Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

10 novembre 2017

Conseil municipal

L'éclairage public fait encore débat en conseil municipal

Le maire Roland Tabart avait prévenu, lundi, avant même son ouverture. « Un conseil municipal doit se dérouler dans des règles de disciplines et de courtoisie ou chacun peut s'exprimer dès qu'il en fait la demande. »

Pétition contre pétition

Plusieurs points à l'ordre du jour ont pourtant suscité des débats houleux. À commencer par les horaires d'extinction de l'éclairage public à 22 h 30 en période hivernale. Plusieurs élus réclamant le maintien de celui-ci jusqu'à minuit.La décision s'inscrit dans « une logique environnementale et financière », a précisé le maire. L'édile a alors produit des contre-pétitions à celles signées par ses opposants. Parmi les supporters du maire sur cette question, un club d'astronomie et l'association nationale pour la protection du ciel nocturne qui, selon l'élu, « félicitent la commune pour ces mesures ».

« Lors du conseil privé, vous avez déclaré n'avoir reçu aucune demande de la population, a déclaré Maryse Massulteau, conseillère municipale. Nous étions dix élus à nous manifester en faveur de cette prolongation de l'éclairage. L'idée a été de consulter la population. » Au tour de l'élue de l'opposition de fournir sa pétition pour le prolongement de l'éclairage. « 520 signatures d'Arzonnais qui vivent là au quotidien. Ça n'a rien à voir avec l'écologie. C'est pour leur confort et leur sécurité. » Le maintien de l'extinction de l'éclairage public à 22 h 30 a été voté, par onze voix pour.

Autre point à l'ordre du jour, la voix qui reliera le secteur Est et Ouest du Rédo portera le nom de rue des Terre-neuvas. Les élus municipaux ont également voté la poursuite de la politique du logement en faveur des jeunes et actifs, avec une zone ciblée à proximité du lotissement de la Ligne. Ils ont également validé le transfert de compétences à GMVA (Golfe du Morbihan - Vannes agglomération)concernant Rédo I et Rédo II, avec des charges d'entretien évaluées à 29 226 € et des charges de renouvellement évaluées à 24 631 €. « À noter que ces montants seront déduits de l'attribution de compensation annuelle versée par GMVA », indique Stéphane Hautin, adjoint au développement économique. Concernant les travaux à réaliser sur le port Navalo, le coût est estimé à 900 000 €. « Il n'y aura pas d'aide de département qui a supprimé son dispositif d'intervention sur les infrastructures portuaires sous concession communale, explique Claude Bourin, adjoint à l'aménagement. La prochaine réunion du conseil portuaire est prévue le 6 novembre. »

Posté par portnavalo1 à 13:15 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Conseil municipal

Nouveau commentaire