Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

25 février 2018

Belle histoire

Insolite. Après l'avoir acheté, il remet une langouste royale à la mer.

49cb05f778ac192e1393057be147bbab-arzon-apres-l-avoir-achete-il-remet-une-langouste-royale-la-mer

C’est une bien belle histoire qui s’est déroulée ce mardi 20 février sur Port-Navalo. Thomas Michel, jeune poissonnier salarié d’Intermarché, a remis en liberté une langouste royale, faute d'acheteurs. Il s'était occupé de l'animal baptisé Melady pendant deux mois.

Thomas Michel, jeune poissonnier salarié d’Intermarché, prend son travail très à cœur et comme il dit, « je préfère avoir un plus petit banc de poissons mais du bien frais ». Il s’occupe entièrement de son rayon placé à l’entrée du magasin. Pour les fêtes de fin d’année, il avait commandé, comme il se doit, des homards, des langoustes et des araignées.

Parmi ces produits nobles, il y avait une langouste royale, une jolie demoiselle d’un kilo cent, produit sauvage pêché en mer d’Iroise du côté de Brest. Thomas l’avait commandé au prix de 135 € le Kg à l’achat et la revendait 145 € le kg, plus pour le prestige du crustacé que pour le profit. « C’est la rolls des langoustes, en la dégustant on retrouve vraiment la mer, sa chair est savoureuse, c’est le top » explique-t-il plein d’enthousiasme.

Il la sortait régulièrement de son vivier pour la poser sur son banc espérant qu’elle trouverait preneur, mais ce ne fut pas le cas, même en baissant les prix. Alors d’un commun accord avec son directeur de magasin, il a décidé de la remettre à l’eau.

Il en a pris le plus grand soin durant 2 mois

Thomas a surveillé chaque jour le bon fonctionnement de son vivier, inquiet de la bonne santé de sa langouste. Pêcheur lui-même, il a un profond respect du monde aquatique. « Je pêche souvent pour remettre à la mer ensuite » précise-t-il. Thomas s’y est attaché et Melady, petit nom qu’il lui a donné, a fait son dernier voyage avec lui en boîte polystyrène vers Port-Navalo. Escalade des rochers, étude des courants, moment propice et voila Thomas chaussé de ses bottes prêt à se séparer de Melady. 

 

Précautionneusement, il la met à l’eau, elle recule vers lui sans vouloir
partir. @DI GALLO Caroline

 Précautionneusement, il la met à l’eau, elle recule vers lui sans vouloir partir. Il l’aide un peu, ne voulant pas l’abandonner comme cela, à la merci de tous. Mais rien à faire, la demoiselle s’est attachée. Après 10 minutes, Thomas décide de la reprendre et de l’emmener un peu plus loin dans les rochers là ou il y a du courant pour qu’elle puisse s’acclimater et partir profiter de sa liberté. La belle a entendu l’appel du large, retournera-t-elle vers Brest, ou bien vers le Golfe, où peut-être décidera-t-elle de rester Morbihannaise ?

Posté par portnavalo1 à 12:30 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Belle histoire

Nouveau commentaire