Ouest-France Patrick CROGUENNEC.Modifié le 01/11/2022 à 14h30Publié le 01/11/2022 à 07h30

Semaine du Golfe. Déjà 700 bateaux préinscrits pour l’édition 2023

La Semaine du Golfe aura lieu du 15 au 21 mai 2023, dans le Morbihan. À ce jour, 700 bateaux traditionnels sont préinscrits pour cette 12e édition, qui mettra en exergue les patrimoines maritimes européens.

En mai 2023, les bateaux du patrimoine seront de retour dans le golfe du Morbihan, pour la 12e édition des Fêtes maritimes.
En mai 2023, les bateaux du patrimoine seront de retour dans le golfe du Morbihan, pour la 12e édition des Fêtes maritimes. | ERWAN LE CORNEC

Ce sera l’une des particularités de la 12e édition de la Semaine du Golfe, qui se déroulera du 15 au 21 mai 2023. Depuis 2007, les organisateurs mettaient en exergue une région ou un pays maritime. Il en fut ainsi, lors des précédentes éditions, de la Provence-Côte d’Azur, le Pays de Galles, le Pays Basques, les Pays-Bas, la Croatie, la Norvège et la Vénitie, qui étaient fortement représentés par leur flottille, leurs musiques, village à terre… Mais, cette fois, toutes les délégations seront réinvitées à se joindre aux habituels chantiers bois, artisans d’art… dans un village des patrimoines maritimes européens.

Dix-sept communes

La géographie particulière du golfe du Morbihan, avec ses îles et îlots, les courants et les marées obligent à organiser des parcours de navigation adaptés à chaque flottille : yoles, voile-avirons, cotres, sinagots, thoniers, plaisance classique ou de randonnée. Les diverses embarcations sont ainsi dispatchées en dix flottilles qui essaiment dans les ports des dix-sept communes qui prennent part à la manifestation.

Première édition

Ce sera l’une des particularités de cette édition 2023, plusieurs municipalités élues lors des dernières élections en 2020 vont découvrir de l’intérieur l’organisation de la Semaine du Golfe, avec la prise en charge ou l’accompagnement des diverses animations dans leur commune.

Les grands bateaux rempilent

La présence de bateaux emblématiques, tels que l’ Oosterschelde , le Morgenster , l’ Hydrograaf , le Marité … sont déjà actés pour cette fête maritime bisannuelle. Il est vrai qu’avec la pandémie, il y a un réel engouement de la part des équipages, qui ont hâte de se retrouver mais aussi de renouer avec le public, ces fêtes maritimes grandioses. Et puis, pour les armateurs des plus grands bateaux, c’est aussi une vraie question financière.

Moments forts

Outre les diverses animations qu’organisent les communes associées à l’événement, trois moments forts marquent traditionnellement cette Semaine du golfe : la petite parade d’ouverture, le lundi 15 mai, avec la participation des grands voiliers qui iront à leur mouillage à Toulindac, l’Ile-aux-Moines ou Arradon ; la journée de l’île d’Arz, le mardi 16, où tous les bateaux sont invités à accoster ou mouiller devant la cale de Pen-Ra au sud-est de l’île, pour le rituel pique-nique sous la pinède ; la grande parade, le samedi 20 mai, durant laquelle l’ensemble des flottilles convergent vers l’entrée du Golfe, pour s’engager dans le goulet entre Locmariaquer et Port-Navalo.

Des milliers de spectateurs assistent à chaque édition à un spectacle féerique dans le golfe du Morbihan. | ARCHIVES OUEST-FRANCE
L’escale des équipages à l’île d’Arz marque symboliquement le début des Fêtes maritimes. | LIGHTART COMMUNICATIE

Les enfants à la… hune

Pour cette nouvelle édition, l’affiche a été réalisée cette fois encore par Gildas Flahault. L’artiste peintre a mis l’enfant au cœur de l’œuvre, entouré de voiliers. « Dans les rendez-vous bateaux, on pense aux mâles virils, aux gros bras avec des tatouages. Mais les enfants aussi ont beaucoup de bonheur à naviguer. Ils font partie des futurs marins », explique-t-il.