Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

22 décembre 2017

Sangliers

Les chasseurs traquent le sanglier jusqu'en février

Pierre-Loïc Kérino,trésorier du GIC pour la Presqu'île de Rhuys.
Pierre-Loïc Kérino,trésorier du GIC pour la Presqu'île de Rhuys.
Fin septembre 2016, les sangliers avaient « labourer » le domaine du golf de Saint-Gildas-de-Rhuys.
Fin septembre 2016, les sangliers avaient « labourer » le domaine du
golf de Saint-Gildas-de-Rhuys. | Archives Ouest-France
Après des champs et le terrain du golf, les sangliers saccagent les parcelles privées de la Presqu'île. En concertation avec les élus, les chasseurs passent à l'action.

Entretien

Face au retour du sanglier, quel est le rôle des chasseurs ?

Le Groupement d'intérêt cynégétique (GIC) est chargé de réguler la population de sangliers. Il est divisé en six secteurs. Le secteur n° 4 regroupe Arzon, Saint-Gildas, Brillac et Saint-Jacques. Cinquante chasseurs regroupés en association composent ce groupe qui traque l'animal.

Quelles actions mène le groupe d'intérêt cynégétique pour stopper ce phénomène ?

Depuis quelques jours, des particuliers se sont plaints des sangliers auprès de la mairie. Une fois l'information remontée, la mairie prévient le président du secteur car il faut localiser les sangliers avec les chiens et déterminer ainsi le bois ou la lande où ils sont retranchés. L'alerte est donnée aux chasseurs si une battue est envisagée.

Les chasseurs ont-ils les moyens de cette lutte ?

Pour traquer le sanglier, il faut des chasseurs et des bénévoles qui se déplacent et s'équipent à leur frais. Il faut aussi des chiens, de préférence créancés, c'est-à-dire spécialisés dans la traque de cet animal. Ces meutes appartiennent à des privés qui les élèvent, les nourrissent avec leurs propres deniers. Il n'y a pas de subventions. Surtout, il y a obligation d'assurer le tout.

Comment garantissez-vous la sécurité lors des battues ?

Nous chassons sur un territoire touristique bardé de routes et de chemins. La responsabilité du président est totale dans ces opérations. Nous posons des panneaux routiers indiquant la chasse pour lancer la traque en toute sécurité. Beaucoup de conducteurs n'en tiennent pas compte. La battue terminée, les chasseurs se regroupent pour faire un point qui sera retransmis au GIC. La fédération de chasse et la préfecture sont destinataires des résultats.

Quels sont les résultats des premières battues ?

En 2015 et 2016, plus de 140 sangliers ont été prélevés par le GIC. Si l'on fait le décompte des chasses privées qui n'adhèrent pas au GIC, le total atteint 200 animaux.

À ce jour, le GIC a prélevé 103 sangliers (56 en 2016) en presqu'île de Rhuys. Depuis le début de la saison, 22 sangliers ont été prélevés dans le secteur d'Arzon, Saint-Gildas-de-Rhuys, Brillac et Saint-Jacques, contre 13 en 2016. « Les services de la mairie vont conseiller les propriétaires privés sur les types de clôture à installer afin qu'elles soient efficaces. Le préfet a élargi les battues jusqu'à fin février », explique le maire, Roland Tabart.

Posté par portnavalo1 à 17:47 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Sangliers

Nouveau commentaire