Ouest-France Publié le 26/11/2022 à 05h05

Arzon. Le nouveau cimetière sera inauguré le 15 décembre

En ouverture du conseil municipal d’Arzon, jeudi, le maire Roland Tabart a annoncé l’inauguration du nouveau cimetière, jeudi 15 décembre.  Nous veillerons, l’après-midi, à une opération portes ouvertes à toute la population, avec des explications. Aujourd’hui, ce conseil municipal va être très administratif. 

La première décision concernait le Syndicat départemental d’énergies du Morbihan (SDEM). Après la demande d’adhésion de plusieurs établissements publics, le maire a demandé au conseil d’approuver les nouveaux statuts du SDEM.

Isabelle Rondo de la liste Arzon, Cap vers un nouvel horizon, nommée à la commission urbanisme logement lors du dernier conseil, démissionne de celle des travaux et aménagement, elle est remplacée par Bruno de Renéville, de la même liste. Julie Sauvaget, conseillère municipale, devient suppléante du maire aux affaires maritimes, portuaire et du littoral.

Le conseil a ensuite approuvé la présentation des décisions modificatives de préparation de clôture d’exercices. L’édile a donné la parole à Nadine Rio, la directrice générale des services. Après l’énoncé des chiffres, celle-ci a précisé :  Ces mouvements de crédit permettent d’honorer les engagements, les réalisations qui seront faites d’ici la fin de l’année, et les restes à réaliser pour la fin de l’exercice. Ce sont uniquement des plus ou des moins, il n’y a aucunes variations des masses budgétaires. 

La convention signée entre la mairie et Olivier Bourrée, le directeur du casino Joa, est modifiée avec un avenant. Dorénavant, la contribution annuelle de 20 000 € sera calculée avec une progressivité des bénéfices du casino, la contribution sera de 10 000 € à partir de 20 000 € de bénéfice, elle sera augmentée de 10 000 € à partir de 40 000 € de bénéfice.

A la suite de la démission de Didier Berna, le bureau municipal est composé du maire, de cinq adjoints et maintenant de deux conseillers municipaux délégués au lieu de trois. L’édile a proposé que l’indemnité du troisième conseillé soit repartie sur les deux restants. Les quatre élus de la minorité se sont abstenus lors du vote de ce dernier bordereau.