Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

03 février 2020

Arzon. Le tableau L’Assomption est parti en restauration

Arzon. Le tableau L’Assomption est parti en restauration

Le%20tableau%20a%20%C3%A9t%C3%A9%20confi%C3%A9%20au%20restaurateur%20l%E2%80%99Atelier%20K,%20%C3%A0%20Nantes.

Le tableau a été confié au restaurateur l’Atelier K, à Nantes. Ouest-France Publié le 03/02/2020 à 05h47

Depuis la fin du XIXe siècle, un grand tableau est accroché dans le chœur de l’église d’Arzon. C’est une copie, assez répandue en France (notamment en l’église du Bon-Port, à Villeneuve-en-Retz, en Loire-Atlantique), d’un original du peintre espagnol Bartolomé Estéban Murillo, L’Assomption des Vénérables, qui est aujourd’hui au musée du Prado, à Madrid, après une histoire mouvementée en France.

L’auteur de la copie d’Arzon n’est pas indiscutablement identifié. Il pourrait s’agir de la comtesse de Chateauvieux, vers 1890, cité par Augustin Cariou.

« Au fil du temps, le tableau s’est dégradé, présentant de multiples altérations, obscurcissement, salissures, déchirures. Cet élément du patrimoine va faire l’objet d’une restauration », explique Robert Lhommelet, responsable de l’opération. La semaine dernière, le tableau a été décroché du mur par CoRéum, une entreprise spécialisée, qui l’a confié au restaurateur l’Atelier K, basé à Nantes. « Cet atelier travaille régulièrement pour les services des monuments historiques et de nombreux musées. Il est ainsi intervenu pour le musée de la Cohue, à Vannes. Fait remarquable, il a été restauré, à Saint-Pierre-et-Miquelon, une copie semblable. »

Cette opération très technique, qui intervient sur la toile et le cadre, va durer deux à trois mois. D’un montant de 18 000 €, elle est totalement financée par la paroisse d’Arzon, qui emploie ainsi une partie de la vente de l’école du Graniol.

A son retour, le tableau retrouvera la place qu’il occupait depuis cent trente ans. « Les soins prodigués vont lui conférer une nouvelle fraîcheur qu’apprécieront les paroissiens, les Arzonnais et les nombreux touristes qui aiment notre patrimoine. Nous devons garder celui-ci avec respect en le protégeant des altérations du temps. »

Posté par JPL56 à 19:14 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Arzon. Le tableau L’Assomption est parti en restauration

Nouveau commentaire