<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

10 mars 2021

Bretagne. L’édition 2021 de la Semaine du Golfe annulée à cause du Covid-19

Bretagne. L’édition 2021 de la Semaine du Golfe annulée à cause du Covid-19

Prévue du 10 au 16 mai 2021, la Semaine du Golfe est annulée. Cette grande fête maritime rassemblait tous les deux ans des centaines de vieux gréements et quelque 200 000 visiteurs.

 

La Semaine du Golfe attire tous les deux ans une foule de quelque 200 000 visiteurs sur toute la côte et les ports de la petite mer comme ici à Vannes. Incompatible avec les restrictions qui ne devraient pas être totalement levées d’ici le mois de mai prochain.
La Semaine du Golfe attire tous les deux ans une foule de quelque 200 000 visiteurs sur toute la côte et les ports de la petite mer comme ici à Vannes. Incompatible avec les restrictions qui ne devraient pas être totalement levées d’ici le mois de mai prochain. 

«  Il n’y aura pas de Semaine du Golfe cette année. » Après de nombreux échanges avec la préfecture du Morbihan, les élus des communes de la Petite mer et ses bénévoles, l’association Semaine du Golfe présidée par Aimé Kerguéris a confirmé ce mercredi 10 mars 2021 ce qui était pressenti depuis quelques semaines. Comment maintenir un événement qui réuni 200 000 visiteurs tous les deux ans en mai alors que la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, préconisait dès le 18 février dernier de limiter la jauge des festivals à 5 000 places assises cet été ? Deux semaines plus tôt, ce sont les fêtes maritimes de Brest qui jetaient l’éponge… pour 2022, annonçant sa prochaine édition pour 2024.

 

Reportée en 2023

« La nette dégradation du contexte sanitaire et l’absence de perspectives quant à l’évolution de la pandémie rendent incompatible le maintien d’un tel événement avec la période de son déroulement, tout du moins sur son volet terrestre qui est de ma compétence », leur a signifié par courrier le préfet du Morbihan Patrice Faure. « L’organisation prend acte de cette décision et, bien évidemment, s’y conforme », lui répond l’organisateur qui annonce déjà le report de cette onzième édition non pas en 2022, mais en 2023 pour respecter le calendrier international des grands événements maritimes dans lequel la Semaine du Golfe a sa place tous les deux ans.

 

« Soit on fait la Semaine du Golfe comme d’habitude ou on ne la fait pas du tout », avait prévenu début janvier Polig Belenfant, l’un des organisateurs du grand événement maritime breton pour qui on ne pouvait pas faire de « mini semaine » avec des bateaux plus petits et des navigations réduites. « Ça ne rimerait à rien et surtout ça ne servirait à rien. »

En préparation depuis un an et demi, cette onzième édition devait célébrer les 20 ans de cet événement maritime né après une autre catastrophe, le naufrage de l’Erika en décembre 1999. Un an après, la fête avait permis au département de montrer que ses côtes étaient de nouveau belles et propres. Vingt ans plus tard, la manifestation attirait un millier de bateaux tous les deux ans, au mois de mai, pour des belles fêtes et des navigations.

Pour cette onzième édition, 758 bateaux étaient déjà inscrits. De grosses unités comme l’Oosterschelde, la Shtandart, le Morgenster ou encore l’Hydrograaf s’étaient déjà engagés. Le village sur l’esplanade du port était payé, le programme de navigation des flottilles arrêté en fonction des marées…

 

14 millions d’euros de retombées

« Tout est à refaire pour 2023… », déplore Polig Belenfant pour qui fêter les 20 ans de sa création en 2023 n’aurait plus forcément de sens. « On va se réunir pour voir comment on pourrait marquer le coup », confie Aimé Kerguéris. Une exposition photographique pourrait être proposée.

 

Outre les pertes financières dues à l’annulation, ce sont du côté des retombées économiques que l’absence de ce rendez-vous phare va se faire ressentir. Si elle est gratuite, la Semaine du Golfe draine des milliers de personnes qui mangent, dorment et se divertissent dans le département.

Se donner du temps avant un possible reconfinement : la stratégie du gouvernement est-elle la bonne ?

D’après une étude de l’institut de sondages et d’enquêtes Gece, la Semaine du Golfe génère 14 millions d’euros de retombées économiques dans le territoire, dont 7 millions proviennent de personnes extérieures au département

 

Posté par JPL56 à 20:06 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Bretagne. L’édition 2021 de la Semaine du Golfe annulée à cause du Covid-19

Nouveau commentaire