Ouest-France Publié le 24/03/2022 à 12h00

Saint-Gildas-de-Rhuys. Brezhoneg e Rewis promeut la culture bretonne dans la Presqu’île

Le groupe Tomm-Kozh animera la soirée de musique bretonne

Le groupe Tomm-Kozh animera la soirée de musique bretonne | TOMM-KOZH

Ouverte en 1996 comme cercle culturel, l’association sarzeautine Brezhoneg e Rewis (Breton à Rhuys) a changé de nom en même temps que de présidente, en 2017. Ses quinze membres ont pour objectif de promouvoir la langue et la culture bretonne dans la presqu’île », expliquent Martine Pochic-Rousse, présidente, et Valérie Warckol, secrétaire. Pour y parvenir, chacun apprend le breton. Des cours sont dispensés aux adhérents venus de toute la Presqu’île de Rhuys (Morbihan), toute l’année scolaire, chaque mercredi en trois niveaux (débutant de 16 h à 17 h, intermédiaire de 17 h à 18 h et séance de conversation de 18 h à 19 h).

Dans les faits, beaucoup de débutants restent pour les cours des niveaux suivants. C’est tellement sympa et motivant ». La convivialité de cette structure moyenne est en effet l’un de ses atouts. Pourtant, le breton n’est pas si facile d’accès : On a vraiment l’impression d’apprendre une nouvelle langue, et ça demande du travail.

Festif et traditionnel

Les cours sont dispensés par Martine Pochic-Rousse, ancienne professeure d’anglais qui, baignée dans cette langue étant plus jeune, a souhaité l’apprendre quand elle était étudiante : J’ai pris la suite des professeurs précédents en enseignant la langue unifiée comme les écoles Diwan (le breton a quatre variantes) et j’ai récemment repris les cours moi-même.​ Cela lui permet d’évoluer avec ses élèves, dont certains ont déjà beaucoup progressé.

L’association Brezhoneg e Rewis ne se cantonne pas à la langue pour diffuser la culture bretonne. Elle organise, samedi 26 mars 2022, son second fest-noz, en s’appuyant sur des artistes de la Presqu’île. Seront présents sur scène : le groupe professionnel Atelier Louis 4T et dont la chanteuse, Agathe Louis, est originaire de Saint-Gildas. Les trois musiciens de Tomm-Kozh et les chanteurs musiciens de Kornigelloù viennent, eux, de Sarzeau.

L’association a choisi le fest-noz, parce que c’est festif, traditionnel et aussi pour se faire connaître. Danser sur des chants bretons peut donner envie d’apprendre la langue. Et puis, avec le Covid, ces fêtes étaient interdites. Les gens se précipitent maintenant. Ça leur manque. Les danses s’animeront salle Kercaradec bénéficiant ainsi de la qualité de son parquet et de sa scène récente. Une buvette sera assurée autour de boissons bretonnes.

Samedi 26 mars 2022, fest-noz, salle Kercaradec, dès 20 h. Entrée sur place 7 €. Gratuit pour les moins de 12 ans. Cours : salle Francheville à Sarzeau, les mercredis. Renseignements : bzherewis@gmail.com