Arzon. Avec près de 50 000 visiteurs, le salon Mille Sabords est un succès

Le salon du Mille Sabords a refermé ses portes hier soir. En quatre jours, plus de 40 % des bateaux proposés à la vente ont trouvé preneurs. Le port du Crouesty peut retrouver sa tranquillité.

Les derniers bateaux partent aujourd’hui.

Les derniers bateaux partent aujourd’hui. Ouest-France Publié le 01/11/2021 à 21h59

Lundi 1er novembre 2021, à la tombée du jour, le salon du Mille Sabords, à Arzon (Morbihan), a refermé ses portes, tandis que les premiers bateaux prenaient la route sur leur remorque.

Tout s’est très bien passé », ​annonce avec un grand sourire Emmanuel Jacobée, le président de l’association le Mille Sabords du Crouesty. Et il peut sourire, il a gagné son pari. Cette année, près de 50 000 visiteurs ont été contrôlés aux entrées. On a été contraint de créer des zones fermées, sinon il n’y aurait pas eu de salon, ​rappelle Bertrand Riguidel, responsable de la communication. Plus de 5 000 visiteurs ont emprunté les nouvelles navettes électriques.

Le calme est revenu sur les pontons. | OUEST-FRANCE

Moins de bateaux, plus d’acheteurs…

Pour cette 37e édition, la conjoncture est particulière. En 2020, les salons nautiques ont été annulés, les constructeurs de bateaux ont moins produit, et avec des délais de livraisons rallongés. Le marché de l’occasion en a été bouleversé : moins de bateaux proposés à la vente et plus d’acheteurs.

Plus de 500 repas par jour ont été servis aux cinq points de restauration, dans les espaces du Mille Sabords, les équipes fêtent la fin du salon et se donnent rendez-vous pour la 38e édition. | OUEST-FRANCE


Une transaction à 532 000 €

Au salon du Mille Sabords, on compte généralement une moyenne de 30 % de bateaux exposés vendus. Lundi soir, les organisateurs constataient que plus de 40 % des bateaux proposés à la vente ont trouvé preneurs, en quatre jours. Et ce n’est pas fini. Des transactions sont encore en cours. Cinq unités ont dépassé les 300 000 €. Une transaction a atteint la somme de 532 000 €. Pour la petite histoire, la vente d’un bateau à tournée à la partie de poker. Cinq acheteurs se sont bousculés pour verser des arrhes. L’un d’eux a surenchéri avec la totalité de la somme demandée. Le salon a aussi accueilli 300 exposants professionnels et particuliers. Là aussi, le bilan est très positif », ​confirme Bertrand Riguidel.

Hier soir, à la fermeture, Emmanuel Jacobée a conclu : La relance du salon se confirme et nous conforte pour les années à venir, des nouveautés verront le jour. Une réflexion est d’ores et déjà engagée, en s’appuyant sur les acquis du salon pour vous proposer de nouveaux services et solutions innovantes.​ Et de rajouter : Les équipes ont vraiment assuré. Je tiens à les remercier.

Après la fermeture, Emmanuel Jacobée, le président du Mille Sabords, est toujours sur le pont. Avec ses équipes, il coordonne le départ des bateaux et des exposants. | OUEST-FRANCE