Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

22 janvier 2020

Arzon. « Nous avons toujours besoin de plus de bras » au sein des associations

Arzon. « Nous avons toujours besoin de plus de bras » au sein des associations

Les présidents et représentants des associations se sont réunis, samedi 18 janvier 2020, matin, pour assister à l’assemblée générale à la Maison des associations (MDA) d’Arzon.

Annie Malet, présidente de Flor Art’Rhuys ; Alain Miceli de l’Association des plaisanciers du port du Crouesty (APPC) ; Nadine Hazebroucq, présidente Comité de coordination des associations arzonnaises ; Dominique Samuel, président de la Société nationale de sauvetage en mer, à la Maison des associations, samedi matin.

 

Ouest-France Publié le 21/01/2020 à 16h39

Le Comité de coordination des associations arzonnaises (CCAA) regroupe et fédère de nombreuses associations et participe à l’animation locale et intercommunale avec le soutien logistique d’Arzon Événements.

« La vie associative arzonnaise, c’est aussi les manifestations s’adressant au public et faisant appel aux bonnes volontés, a commencé Nadine Hazebroucq, la présidente. Nous encourageons les bénévoles car nous avons toujours besoin de plus de bras pour l’installation des stands lors des manifestations. »

En 2019, 300 bénévoles se sont mobilisés pour la Semaine du Golfe et les Virades de l’espoir. Toute l’année, la Maison des associations (MDA) fourmille d’adhérents avec le club informatique, la peinture, le club photo, le bridge, les danses bretonnes, le théâtre ou encore l’art floral.

Deux arrivées et un départ

Flor Art’Rhuys propose un atelier floral, un vendredi par mois, à la MDA, de 9 h à 10 h 30 et de 11 h à 12 h 30. Inscriptions auprès de la présidente Annie Malet au 06 86 26 96 80.

L’Association des plaisanciers du port du Crouesty (APPC) qui compte 60 adhérents a vu le jour en décembre. « L’objet de l’association est de répondre aux attentes des plaisanciers qui utilisent le port du Crouesty. Nous organisons des groupes de travail concernant la sécurité en mer, sur les pontons, ainsi que sur la vigilance de la surveillance des bateaux des plaisanciers », a expliqué Alain Miceli, vice-président.

Écho Beach dont le but était la promotion du festival culturel Kerners de voyage cesse ses activités.

Du changement au bureau

À la suite de la modification des statuts, Alain Picquet (vice-président) et Armelle Pédron (trésorière adjointe) laissent leur place à Jean-Alain Patel nouveau vice-président et Valérie Dartigalongue, nouvelle trésorière adjointe. Dominique Le Guil remplace Francette Ruis qui n’a pas souhaité se représenter au poste de secrétaire. Christine Provost entre au bureau.

Depuis cet été, le CCAA a un site qui permet de trouver des informations sur toutes les associations : www.c-c-a-a.ovh. Cotisation : 25 €.

Les sauveteurs en mer ont besoin de 650 000 €

Le président d’honneur du CCAA, Roland Tabart, est intervenu à la fin de la réunion pour évoquer les besoins de financement de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

« Le président de la SNSM est face à un défi : trouver 650 000 €. La SNSM est un acteur majeur et indispensable de tous les usagers de la mer. Le président de la station d’Arzon a précisé ses besoins, notamment immobiliers, qui consistent en l’organisation de vestiaires hommes et femmes, de locaux techniques, un espace réunion et des bureaux. Le permis de construire sera déposé prochainement. Le coût est estimé à 350 000 €. Le Département est prêt à nous aider mais nous avons aussi besoin de vous », a déclaré Roland Tabart.

Modernisation de la vedette

Un autre dossier concerne la modernisation de la vedette. « La vedette qui est programmée pour une trentaine d’années aura 17 ans en octobre. Comme les statuts de la SNSM nous y obligent, elle va partir en carénage à Saint-Malo en réfection complète, avec remplacement des deux moteurs et de toute l’électronique. Ce qui représente six mois de travail. Elle pourra ainsi repartir pour une quinzaine d’années. C’est un coût énorme pour nous. C’est pourquoi nous avons besoin de toutes les bonnes volontés », a indiqué Dominique Samuel, président de la SNSM.

Posté par JPL56 à 18:25 - EXPOSITIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Arzon. « Nous avons toujours besoin de plus de bras » au sein des associations

Nouveau commentaire