Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

26 février 2018

Conseil Municipal

 

La propriété Notre-Dame-de-Graniol est en cours d'acquisition par la commune, pour en faire une résidence autonomie avec des logements accessibles.
La propriété Notre-Dame-de-Graniol est en cours d'acquisition par la
commune, pour en faire une résidence autonomie avec des logements accessibles. | 

 

La propriété Notre-Dame-du-Graniol devrait être achetée par la commune. Elle deviendrait une résidence autonomie pour personnes âgées.

En début de séance du conseil municipal, samedi matin, le vote concernant l'approbation du procès-verbal du 11 décembre a recueilli 5 votes contre (Philippe Sabatier, Martine Armange, Yves Roussel, Maryse Massulteau et Isabelle Rondo) et une abstention de Gérard Labove.

Notre-Dame-du-Graniol

L'acquisition de la propriété bâtie Notre-Dame-du-Graniol a été débattue par les élus. Les parcelles BA 367 et 368 du site totalisent 3 165 m2. L'estimation réalisée par les Domaines pour la réalisation d'un projet à caractère social (construction d'une résidence autonomie avec des logements accessibles) est de 565 000 €.

« La Direction départementale de l'enseignement catholique a validé le principe de la cession dans ces conditions financières. Les conditions particulières telles que l'appellation de la résidence, le lieu de recueillement à l'intérieur et d'autres points seront précisées lors de l'assemblée générale du 19 février, par l'association propriétaire », a indiqué le maire, Roland Tabart.

Yves Roussel fait remarquer que pour l'instant il faut voter sur l'autorisation à signer l'acte de vente. Maryse Massulteau et Philippe Sabatier adoptent la même position et demandent que le bordereau soit reporté, car il doit être plus précis. Gérard Labove est intervenu en indiquant qu'un acte de vente comprend des clauses qui doivent être entérinées par le conseil municipal.

2 votes contre : Yves Roussel et Maryse Massulteau.

Chantier d'insertion en maraîchage biologique

L'attribution d'une subvention de 500 € à l'association Rebom (chantier d'insertion en maraîchage biologique) a fait débat. « Nous n'avons pas à verser de subventions à cette association, qui a toujours été subventionnée par la communauté de communes. Un chantier d'insertion qui fait partie des compétences de GMVA », a indiqué Martine Armange. « Est-ce que les 34 communes versent des subventions à Rebom ? » demande Philippe Sabatier. Pour Chantal Tricoire, cela doit s'arrêter là : « La mairie de Sarzeau met à disposition un bâtiment gracieusement et GMVA a déjà versé 30 000 € de subventions. »

Le maire, Roland Tabart, a rappelé aux élus que l'accompagnement social et la réinsertion des personnes sont fondamentales. A la suite de quoi il a pris la décision d'annuler le bordereau.

Posté par portnavalo1 à 19:41 - EXPOSITIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Conseil Municipal

Nouveau commentaire