, mais fatigué, de ce combat interne à la majorité sortante, c'est grâce aux voix de l'opposition de gauche qui (après avoir demandé une interruption de séance) se sont massivement reportées sur lui au deuxième tour du scrutin aux dépens de son concurrent David Lappartient : 49 voix pour Pierre Le Bodo contre 41 pour David Lappartient.

Une situation totalement inédite, au grand dam des partisans du maire de Sarzeau qui avait pourtant frôlé la victoire en virant en tête au premier tour à cinq voix de la majorité absolue : 41 voix pour David Lappartient, 31 pour Pierre Le Bodo, 17 pour Luc Foucault, chef de file du groupe d'opposition « Pour une agglo créative et solidaire » et troisième candidat en lice, et un bulletin nul. Comme le veut l'usage, chaque candidat a pu s'exprimer avant le scrutin présidé par Jean Lutrot, doyen et maire du Bono, pour présenter ses objectifs et les défis à relever. « Je ne conçois pas la politique comme un exercice solitaire, mon moteur c'est l'esprit d'équipe », a déclaré Luc Foucault. Sur un ton plus politique, le maire de Séné s'est demandé si la candidature de David Lappartient n'avait pas pour effet de transformer l'agglo en « variable d'ajustement pour une ville centre rencontrant des difficultés financières »... Avant de faire part de son inquiétude sur le projet de vélodrome Arena : « Il suscite des inquiétudes et génère des pressions de ta part plutôt mal venues », a-t-il lancé à David Lappartient. Le maire de Sarzeau a, pour sa part, lancé une perche aux élus vannetais : « On a la chance d'avoir Vannes pour ville centre, c'est une locomotive pour le territoire ». Sur le dossier Arena, il a voulu déminer le terrain en affirmant qu'il y aura débat et que c'est le conseil communautaire qui décidera... Pierre Le Bodo, pour sa part, s'est présenté comme le candidat de la transparence, de l'équité, du territoire et pour une présidence non clivante.

« Des mots calomnieux »...

Ça, c'était avant le premier tour... Car entre les deux tours, Pierre Le Bodo s'est montré plus incisif en dénonçant le caractère « politisé » de la démarche concurrente. Après la proclamation du résultat, le nouveau président élu a mis les points sur les i en évoquant les frictions et divergences qui ont laissé des traces : « Des mots calomnieux ont été imprimés et je suppose qu'ils ont été prononcés »... Avant d'appeler à l'union pour le chantier qui démarre : « Il faudra élaborer ensemble un projet de territoire quelle que soit la sensibilité politique des élus ». Une petite phrase qui doit trotter dans la tête des partisans de David Lappartient qui avaient du mal, hier soir, à digérer la défaite de leur candidat. Pierre Le Bodo, qui a demandé de remettre au 17 janvier l'élection des vice-présidents, va-t-il proposer une vice-présidence à Luc Foucault... en remerciement ? Une situation que n'ont pas manqué de stigmatiser des soutiens de David Lappartient : « Majorité ingouvernable », « otage de Luc Foucault et Anne Gallo ». Le 17 janvier, le nouveau conseil devra donc élire quinze vice-présidents. Avant le premier tour de scrutin, Pierre Le Bodo avait livré quatre noms : Yves Questel, David Robo, Yves Bleunven et David Lappartient. Mais le coup de théâtre d'hier soir semble avoir changé la donne. David Lappartient annonce déjà qu'il ne siégera pas dans le nouvel exécutif...


© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/agglo-pierre-le-bodo-elu-grace-a-l-opposition-10-01-2017-11357901.php#VAfpl3yFvMumqPOc.99

Posté par portnavalo1 à 19:34 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Présidence de Vannes Agglo

Nouveau commentaire