Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

07 novembre 2018

Conseil municipal

La commune va créer un second cimetière

Le cimetière actuel d’Arzon ne pourra plus accueillir de nouvelles tombes d’ici trois ans.
Le cimetière actuel d’Arzon ne pourra plus accueillir de nouvelles tombes d’ici trois ans. | DR

À l’unanimité, les élus et les conseillers ont voté l’achat de terrains pour l’implantation d’un nouveau cimetière. Celui-ci sera à proximité de la route du Rédo.

La création d’un second cimetière à Arzon (Morbihan) faisait partie des dix points débattus en conseil municipal, lundi 5 novembre. Le cimetière existant n’offrant plus que trois ans d’accueil, le prochain lieu en offrira quinze.

« L’ensemble des parcelles sont sur l’ancienne ligne de chemin de fer, chemin du Clos-Farcel. La commune en détient une partie. Nous avons rencontré six propriétaires de parcelles et nous nous sommes mis d’accord sur un prix d’achat, indemnité comprise de 12 € le m2. Le total des acquisitions représente 120 816 € », a annoncé le maire, Roland Tabart.

Un columbarium et un jardin du souvenir

Un propriétaire ne souhaite pas de rémunération, mais a demandé un échange de terrain pour pâturage. « Une proposition d’échange est en cours et devrait mener à une issue favorable. » Une recherche est en cours pour le propriétaire de la huitième parcelle de 147 m2. Les premiers rendez-vous de négociation de prix ont été basés sur les prix enregistrés sur le secteur, soit 6 € le m2. Les propriétaires n’étaient pas prêts à vendre à ce prix.

Situé chemin du Clos-Fardel, le second cimetière intégrera les nouveaux modes rituels demandés par les familles. Ce lieu de sérénité à circulation aisée grâce à un aménagement paysager comportera des caveaux, un columbarium et un jardin du souvenir. À l’entrée du cimetière, il y aura un parking et un bâtiment de service regroupant un bureau d’accueil, des sanitaires, un local technique et un abri de condoléances.

Une extension déjà prévue

« Il y aura des caveaux traditionnels, des caveaux engazonnés, des cavurnes et une partie cinéraire. Un bassin de rétention sera traversé par une parcelle bois qui permettra d’avoir une circulation complète autour du cimetière », a précisé Philippe Sabatier, conseiller municipal.

Des nouvelles technologies seront mises en place afin de situer les tombes dans l’espace. Compte tenu de l’évolution de la population, la municipalité a déjà prévu une extension. « Les habitants en résidence principale et les personnes qui décèdent par maladie ou accident dans la commune peuvent être inhumés dans le cimetière de la commune », a précisé le maire.

Une opération de 1 372 709 €

Une procédure de modification du plan local d’urbanisme (PLU) devra être mise en œuvre pour transformer la zone et permettre ainsi la réalisation de l’opération. La population sera consultée et un commissaire enquêteur sera nommé en février-mars.

Les travaux sont envisagés vers la fin 2019, jusqu’au milieu de l’année 2020.

Le coût prévisionnel de l’opération (toutes taxes comprises) est de 1 372 709 €. Outre l’acquisition des terrains (120 816 €), il comprend des travaux estimés à 1 251 893 € TTC.

Posté par portnavalo1 à 12:31 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Conseil municipal

Nouveau commentaire