<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

01 juillet 2021

À Arzon, des garanties d’emprunt qui font grincer l’opposition

Le Télégramme Publié le 30 juin 2021 à 14h28

À Arzon, des garanties d’emprunt qui font grincer l’opposition

Les travaux de la résidence autonomie du Graniol avancent.

Les travaux de la résidence autonomie du Graniol avancent.

Deux points examinés lors du conseil municipal d’Arzon, le 29 juin, n’ont pas obtenu l’approbation des élus à l’unanimité. La demande de garanties d’emprunt pour la résidence du Graniol a fait s’interroger l’opposition.

 

Le conseil municipal d’Arzon a examiné, lors de la séance de mardi 29 juin, les douze bordereaux qui étaient portés à l’ordre du jour. Deux d’entre eux n’ont pas reçu d’avis favorables à l’unanimité. L’un porte sur la demande de garanties d’emprunts faite par la caisse des dépôts pour la construction de la résidence autonomie du Graniol et l’autre sur l’autorisation à engager une procédure pour la récupération d’une parcelle dans le périmètre du futur cimetière.

L’opposition s’inquiète de la somme engagée

Concernant la garantie d’emprunt, l’opposition, représentée par Bruno de Renéville, Olivier Denfer, Caridad Pellissier et Jean-Marie Zeller, s’est abstenue. Bruno de Renéville a interpellé le maire sur le caractère déséquilibré de la clause juridique qui « affaiblirait les intérêts de la commune ». Par ailleurs, il a regretté que, compte tenu des engagements financiers en jeu, une information préalable n’ait pas été organisée. Olivier Denfer a précisé qu’il y avait un risque financier important pour la commune à engager, sous forme de caution, une garantie bancaire de 1,7 million d’euros.

En réponse, Roland Tabart, maire, leur a répondu que cette intervention n’était là « qu’un effet de manche », justifiant que cette garantie d’emprunt est sollicitée en complément de celle accordée par GMVA pour la construction des 52 logements de la résidence autonomie réalisée par Bretagne Sud habitat pour une durée de quarante ans.

Concernant le tumulus de Tumiac, un avis favorable pour une étude de requalification de la « butte de César » a été adopté en vue du classement Unesco pour les sites mégalithiques Sud Morbihan. Le diagnostic a été confié au bureau d’études 7 lieux, pour un montant de 37 170 €, hors taxes.

Posté par JPL56 à 08:00 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires sur À Arzon, des garanties d’emprunt qui font grincer l’opposition

Nouveau commentaire