Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

24 août 2018

Camping municipal

 

Camping de Port Sable. Bain de mer ou partie de boules ?


Camping avec vue sur plage à Port Sable.Camping avec vue sur plage à Port Sable. (Stéphanie Le Bail)

À l’heure où les campings municipaux se font rares, Arzon offre le choix : vue sur golfe ou océan ? Cette semaine, direction Port Sable. Entre deux baignades, Jean-Claude et Martine savourent le luxe de camper à un plongeon de la mer, tandis que ça bouillonne du côté du terrain de boules.

Il fait chaud mais l’eau ce sera pour plus tard, le concours n’attend pas. Ce lundi après-midi, la partie de pétanque est sérieuse, organisée par l’animatrice dans le cadre du concours mensuel. Le nouveau terrain nécessite de se visser un chapeau sur la tête et, en attendant de tirer, les joueurs se massent à l’ombre du parasol. Il est 16 h 30, il y a de l’ambiance et la partie donne soif. Les fidèles mènent la danse en intégrant les nouveaux.

Si je porte le crocodile, je ne le prête pas !

À cette heure où l’on peut remettre un bambin sous le soleil, les petits sont priés de porter leur seau pour rejoindre la plage. C’est dit, c’est à chacun de penser à ses affaires. « L’avantage, c’est qu’avec la plage à deux pas de la caravane, quand les enfants oublient quelque chose, ils peuvent revenir la chercher. C’est aussi comme ça qu’on se retrouve avec deux fois plus de matériel à remonter qu’à l’allée », sourit une mère de famille qui tente de mettre sa charge mentale en sourdine. « Ok pour le crocodile gonflable, mais c’est toi qui le gères ». « Alors, je le prête à personne ! » « Hier moi, j’ai bien descendu les raquettes et tu as joué avec », rétorque le petit frère. « Ben, tu n’aurais pas pu en faire tout seul… ». Les chamailleries ne sont, elles, jamais en vacances.

À quelques emplacements de là, ce n’est pas une histoire de râteau ou de petite pelle qui viendra troubler la quiétude de l’été. Jean-Claude et Martine, originaires de Belfort, profitent depuis des années de cette plage greffée au camping. « Nous avons fait toute la côte de Menton à Cerbère et de Biarritz à Calais, mais c’est désormais ici que nous posons la caravane du 1er juin au 30 septembre ; 900 km pour rejoindre toujours le même emplacement. On doit être parmi les premiers à réserver, d’une année sur l’autre », constate Jean-Claude.

 75 km de nage, 1 000 de marche, 75 de course

De sa chaise longue, il profite de la vue imprenable sur le large. « Nous sommes toujours à cet emplacement, nous avons simplement dû reculer de quelques mètres pour respecter la loi Littoral, mais nous sommes certains de n’avoir jamais personne devant nous. C’est comme une résidence secondaire, sans les soucis d’une pelouse à tondre ou d’une chaudière à entretenir ». « J’ai découvert l’endroit en cherchant un lieu d’où l’on pouvait partir visiter les îles du golfe du Morbihan. Les journées s’écoulent entre la natation, la marche et le footing ; j’ai calculé, je dois faire 75 km de nage, 1 000 km de marche et 200 km de course, par été ».


© Le Télégramme 

Posté par portnavalo1 à 11:22 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Camping municipal

Nouveau commentaire