Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

15 août 2018

Spiruline

Spiru'Breizh voit son avenir en grand à Kerners

Le nouveau chantier de Kerners, vu du ciel, où se développera l'activité Spiru'breizh. Marie Gabrielle, dans son nouveau chantier de Kerners.
Le nouveau chantier de Kerners, vu du ciel, où se développera l'activité Spiru'breizh. Marie Gabrielle, dans son nouveau chantier de Kerners. | LAURENT RANNOU

Après avoir lancé et développé le projet « Concentré algue » à la Nurserie du Golfe, à Sarzeau (Morbihan), Marie-Gabrielle Capodano déploit sa production de spiruline à Kerners.

« La Nurserie du Golfe a été le lieu de mon émancipation, Kerners sera le lieu de mon avenir. » Marie-Gabrielle Capodano est ravie.

L'entrepreneuse, qui avait débuté son activité sur le chemin de Benance à Sarzeau (Morbihan), en 2012, par la production de naissains d'huîtres creuses (2 mm), vient d'inaugurer son nouvel espace d'activité dédié à la production de spiruline, à Arzon (Morbihan).

Spiru'Breizh déménage

Depuis 2013 et le lancement de son projet Spiru'Breizh, elle cultive la spiruline en eau de mer pour en faire des produits cosmétiques ou des perles à consommer comme ingrédient.

L'espace créé à Kerners, rendu possible par le soutien de la commune et de Vannes Agglo, sera consacré à son déploiement. De quoi « voir plus grand » et passer « à une production plus mécanisée, avec de plus gros volumes et un meilleur rendement », se réjouit Marie-Gabrielle Capodano.

Bénance se consacre à l'huître

Car la Nurserie du Golfe était devenue une coquille trop petite pour les ambitions de l'ostréicultrice convaincue et combattante. « La Nurserie du Golfe va devenir un chantier d'écloserie. Je veux produire mes propres huîtres, les faire grandir à la spiruline marine pour qu'elles prennent le goût du terroir. »

Développer l'accueil d'événements

En plus de booster son activité, Marie-Gabrielle veut créer à la pointe de Bénance un espace propre à la recherche et au développement de ses nouveaux produits en gestation.

Parmi ses projets, là-bas, la dégustation des « Huîtres de Jade » (huîtres du Golfe affinées à la spiruline), des visites aux entreprises ainsi que l'organisation d'événements familiaux, de groupes, d'entreprises en partenariat avec la jeune start-up, Imagina.

Elle milite pour produire son « or vert » dans l'eau de mer

Trois questions à Marie-Gabrielle Capodano, gérante de l'entreprise Spiru'Breizh.

Quelles sont les particularités de votre spiruline ?

Elle est cultivée en mer à 100 %. Cette cyanobactérie, associée aux micro-algues bleues et vertes, existe depuis 3 milliards d'années. Spiru'Breizh a relevé le challenge de la produire dans son milieu de vie ancestral, une eau de mer purifiée par nos soins. Elle est produite dans une démarche écologique et dans un processus de développement durable.

Qu'est-ce que le « fil vert innovation » ?

Depuis 2015, et après deux ans de recherches, nous proposons une déclinaison de nos produits à l'hôtel thalasso et spa Miramar La Cigale d'Arzon. C'est notre premier client pilote. C'est ça, le « fil vert Innovation ».

Actuellement, la spiruline « Spiru'Breizh » se décline sous deux axes, cosmétique et gastronomique. Pour cette dernière, nous proposons un « caviar vert », des « perles » (chocolat et spiruline), des « macarons de mer » ou encore un « caramel iodé » (pâte à tartiner).

Quels sont vos principaux soutiens pour votre implantation à Arzon ?

La Technopole Vipes Vannes Agglo et le Département à hauteur de 17 000 € (bourse innovation) ; la Région Bretagne, 5 000 € (brevet) ; la fondation Jean Guyomarc'h pour 5 000 € et BPI France à hauteur de 50 000 € (innovation cosmétique).

Posté par portnavalo1 à 16:15 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Spiruline

Nouveau commentaire