Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

01 octobre 2017

Nautisme

 

Le skipper Benoît Hochart prend la route du café


  • Benoît Hochard, marin arzonnais qui prendra le départ de la Transat Jacques-Vabre, le 5 novembre.
  • Benoît Hochard, marin arzonnais qui prendra le
  • départ de la Transat Jacques-Vabre, le 5 novembre. | 
  • Benoît Hochart sur « Eärendil », le bateau sur lequel il disputera la Transat Jacques-Vabre, avec Catherine Pourre, dans moins de 40 jours.
  • Benoît Hochart sur « Eärendil », le bateau sur lequel il disputera la
  • Transat Jacques-Vabre, avec Catherine Pourre, dans moins de 40 jours.  | 
Le marin a le rêve ultime de « faire » le Vendée Globe, en 2020. Pour cela, il cumule entraînements et courses. Le 5 novembre, il embarque pour la Transat Jacques-Vabre.

Les gens d'ici

Membre du yacht-club du Crouesty à Arzon, Benoît Hochard est activement suivi sur son site internet par la population des environs.

Et pour cause. Dans moins de 40 jours, ce navigateur de 31 ans prendra le départ de la Transat Jacques-Vabre, avec Catherine Pourre sur Eärendil. Départ le 5 novembre, du Havre, pour rejoindre Salvador de Bahia en class 40, un type de bateau n'excédant pas 12,19 m.

Benoît Hochard navigue avec Catherine Pourre depuis un an. Après un cursus d'ingénieur, il est devenu marin professionnel en 2010 et a multiplié les navigations engagées : courses en équipage, courses en solitaire et de nombreuses navigations dont quatre expéditions en Antarctique.

Il s'approche de son rêve

Après la Solitaire du Figaro en 2016, il a fini, avec Catherine Pourre, 2e lors de la Transat du Royal Ocean Racing Club (Rorc).

Volontaire et déterminé, il avait réussi, en quatre mois, à tout mettre sur pied, et trouvé les sponsors pour faire la Solitaire du Figaro.

« Le chemin parcouru m'a beaucoup appris, explique le skipper. J'ai acquis encore plus d'expériences, notamment en gestion de gros bateaux de courses, en vitesse et en réactivité. La Transat Jacques-Vabre est une étape supplémentaire vers le Vendée Globe.» Après avoir fait le tour de l'Atlantique en moins de 6 mois, le marin a toujours cette envie, plus vive que jamais, d'y aller en 2020.

La Route du Rhum qu'il disputera en 2018 sera une belle étape à franchir.

L'idée de Benoît Hocart est d'avoir son propre bateau en début d'année prochaine et de s'entraîner à fond pour le Vendée Globe. « Deux ans et demi, ce n'est pas de trop », dit-il en souriant.

Pour l'instant, il se prépare pour la Jacques-Vabre. « On est confiant dans la gestion du bateau. On l'a poussé de plus en plus et on l'exploite à fond. »

Il est possible de suivre l'aventure de Benoît Hochart sur son site Internet : www.benoit-hochart.com

Posté par portnavalo1 à 07:23 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Nautisme

Nouveau commentaire