Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

07 août 2019

Grandes régates: un seul inscrit pour dimanche

Arzon. Grandes régates : un seul inscrit pour dimanche

Organisées par le Yacht-club Crouesty Arzon, les régates, réservées aux types habitables (Osiris) et monotypes, se dérouleront sous forme de parcours côtiers.

Les Grandes régates vont-elles prendre l’eau ? Contrairement aux années passées, la fête aura lieu mi-août au lieu de fin juillet. Un changement de date qui ne semble pas profiter à la manifestation puisqu’un seul inscrit a été recensé. Faute de bénévoles, la fête à terre est annulée.

Cette année, la fête des Grandes régates de Port-Navalo, à Arzon, sera exclusivement maritime, ce dimanche 11 août. En effet, faute de bénévoles, la traditionnelle fête à terre n’aura pas lieu. Mais la fête en mer risque de ne pas être à la hauteur des années passées : alors que les participants ont jusqu’à dimanche matin pour déclarer leur participation, un seul bateau est, pour l’heure, enregistré. Depuis deux ans, la fête, qui se déroulait au mois de juillet, a connu de mauvaises conditions météorologiques et de nombreux volontaires ont démissionné.

Une grande épopée

Organisées par le Yacht-club Crouesty Arzon, les régates, réservées aux types habitables (Osiris) et monotypes, se dérouleront sous forme de parcours côtiers. Le départ sera donné sur zone. Les régatiers ont jusqu’au matin de la manifestation pour confirmer leurs inscriptions. La remise des prix s’effectuera au club du Crouesty.

L’épopée des Grandes régates remonte à la fin du XIXe siècle, du temps où les liaisons maritimes offraient aux Vannetais l’opportunité de faire de nouvelles escales dans le golfe. L’âge d’or de cette belle plaisance, où tous les défis pouvaient être relevés, s’achèvera avec l’ère mécanique. Les festivités s’arrêteront avec la Seconde Guerre mondiale.

Entre 1850 et 1905, les régatiers évoluaient dans le golfe et ils aimaient s’attarder sur la pointe déserte de Port-Navalo. Les industriels, les constructeurs-architectes navals suivaient les épreuves en vue de promouvoir l’histoire et la légende. Louis Dyèvre faisait partie de ceux-là. En 1899, il n’hésite pas à construire, pour son usage personnel, « Maïta ». Son architecture reflète les tendances du yachting local. Son voilier mesure 8,20 et, en 1900, il participe aux Grandes régates de Port-Navalo.

Mais l’embarcation la plus emblématique est sans conteste le Sinagot, reconnaissable à ses deux voiles rouges et à sa coque noire. C’est une chaloupe non pontée et bien adaptée aux courants. La population locale s’invite ainsi dans le sillage des prestigieux voiliers et entre dans le tourbillon de la fête.

Renouveau en 1996

Le renouveau arrive en 1996 avec Armand Perzo. Il fait redémarrer l’esprit des Grandes régates et Gildas Flahault l’épaule en réalisant la première affiche. En 2010, deux associations, Les vieilles voiles de Rhuys et les Amis de Port-Navalo, s’associent avec le Yacht-club du Crouesty pour faire de l’évènement un rendez-vous haut en couleur.

À terre, la foule, comme autrefois, se masse entre la grande plage et le phare et à la criée. Les chants de marins et l’odeur des crêpes donnent aux volontaires de la course à la course à la godille l’envie d’être le meilleur.

Pratique
Dimanche 11 août, dès 13 h, grande plage de Port-Navalo. Gratuit.
https://www.letelegramme.fr/morbihan/arzon 07/08/2019

Posté par JPL56 à 11:17 - EVENEMENTS - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Grandes régates: un seul inscrit pour dimanche

  • L'échec patent des Régates de dimanche n'est pas une surprise pour ceux qui ont œuvré depuis 8 ans depuis que Luc Ballain a relancé le projet
    L'argument de la difficulté de trouver des bénévoles n'est pas recevable
    On sait qu'à cette période d'activité familiale importante, c'est difficile
    Mais pour les 8 dernières éditions , ils ont toujours répondu présents à partir du moment ou on leur a proposé un projet enthousiasmant dirigé par un CA uni et engagé
    Ce qui, malgré une météo parfois difficile, a fait des GRPN l'évènement maritime et festif de la saison et de plus équilibré financièrement ( plusieurs milliers d'€ de trésorerie !)
    La fin programmée des Grandes Régates de PN n'est que la conséquence logique de disfonctionnements internes et de comportements individuels inadaptés
    il est bon que chacun assume ses responsabilités et que les leçons en soient tirées si l'on veut que renaissent un jour les GRANDES REGATES DE PORT NAVALO

    Posté par JY Le Petit, 07 août 2019 à 14:40 | | Répondre
Nouveau commentaire