Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

26 septembre 2018

Audrey Sebire s'exprime sur les raisons de la fermeture du cinéma

 Le cinéma La Locomotive a définitivement fermé ses portes

Clap de fin pour la Locomotive qui a fermé ses portes le dimanche 23 septembre 2018.
Clap de fin pour la Locomotive qui a fermé ses portes le dimanche 23 septembre 2018. 

Clpa de fin pour La Locomotive. Audrey Sebire a fermé, dimanche 23 septembre définitivement les portes du cinéma d'Arzon (Morbihan). Faute de spectateurs, l’entreprise n’était plus rentable.

« Quand on travaille, c’est pour avoir un salaire et pas pour la gloire ! » commente Audrey Sebire, gérante du cinéma La Locomotive depuis 2009. « Je m’arrête avant que les dettes ne soient trop importantes. » Comme son nom l’indique, La Locomotive accueillait au début du siècle la locomotive à vapeur de la presqu’île de Rhuys.

Pas de gros travaux depuis 10 ans

Le cinéma La Locomotive a été installé dans un ancien hangar qui accueillait une locomotive à vapeur au début du siècle. | Isabelle Jégouzo

 La très jolie salle en pierre a été conservée. Elle serait même classée selon Audrey Sebire. Mais depuis 10 ans, le cinéma n’a bénéficié d’aucuns travaux. « En 2009, quand je suis arrivée, on m’a promis des tas de choses » poursuit la gérante.

Froid l'hiver, chaud l'été

Les murs appartiennent toujours à la mairie d’Arzon. « Mais à part un changement de chaudière qui n’a servi strictement à rien puisque la soufflerie n’arrive pas dans la salle, rien n’a bougé », regrette Audrey Sebire. « En hiver, les clients ont froid et en été, on crève de chaud. Comment voulez-vous que les clients viennent ? On ne paye pas pour avoir froid sinon on reste devant sa télévision. »

Audrey Sebire montre le trou qu'il y a sur la scène. | Isabelle Jégouzo

8 000 entrées en moins en dix ans

La fréquentation serait passée de 18 000 entrées en 2009 à moins de 10 000 l’an dernier. Concernant le chauffage, Audrey Sebire avait effectué des devis pour une climatisation réversible, d’un montant de 38 000 €.

« Au lieu de changer la chaudière, on aurait dû me concerter pour installer cette climatisation. La ville pouvait bénéficier de la Taxe spéciale de l’audiovisuel en guise de subvention. »

Le parking payant n'a pas aidé

Depuis deux ans, le parking est payant devant le cinéma jusqu’à 19 h. « Du coup, les clients de la séance de 18 h devaient payer aussi le parking. On m’avait assuré que le parking serait gratuit au-delà de 18 h. Beaucoup ont reçu des contraventions et ne sont plus revenus. »Et la vétusté du bâtiment menacerait aussi la sécurité des clients. « Il y a un trou sur la scène suite à un trou dans le toit, suivi d’une infiltration d’eau. Le rideau électrique fonctionne sur le triphasé. Il est maintenant en panne. »

Le dépôt de bilan

Mis bout à bout, tous ces éléments ont fini par lasser Audrey Sebire. Son entreprise est placée en dépôt de bilan qui deviendra effectif le 30 septembre. Son contrat qui avait été reconduit pour une période de 3 ans, au conseil municipal du 28 mai dernier, est donc rompu avec la mairie. Celle-ci avait par ailleurs prévu de réaliser des travaux notamment de mise en accessibilité pour un montant de 120 000 €. Mais le cinéma a fermé ses portes définitivement dimanche 23 septembre

Posté par portnavalo1 à 19:35 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Audrey Sebire s'exprime sur les raisons de la fermeture du cinéma

Nouveau commentaire