<$BlogItemShareWidget$>Les Amis de Port-Navalo

Les Amis de Port Navalo est une association créée pour établir des liens de convivialité, réaliser des animations, préserver la qualité du site de Port-Navalo...

01 octobre 2021

Arzon. Le Yacht-club du Crouesty est toutes voiles dehors

Arzon. Le Yacht-club du Crouesty est toutes voiles dehors

Crée il y a une trentaine d’années, le Yacht-club d’Arzon (Morbihan) a bien grandi. Aujourd’hui, il fait partie des grands clubs de voile de Bretagne.

Le Yacht-club du Crouesty a organisé, le week-end, le Grand prix du Crouesty. Durant trois jours, plusieurs catégories de voiliers ont régaté dans la baie de Quiberon.

Le Yacht-club du Crouesty a organisé, le week-end, le Grand prix du Crouesty. Durant trois jours, plusieurs catégories de voiliers ont régaté dans la baie de Quiberon. Ouest-France Publié le 01/10/2021 à 10h18

Le Yacht-club du Crouesty (Ycca), à Arzon (Morbihan), créé en 1990 avec la fusion du Cercle nautique du Crouesty et de la Société des régates de Vannes et du Crouesty, est devenu, au fil des ans, un grand club de voile breton, au même titre que La Trinité-sur-Mer, Quiberon ou Lorient.

En septembre 2020, il est rentré dans le top 10 des organisateurs de courses à la voile au large en accueillant, pour la première fois, la Cap 300 Miles Volvo Pemzec, une course d’une durée de trois jours avec un parcours de 300 milles. Plusieurs voiliers adhérents du club sont inscrits à des compétitions comme la Mini-Transat, le Spi Ouest-France, ou Les Grandes Régates de Port-Navalo, et le calendrier est encore bien rempli. « Là, c’est parti pour des entraînements et des régates tous les week-ends jusqu’au mois de décembre », confirme Marc Eymond, le président de l’Ycca.

Le Grand prix du Crouesty

Le Grand prix du Crouesty, une des manifestations phare organisée par le Yacht-club, a eu lieu le week-end dernier. Trois jours durant, plusieurs monocoques habitables et pas moins de 37 catamarans ont participé à des régates dans la baie de Quiberon. « C’est un très bon entraînement avant le Spi Ouest-France », a déclaré un des participants.

Solune Robert et Rewan Perron régatent ensemble depuis plusieurs années. Le week-end des 25 et 26 septembre 2021, ils ont remporté un trophée au Grand prix du Crouesty. | OUEST-FRANCE

Parmi les gagnants, dimanche, Rewan Perron et Solune Robert : ces deux champions ont appris le vent et la mer dès leur plus jeune âge à l’école de voile Penvins. Depuis, les deux complices ont souvent régaté ensemble, et remporté plusieurs trophées. Aujourd’hui, Rewan lève un peu le pied pour finir ses études, tandis que Solune s’entraîne pour les prochains Jeux Olympiques sur un voilier à foils.

Des entraînements
et des croisières

« Le Yacht-club du Crouesty, ce n’est pas que des courses, on organise aussi des croisières côtières avec un programme défini et dix voiliers au maximum, c’est pour le plaisir de naviguer ensemble, et cela a permis à certains de sortir de la baie », explique Marc Eymond. À côté des balades côtières, le club propose aussi des entraînements, et là, c’est plus musclé.

La mini-transat

Le Yacht-club a intégré une nouvelle activité cette année, un Pool mini 6,50, une catégorie de petits voiliers survitaminés, conçus pour la course en haute mer. « On va rentrer dans un projet sur les cinq prochaines années. Nous voulons ici une base de 6,50 », a résumé Roland Tabart, le maire, lors du lancement du pool cet été. « Au même titre que les enfants habitant au pied des pistes en montagne apprennent le ski, il faut que les enfants d’ici apprennent la mer, avec l’école de voile », a-t-il ajouté.

Marc Hugo est en compétition depuis lundi 27 septembre 2021, sur la Mini Transat avec un voilier de 6,50 m, portant le nom de YC Crouesty Arzon. Mercredi 29, il était dans les 5 premiers de sa catégorie. | OUEST-FRANCE

L’Ycca regroupe déjà sept voiliers. Lundi dernier, Hugo Laura, un Arzonnais de 27 ans, a pris le départ de la Mini Transat sur l’un d’eux. Il porte le nom de YC Crouesty Arzon. Cette course en deux étapes relie Les Sables-d’Olonne aux Canaris, puis la Guadeloupe. Hugo en rêvait de cette course depuis trois ans. Ces 6,50 sont un des tremplins pour les skippers. C’est pour eux l’occasion de rentrer dans la cour des grands et de se faire remarquer. « J’ai réussi à réunir 15 000 € de budget participatif. Je suis loin d’avoir un gros budget, mais je pars sereinement, avec un bateau bien préparé », a-t-il déclaré la veille de son départ du Crouesty. Mercredi matin, il était dans le top cinq de sa catégorie, au large des côtes espagnoles.

Posté par JPL56 à 11:30 - INFORMATIONS - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Arzon. Le Yacht-club du Crouesty est toutes voiles dehors

Nouveau commentaire