<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

03 mars 2021

Hydrolien dans le golfe : l’enquête publique sera lancée cet été

Le Télégramme Publié le 03 mars 2021 à 18h01

Hydrolien dans le golfe : l’enquête publique sera lancée cet été

Le site retenu pour l’expérimentation se situe à l’entrée du golfe, entre la pointe du Monténo à Arzon et la pointe sud de l’île Longue.

Le site retenu pour l’expérimentation se situe à l’entrée du golfe, entre la pointe du Monténo à Arzon et la pointe sud de l’île Longue. (Myriam Le Moigne)

Le projet hydrolien dans le golfe du Morbihan va passer de la phase d’études à celle d’expérimentation. Le budget étant bouclé par l’Europe, la pose de deux turbines est espérée pour novembre 2022.

1 Le budget

L’idée de tester des hydroliennes dans le golfe est presqu’un serpent de mer. « C’est un projet réfléchi », commente Mouncef Sedrati, enseignant-chercheur à l’université de Bretagne-Sud. Depuis 2014, le laboratoire « géosciences océan » a étudié le projet sous toutes les coutures : plancton, bruit, mais aussi perception de la population. « Il y en a 2000 pages. Tout ce qui peut être modélisé sur ordinateur a été modélisé, mais à un moment il faut expérimenter dans la réalité », plaide le chercheur. Le projet en est là.

Mais depuis septembre, il a aussi un budget ficelé. Sur 8,20 M€, l’Europe met 4,80 M€ dans le cadre des projets « Tiger » (aide à la recherche-développement de l’hydrolien en France et Grande-Bretagne), les actionnaires de Morbihan Hydro Énergies 1,20 et la banque des territoires 2,2 via une levée de fonds.

Dans MHE, société par actions simplifiée, on retrouve Sabellaspécialiste de l’hydrolien marin (51 %), et Morbihan Énergiessyndicat de coopération intercommunale (49 %).

2 Le calendrier

Le calendrier se précise. Après la finalisation de sept nouvelles études en 2020, les demandes d’autorisation environnementale et d’utilisation du domaine public maritime viennent d’être transmises aux services de l’État.

L’enquête publique sera lancée à l’été. « Parce que c’est la période où la population est la plus présente sur les communes littorales », précise Christophe Laly, directeur de Morbihan Énergies. « Il y a quelques jours le comité de pilotage de MHE a réuni tous les services de l’État, l’Ademe, la Région, l’agglo de Vannes, la commune d’Arzon, le parc naturel, les pêcheurs, les conchyliculteurs, les plaisanciers, Clim’actions. Intellectuellement, tout le monde trouve le projet intéressant. Que les gens qui sont d’accord viennent le dire ! », appelle Jo Brohan, président de MHE et de Morbihan Énergies. La réponse de l’État est attendue pour novembre. Si c’est un feu vert, la construction des hydroliennes sera lancée pour une pose en novembre 2022.

3 Le site

L’implantation est confirmée entre la pointe du Monténo à Arzon et la pointe sud de l’île Longue, pour faciliter l’acheminement de l’énergie à terre. « Il y aura un suivi scientifique transparent », assure Mouncef Sedrati. Les hydroliennes devraient couvrir la conso annuelle hors chauffage de 365 foyers.

« Par rapport à l’éolien, ce sont des machines de petites tailles », détaille Thomas Archinard, chef de projets de Sabella. Avec des mensurations de 16 mètres de largueur par 14 de hauteur et des pales de 3,5 m, elles s’annoncent neutres pour la navigation. « Comme à Ouessant, ce seront des embases lestées sans impact sur le fond. Dans le golfe, nous expérimenterons une nouvelle technologie d’onduleur et de connexion pour limiter des coûts de maintenance ». L’impact du passage des câbles sur les herbiers de zostères sera compensé par l’installation de mouillages écologiques.

La durée de l’expérimentation est fixée à trois ans. « Notre mission est de travailler sur la transition énergétique. De tous les moyens de production décarbonée, les marées sont l’énergie la plus régulière. On ne détruit rien du joyau qu’est le golfe, au contraire », estime Jo Brohan, qui souligne l’enjeu énergétique, environnemental et technologique du dossier.

Posté par JPL56 à 20:00 - INFORMATIONS - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Hydrolien dans le golfe : l’enquête publique sera lancée cet été

  • 14 mètres de hauteur ? à cet endroit ? neutre pour la navigation ? c'est une blague ?

    Posté par Claude Maréchal, 05 mars 2021 à 10:02 | | Répondre
  • Une catastrophe à tous les niveaux !
    Ça n'a jamais marché ; ce n'est pas rentable. Même les industriels pourtant aidées abandonnent. Les pertes sont abyssales. Le seul gain est privé et fait sur le dos de nos impôts. Cela détruit la principale zone de pêche de loisir de France et de plongée sans doute. Conséquences sur le commerce de pêche, les chantiers, le tourisme etc. Nos jeunes sont mieux là qu'à trainer dans les rues. Les risques sur les écosystèmes sont considérables et absolument pas mesurés (envasement, réchauffement, destruction de l'habitat, circulation des espèces etc. Au final un projet dogmatique !

    Posté par betrand, 31 mars 2021 à 16:38 | | Répondre
Nouveau commentaire