Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

24 août 2019

Arzon. Marins d’un jour sur le « Krog e barz »

Arzon. Marins d’un jour sur le « Krog e barz »

 Cette sortie-apéritif dans la rivière d’Auray a ravi les touristes autour du skipper Alan et sa matelote Jade. 

Vers les îles d’Houat et Hoedic ou dans le golfe du Morbihan, devenez marin sur le voilier traditionnel « Krog e barz » en embarquant aux côtés du skipper Alan Saulnier. En prenant la barre et en participant aux manœuvres, pour une aventure inoubliable.

En cette fin d’après-midi, le quai de Port-Navalo, à Arzon, est à peine quitté que les sensations sont déjà fortes sur le « Krog e barz ». Car la puissance de la marée montante plonge tout de suite le langoustier dans les flots violents qui remplissent le golfe du Morbihan dans un flux de tourbillons.

Les 18 passagers, qui viennent d’embarquer pour la première fois sur ce vieux cotre pour une sortie-apéritif, sont vite plongés dans les premières manœuvres afin de mettre le cap vers la rivière d’Auray. Juste le temps pour Alan Saulnier, le jeune skipper et récent propriétaire, de donner les incontournables règles de sécurité à bord, et pour Jade, sa matelote, de ramasser les pare-battages, que le voilier traditionnel, lourd de ses 25 tonnes, a déjà dérivé vers les premières îles qui fourmillent dans la petite mer intérieure.

Ici le courant vous oblige à une attention permanente.

Participation aux manœuvres

« C’est impressionnant de glisser aussi rapidement entre les autres bateaux et les grosses vedettes à passagers, alors que nos voiles ne sont pas encore sorties », s’exclame François, un habitant de Cassis (Bouches-du-Rhône), qui semble avoir troqué avec bonheur la Méditerranée pour l’Atlantique le temps de ses vacances. « Hissez haut en souquant ferme. N’hésitez pas à vous mettre à plusieurs pour lever la grand-voile car vous avez 70 m2 de toile à déployer », lance Alan à son équipage en apprentissage.

Car ici chacun participe directement et volontairement à la quasi-totalité des manœuvres. Même pour prendre l’impressionnante barre franche dont s’est saisie Sylvie qui savoure ce moment inoubliable : « Ici, le courant vous oblige à une attention permanente. C’est drôlement différent des petits voiliers que j’ai pu diriger voici quelques années ».

Sur ce vieux voilier, c’est une découverte extraordinaire, avec les vagues pour seul bruit.

« Le seul bruit des vagues »

Grand-voile diminuée d’un ris et trinquette bleue lancées, le langoustier file à plus de sept nœuds vers le clocher de Baden qui sert d’amer. À tribord, la pointe du Blair étale déjà ses luxueuses propriétés entre les pins, alors qu’à bâbord des ostréiculteurs quittent leurs parcs à huîtres, désormais recouverts, sur lesquels ils viennent de travailler. De partout, sur le pont du « Krog e barz », les appareils des téléphones portables des passagers saisissent ces instants privilégiés. « Je vis désormais en région parisienne mais je suis originaire de Plescop. Jamais je n’avais vu la rivière d’Auray sous ces angles, c’est magnifique sous ce soleil qui nous accompagne », assure Sébastien, venu avec épouse et enfants pour clore ses vacances.

Un couple d’Allemands et son fils, venus de Francfort, écarquillent les yeux dans tous les sens : « Nous aimons la Bretagne car elle est très variée. Chaque jour, nous faisons des visites différentes. Sur ce vieux voilier, c’est une découverte extraordinaire, avec les vagues pour seul bruit ».

La rivière se rétrécit à partir de Fort-Espagnol, en Crac’h, et les skippers d’un jour changent au fil des manœuvres, en rasant les rives où les arbres semblent tomber dans l’eau. C’est aussi l’heure de l’apéritif dans ce cadre majestueux. Les langues se délient alors encore davantage entre tous ces équipiers qui ne se connaissaient pas voici encore plus d’une heure. Alan annonce le temps du retour, avant de diffuser un jazz mélancolique sur le pont. Ces marins d’un jour ne sont pas prêts d’oublier cette sortie initiatique…

Pratique

Deux types de sorties sont proposés sur le « Krog e barz » : à la journée pour une navigation jusqu’aux îles d’Houat et Hoedic, départ à 8 h 30 à Port-Navalo (69 € pour adultes et 59 € pour les moins de 12 ans) et un apéritif dans le golfe, départ à 17 h 30 à Port-Navalo (40 € pour adultes et 35 € pour les moins de 12 ans). Renseignements, Tél. 06 47 35 73 84 et sur le site internet www.krog-e-barz.com


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/arzon



Posté par JPL56 à 08:00 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Arzon. Marins d’un jour sur le « Krog e barz »

Nouveau commentaire