<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

28 août 2021

Projet hydrolien dans le golfe : l’autorité environnementale émet deux recommandations

Le Télégramme Publié le 26 août 2021 à 19h59

Projet hydrolien dans le golfe : l’autorité environnementale émet deux recommandations

Les deux hydroliennes devraient être immergées fin 2022 dans le golfe du Morbihan, entre la pointe du Monteno et l’île Longue.

Les deux hydroliennes devraient être immergées fin 2022 dans le golfe du Morbihan, entre la pointe du Monteno et l’île Longue. (DR)

La haute autorité environnementale juge l’étude d’impact du projet hydrolien « très complète ». Elle émet deux recommandations : sur les herbiers à zostères affectés et les bilans relatifs à l’énergie et aux émissions de gaz à effet de serre.

La haute autorité environnementale a rendu son avis sur le projet d’immersion de deux hydroliennes expérimentales d’une puissance unitaire de 250 kW pendant trois ans dans le golfe du Morbihan, entre la pointe du Monteno et le sud de l’île Longue.

Le projet est porté par Morbihan Hydro Énergies (MHE), société créée à l’initiative de la société Sabella spécialisée dans la conception et le développement des hydroliennes, et de « 56 Énergies », société d’économie mixte dédiée au développement de projets énergétiques dans le Morbihan.

À lire sur le sujetProjet hydrolien dans le golfe du Morbihan : Sabella répond aux détracteurs

La haute autorité rappelle que le projet s’inscrit dans le cadre d’un programme de coopération entre la France et l’Angleterre approuvé en octobre 2019, qui porte sur huit sites et vise au développement d’une production d’électricité par hydroliennes.

Les enjeux

Pour l’autorité environnementale, les principaux enjeux de ce projet expérimental portent sur la préservation de la biodiversité terrestre et maritime, en particulier les espèces et habitats naturels Natura 2000, la préservation de la qualité des eaux marines, la préservation de la qualité des paysages et du patrimoine, la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre, le projet visant leur réduction.

« Les incidences de ce projet expérimental ne sont pour la plupart pas significatives »

L’autorité environnementale juge l’étude d’impact « très complète et d’une présentation agréable ». Elle indique : « Les incidences de ce projet expérimental ne sont pour la plupart pas significatives. Cette conclusion semble difficile à extrapoler à des parcs plus conséquents ce qui en limite les enseignements ».

Elle précise que le caractère expérimental du projet confère « une importance majeure au suivi dans la mesure où les résultats apportés par les différentes mesures de suivi et d’accompagnement devront permettre d’améliorer l’évaluation de futurs projets d’échelle industrielle ».

Deux recommandations

L’autorité recommande principalement : d’une part de mieux décrire le type et le linéaire d’herbiers à zostères affectés dans les variantes d’implantation et de poursuivre leur suivi au-delà de 2025 afin d’évaluer la restauration naturelle possible des herbiers, d’autre part de compléter les bilans relatifs à l’énergie et aux émissions de gaz à effet de serre.

(*)L’avis porte sur la qualité de l’étude d’impact présentée par le maître d’ouvrage et sur la prise en compte de l’environnement par le projet. Il vise à permettre d’améliorer sa conception, ainsi que l’information du public et sa participation à l’élaboration des décisions qui s’y rapportent. L’avis ne lui est ni favorable, ni défavorable et ne porte pas sur son opportunité.

Posté par JPL56 à 07:00 - ENVIRONNEMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Projet hydrolien dans le golfe : l’autorité environnementale émet deux recommandations

Nouveau commentaire