Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

17 juillet 2019

A la rencontre des dauphins

Morbihan. Quatre dates cet été pour observer des dauphins au large des îles

De très nombreux dauphins communs (au moins 150 individus) ont été observés, dont deux grands dauphins. Ce qui a permis aux passagers de constater l’importante différence de taille entre les deux espèces.

De très nombreux dauphins communs (au moins 150 individus) ont été observés, dont deux grands dauphins. Ce qui a permis aux passagers de constater l’importante différence de taille entre les deux espèces. | OUEST-FRANCE

Où voir des dauphins et des oiseaux marins au large des îles du Morbihan ? La société Faune Océan s’est spécialisée dans les croisières naturalistes. A bord de l’Angélus IV, au départ de Port-Navalo et de Locmariaquer, elle embarque ses passagers pour trois sorties en juillet et août.

Reportage

Il est 9 h 15, vendredi, quand Laurent Le Rouzic, capitaine de l’Angélus IV, accoste à l’embarcadère n° 2 de Port-Navalo. Le bateau de 22 m, qui peut transporter 196 passagers, arrive de Locmariaquer, avec à son bord une vingtaine de personnes. Sur le quai, c’est l’excitation parmi les quarante passagers qui vont embarquer à destination de la croisière Mor Braz, organisée par Sylvain Reyt, de Faune Océan.

L’équipe Faune Océan : Soazig Medes, Erwen Leneveu et Simon Ernst, Sylvain Reyt, Laurent Le Rouzic et Gildwen Moriceau-Loquen. | OUEST-FRANCE

 

Direction Houat et Hoëdic

« Aller observer des dauphins, c’est un rêve de gosse », confie un passager. Après une rapide vérification des titres d’embarquement, le bateau quitte le port direction l’océan. Sylvain Reyt, passionné par les oiseaux et les mammifères marins, a décidé de proposer des croisières d’une journée au large des îles bretonnes, pour observer cette faune. Le guide, qui a choisi de limiter ces sorties à 80 personnes, a expliqué aux passagers le déroulé de la journée.

« Nous allons partir en direction des îles de Houat et d’Hoëdic, car c’est un secteur très intéressant pour observer les dauphins et les oiseaux marins. Dans la salle, à l’intérieur, vous disposez d’ouvrages sur les cétacés et les oiseaux. Nous avons, à bord, de la strouille, une mixture dont l’ingrédient principal est le poisson. En la jetant par-dessus bord, cela va nous faciliter l’observation des puffins, des oiseaux marins qui recherchent leur nourriture grâce à leur odorat hyperdéveloppé. »

 

Rafaël, 5 ans, et Joann, 9 ans, avec leurs grands-parents, Françoise et Jean-François Sidler, qui consultent les livres sur les cétacés et les oiseaux. Ils sont mis à la disposition des passagers par Faune Océan. | OUEST-FRANCE

Sylvain poursuit en précisant que cette croisière va se dérouler dans le plus grand respect des cétacés. Pour lui, c’est aussi un support naturaliste qui permet de faire des suivies et transmettre des éléments de compréhension et d’action sur les menaces qui pèsent sur les espèces marines et leur milieu. A bord, Laurence et sa fille Charlotte n’ont pas hésité une seconde pour faire cette croisière. « Le fait que la croisière soit accessible aux personnes handicapées est une très bonne chose. Cela n’a pas été un problème pour l’organisateur. Les marins se sont occupés de tout. Depuis très longtemps Charlotte rêve de voir des dauphins. Quand elle a su que cela allait être possible, elle était très contente », confie Laurence Yvergniaux. Parmi les passagers, les Sarzeautins Françoise et Jean-François Sidler. « Même si les enfants sont petits, ils vont garder de beaux souvenirs, car ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir des dizaines de dauphins et autant d’oiseaux. »

Un jeune fou de bassan observé en milieu d’après-midi. | OUEST-FRANCE

 

Conférence à bord

Vers 15 h, une conférence a présenté les différentes espèces rencontrées dans les eaux bretonnes, leur comportement, les adaptations au milieu et les enjeux de protection du milieu marin et de ses habitants.

Cette première croisière a été un beau succès pour toute l’équipe. Car, grâce aux observateurs, Erwen Leneveu et Simon Ernst, les passagers ont observé de très nombreux dauphins communs accompagnés par deux grands dauphins. Deux marsouins ont aussi fait une apparition furtive. Du côté des oiseaux, puffins des Baléares, puffins fuligineux, macreuses noires, grands labbes, fou de bassan et goélands étaient au rendez-vous.

Il est 16 h 30 quand le bateau est de retour à Port-Navalo.

« C’était vraiment une journée formidable. Les dauphins sont venus à notre rencontre parce qu’ils en avaient envie, et ça, c’est tout simplement fantastique », confient des passagers, en descendant du bateau.

Vendredi 26 juillet, et les 12 et 26 août, les prochains départs s’effectueront au départ de Port-Navalo et de Locmariaquer. Tarifs : adulte, 80 € ; ado (de 12 à 18 ans) et étudiant, 70 € ; enfant (moins de 12 ans) 50 €. Tél. 06 21 49 44 14.

 

Posté par JPL56 à 18:48 - INSOLITE - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur A la rencontre des dauphins

  • Et voilà..c'est encore un peu plus le "cirque" ... pour "vendre" la "marque" presqu'ile de Rhuys comme disent nos élus...appâter les oiseaux, est-ce une pratique écologique ? laissons les dauphins tranquilles car ce genre d'article va ...appâter les badauds et les bateaux à moteurs avec leurs hélices meurtrières

    Posté par gertrude, 18 juillet 2019 à 15:19 | | Répondre
Nouveau commentaire