Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

14 février 2018

Port du Crouesty

Économie de la mer. Un souffle de dynamisme sur le port du Crouesty

La dernière phase des aménagements aux abords de la capitainerie sera terminée en mars-avril (lire plus bas).
La dernière phase des aménagements aux abords de la capitainerie
sera terminée en mars-avril (lire plus bas). | Ouest-France

Avec 1 432 places à flot et 400 à terre, le port du Crouesty à Arzon (Morbihan) est le deuxième port, en termes d’accueil, de l’Atlantique. Chiffres et projets à l’appui, il se porte plutôt bien.

Avec une météo favorable au printemps, qui a encouragé les marins à reprendre plus tôt leur navigation, et celle plutôt défavorable de l’été qui invitait à rentrer à l’abri le soir, le port du Crouesty enregistre une moyenne de 15 000 nuitées de visiteurs pour l’année écoulée, soit une fréquentation stable. « Nous avons toujours des solutions immédiates à proposer aux nouveaux arrivants », assure Marc de Ghellinck, directeur du port.

Avec la nouvelle plateforme du Rédo qui permet l’exploitation d’un terre-plein de 20 000 m², de nouveaux contrats, alternatifs à ceux dits « classique » ou annuels, sont proposés, à la carte. Cent soixante-cinq sont en cours.

« Le propriétaire nous appelle quatre jours avant, développe le directeur. Nous remorquons son bateau depuis la zone du Rédo, nous assurons sa mise à l’eau, et lorsqu’il arrive, il n’a plus qu’à partir naviguer. Dix allers et retours sont compris dans l’abonnement. »

Contacts à Dusseldorf

Il y a aussi le contrat « garantie du service à l’année » ou ceux qui permettent un plus grand turnover aux pontons. La seule obligation pour les navigateurs ? Quitter le bassin du 15 octobre au 15 novembre (période du Mille Sabords) ou pendant deux mois, entre mai et septembre, soit en navigation soit en terre-plein. « Pour nous, ces formules sont plus exigeantes en termes de personnel, de manutention, de grutage mais cela permet d’accueillir plus de navigateurs et les gens sont plutôt satisfaits », explique le directeur.

Marc de Ghellinck, avec la Compagnie des ports du Morbihan, s’est rendu au Salon nautique de Dusseldorf, pour y nouer de nouveaux contacts avec les Hollandais et la clientèle d’Europe du Nord. « Ils ont l’habitude de naviguer au large de nos côtes, ils connaissent la notoriété du plan d’eau mais ils ne s’arrêtent pas. On leur explique la qualité des infrastructures et les prix, environ 20 % moins chers que chez nos voisins anglais. On leur passe un film et des photos sur le port et ses aménagements. Les contacts ont été très bons. »

L’équipe du port du Crouesty, c’est 20 salariés, agents administratifs et techniques, avec un renfort de 20 saisonniers, l’été. « On est dans une bonne dynamique. L’objectif de la Compagnie des ports du Morbihan est d’investir pour que les ports soient de plus en plus agréables, accessibles et modernes. »

Posté par portnavalo1 à 12:12 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Port du Crouesty

Nouveau commentaire